L’« invisibilisation » de la pensée des femmes

« Mais il existe une autre forme de « plafond de verre », plus insidieux et plus difficile à documenter : c’est l’« invisibilisation » des ­apports conceptuels des femmes.

Les exemples abondent, dont témoigne une banque de données en voie de constitution : pillage et plagiat des idées publiées par des femmes ; déni d’antériorité ; non-attribution d’un concept à son auteure lorsque il s’agit d’une femme ; omission dans les bibliographies « 

5 réflexions sur « L’« invisibilisation » de la pensée des femmes »

  1. J’ai lu l’article du Monde et suis restée sans voix. Les citations en particulier résument bien les choses. Si les conséquences de tels propos n’étaient pas si graves, ils seraient vraiment comiques.

    Aimé par 1 personne

Répondre à Annie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :