A lire cet été !

Voici quelques romans à découvrir cet été !

     liv-11945-a-mes-yeux.jpg

L’angoisse du poisson rouge de Mélissa Verreault

Drôle de titre, surtout étendue sur une plage au bord de la mer ! Qu’à cela ne tienne, il s’agit de ne pas bronzer idiot. Et selon l’éditeur, cette  » épopée improbable où les méduses détiennent la réponse aux questions existentielles, où les messages sont livrés par pigeon voyageur et où il est parfois nécessaire d’entrer par effraction dans sa propre demeure » risque vous faire oublier que vous êtes allongé sur une serviette (ce qui n’est pas sans danger!).

L’avis d’Anne du blog « Des mots et des notes »

Désorientale de Négar Diavadi

Pour ceux qui seraient étendus dans un hamac à l’ombre d’un palmier, il s’agit de ne pas se laisser abattre, on nous promet de l’émotion, de la comédie et du drame, cocktail indispensable à une lecture d’été. ce roman déroule « histoire des Sadr sur trois générations: les tribulations des ancêtres, une décennie de révolution politique, les chemins de traverse de l’adolescence, l’ivresse du rock, le sourire voyou d’une bassiste blonde…  »

A mes yeux de Laurence Werner David

Entre le mystère, la splendeur et le danger de vivre, ce roman promet d’être haletant.  A lire, si vous êtes dans un jardin fleuri orné d’une fontaine.

Manuel à l’usage des femmes de ménage Lucia Berlin

A lire peut-être si vous êtes dans un refuge en haute montagne. Car de la hauteur, il en faut, pour déguster ces nouvelles vibrantes où une femme, presque toujours, fait le récit de ce qui lui est arrivé, événement trivial ou banal, mais souffle profond.

Allez, c’est pas le tout, c’est dimanche et il est urgent de ne rien faire !

6 réflexions sur “A lire cet été !

  1. Oui, être allongée sur une serviette peut se révéler périlleux, je comprends que tu n’essaies même pas. C’est peut-être plus sage en effet. je te comprends. Je ne suis pas particulièrement adepte de ce sport extrême. Il fait partie de mes envie de lecture. je n’en ai lu et entendu que du bien. La plume de l’auteure crée le lien entre ces différentes voix. Alice Munro elle aussi n’écrivait que des nouvelles et pourtant quelle unité !

    J'aime

Quelques mots de vous...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s