Accabadora de Michela Murgia


Accabadora de Michela Murgia, traduit de l’italien par Nathalie Bauer, Editions Seuil 2011, 216 pages Dans la Sardaigne des années cinquante, Maria enfant solitaire et délaissée, se voit offrir l’espoir d’une vie meilleure grâce à Tzia Bonaria, la « accabadora », couturière déjà âgée, célibataire sans enfants, qui fait d’elle « sa fille d’âme », c’est-à-dire sa fille adoptive. … Poursuivre la lecture de Accabadora de Michela Murgia

Silvia Avallone – Marina Belleza/ Un monde à réenchanter


Silvia Avallone – Marina Belleza  (2013) – Liana Levi 204 (J’ai Lu n°11 630) Dans une Italie désenchantée, au fond de la vallée Cervo,  Andrea rêve de reprendre la ferme d’alpage de son grand-père, Marina court les télécrochets afin de se faire un nom, et de décrocher le succès et l’argent. Ils s’aiment depuis toujours, mais … Poursuivre la lecture de Silvia Avallone – Marina Belleza/ Un monde à réenchanter

Dolores Prato – Brûlures /Eté 2020 des romancières italiennes


Éditeur : ALLIA (31/08/2000), nouvelle traduite par Monique Bacelli « Cette nouvelle, que tous les critiques ont définie comme « parfaite », condense un univers poétique élaboré au long de toute une vie, et en même temps le dépasse par la description miraculeuse de l’instant du passage, de l’ouverture au monde, avec sa promesse effrayante de bonheur et de … Poursuivre la lecture de Dolores Prato – Brûlures /Eté 2020 des romancières italiennes

Mélancolie ouvrière – la belle figure de Lucie Baud, une des premières femmes syndicalistes françaises


Vendredi 10 juillet à 20h55 sur Arte. Téléfilm français de Gérard Mordillat (2018). Avec Virginie Ledoyen. 1h30. (Disponible en replay jusqu’au 11 août sur Arte.tv). Mélancolie ouvrière, Michelle Perrot, Le Seuil, 2014 J’ai regardé ce soir ce beau film de Gérard Mordillat adapté d’un livre de Michelle Perrot, « Mélancolie ouvrière » qui a tenté de retracer la … Poursuivre la lecture de Mélancolie ouvrière – la belle figure de Lucie Baud, une des premières femmes syndicalistes françaises

Coup de cœur : Hors normes ! Ce film est une merveille ! A voir de toute urgence!


Ce film est une merveille ! Allez le voir  de toute urgence !  Laissez ce que vous êtes en train de faire, appelez quelques amis.es. et installez-vous dans une salle de cinéma pour cette aventure humaine qui ne verse jamais dans la guimauve, brutale, chaleureuse et profonde… Ce plaidoyer pour plus d’humanité ne repose jamais … Poursuivre la lecture de Coup de cœur : Hors normes ! Ce film est une merveille ! A voir de toute urgence!

Les Testaments – Margaret Atwood/ Eblouissant !


Testaments – Margaret Atwood – Collection Pavillons – Robert Laffont, octobre 2019  Lorsque j’ai appris la sortie de ce nouvel opus du chef-d’œuvre dystopique de Margaret Atwood « La servante écarlate », je me suis demandé pourquoi l’autrice avait ressenti le désir d’écrire cette suite : une série télévisée s’en était chargée avec brio, malgré quelques critiques cependant … Poursuivre la lecture de Les Testaments – Margaret Atwood/ Eblouissant !

T’es pas mon genre ! Ou un amour sans résistance, Gilles Rozier/ Gabriel Debray, Chantal Pétillot, et Xavier Béjat au Théâtre Le Local à Belleville


Au cœur de Belleville, dans ce quartier foisonnant et populaire, qui évoque Edith Piaf, Willy Ronis mais aussi les célèbres Triplettes, se niche un théâtre qui est un petit bijou ! Je refuse souvent des invitations ou des services de presse, par manque de temps mais ce partenariat avec le théâtre le Local a été une … Poursuivre la lecture de T’es pas mon genre ! Ou un amour sans résistance, Gilles Rozier/ Gabriel Debray, Chantal Pétillot, et Xavier Béjat au Théâtre Le Local à Belleville

En librairie le 10 octobre, la suite de « La servante écarlate » traduite en français. Un démenti à la série télévisée ?


Une alternative à la série télévisée dont les saisons se suivent et se ressemblent : violentes et insupportables parfois. Géniales aussi le plus souvent. D’ailleurs je viens d’apprendre que ce livre va également faire l’objet d’une série télévisée. « Le chef-d’oeuvre dystopique de Margaret Atwood, La Servante écarlate, est devenu un classique contemporain… auquel elle offre … Poursuivre la lecture de En librairie le 10 octobre, la suite de « La servante écarlate » traduite en français. Un démenti à la série télévisée ?

« Logiquimperturbabledufou » de Zabou Breitman /A voir absolument au théâtre du Rond-Point, Paris 8e


« J’avais commencé il y a dix ans à saisir des presque riens, des petites choses, « Le petit chien de Monsieur Bergeret ne regardait jamais le bleu du ciel incomestible. » C’est une phrase rtrouvée chez Anatole France. le spectacle se jourait sur des tapis roulants, on marchait sur place, on courait dssans avancer. Ce sont des … Poursuivre la lecture de « Logiquimperturbabledufou » de Zabou Breitman /A voir absolument au théâtre du Rond-Point, Paris 8e

Lady Chatterley D.H. Lawrence


H. Lawrence, Lady Chatterley, Le livre de poche n° 5398 , Editions des Deux-Rives (1955,1980), 384 pages Lady Chatterley ou L’amant de Lady Chatterley a fait date dans l’histoire de la littérature et dans la construction des personnages féminins par des auteurs. Lady Chatterley est devenue une héroïne, qui s’émancipe de son milieu et  brise … Poursuivre la lecture de Lady Chatterley D.H. Lawrence

De quoi l’enfer est-il pavé ? Sarah Pèpe


Sarah Pèpe – Les pavés de l’enfer – Théâtre contemporain L’OEIL DU PRINCE – 2018 J’avais découvert Sarah Pèpe, avec « La ligne », et je parcours depuis son œuvre dramatique avec bonheur. Une œuvre engagée, qui tente de penser le monde, les rapports sociaux, de pouvoir, de domination et de soumission, mais aussi la part inaliénable … Poursuivre la lecture de De quoi l’enfer est-il pavé ? Sarah Pèpe

Margaret Atwood – La voleuse d’hommes ou La guerre des sexes aura bien lieu…


Margaret Atwood – La voleuse d’hommes  ( The Robber Bride, 1993), Editions Robert Laffont, 1994, traduit de l’anglais (Canada) par Anne Rabinovitch, collection 10/18, n°3744 Margaret Atwood est tout simplement géniale : quelle idée astucieuse que d’investir ce terrain qui paraît à première vue uniquement masculin, le territoire de la guerre, et sa discipline la polémologie, … Poursuivre la lecture de Margaret Atwood – La voleuse d’hommes ou La guerre des sexes aura bien lieu…

J’ai vu, j’ai aimé : Mémoire de fille – Annie Ernaux, Cécile Backès / Subtil dialogue entre le théâtre et la littérature


Mémoire de fille – Annie Ernaux, Cécile Backès Sur scène, un chœur, trois femmes, deux hommes, qui initient la narration. Ce qui va nous être joué et narré est l’événement qui a marqué les dix-huit ans, en 1958, d’Annie Ernaux, sa nuit d’amour avec un homme, dans laquelle elle s’éprend, mais devient pour les autres … Poursuivre la lecture de J’ai vu, j’ai aimé : Mémoire de fille – Annie Ernaux, Cécile Backès / Subtil dialogue entre le théâtre et la littérature

Vidéo : E comme esclavage : un devoir de mémoire… Festival America


J’avais pris pas mal de notes mais j’ai découvert la vidéo, et c’est certainement mieux de la proposer à ceux que le sujet intéresse. On y retrouve Yaa Gyasi, l’autrice de « No home » et notre flamboyante ancienne ministre, Christiane Taubira. Sans compter Dany Laferrière, éminent écrivain.

Yaa Gyasi – No home / Une saga à couper le souffle !


Yaa Gyasi – No home (2016, Homegoing) – Calmann-Lévy, 2017 pour la traduction française, traduit de l’anglais ((Etats-unis), par Anne Damour Dans notre monde de blogueurs, la lecture et l’écriture sont intimement mêlées, elles s’épousent l’une l’autre, et se tissent d’échos, dont la source est notre monde intérieur et la façon dont la lecture des … Poursuivre la lecture de Yaa Gyasi – No home / Une saga à couper le souffle !

Coeur Cousu de Carole Martinez


Le mot texte vient du latin textus, de texere, tisser. Celui qui conte, qui raconte est celui qui tisse, qui met ensemble, et fait naître l’histoire et le sens. Celui qui a une histoire, naît et meurt, a donc un début et une fin, un sens, une direction. Frasquita, l’héroïne de cette histoire, hérite de … Poursuivre la lecture de Coeur Cousu de Carole Martinez

La fabrique de l’intime – Ecrits autobiographiques de femmes du XVIIIe siècle


La Fabrique de l’intime. Mémoires et journaux de femmes du XVIIIe siècle, par Catriona Seth, Robert Laffont, Bouquins, 1216 p., 30 euros On ne peut que se réjouir de l’intérêt de la critique et d’une certaine partie des lecteurs pour l’histoire de l’écriture des auteures. Cela pourrait bien être la revanche post-mortem de ces femmes dont … Poursuivre la lecture de La fabrique de l’intime – Ecrits autobiographiques de femmes du XVIIIe siècle

Au pays de Donald, « La servante écarlate » relève la tête !


Margaret Atwood – La servante écarlate (The Handmaid’s tale), Pavillons poche Robert Laffont, 2017, traduit de l’anglais (Canada) par Sylviane Rué Il est particulièrement intéressant de lire ou de relire aujourd’hui « La servante écarlate » de Margaret Atwood, à la lumière de l’histoire récente des Etats-Unis, et des manifestations qui ont eu lieu pour protester contre … Poursuivre la lecture de Au pays de Donald, « La servante écarlate » relève la tête !

Cycle romancières portugaises : Dulce Maria Cardoso – Le retour


  Dulce Maria Cardoso est née à Fonte Longa dans la région de Trás-os-Montes mais sa famille a émigré en Angola. Ils reviennent au Portugal par le pont aérien organisé en 1975 à quelques mois de la proclamation de l’Indépendance de l’Angola.  Elle étudie tout d’abord le droit à l’Université de Lisbonne avant de commencer … Poursuivre la lecture de Cycle romancières portugaises : Dulce Maria Cardoso – Le retour

Un chef-d’oeuvre d’animation autour de Virginia Woolf – Why should you read Virginia Woolf ? by Iseult Gillespie


Il faut regarder ce bijou, que dis-je ce chef-d’oeuvre d’animation autour de Virginia Woolf ! Pour les non-anglophones, la traduction française est offerte en sous-titres.  

La nostalgie des blattes, un trio de feu avec Catherine Hiegel, Pierre Notte  et Tania Torrens 


Deux monstres sacrés, deux comédiennes dont la présence fait vivre, frémir et haleter le plateau. Oui, tout est chamboulé, les lumières, même le rideau qui pourrait en trembler et un souffle gagne la salle, ravit les spectateurs. Elles sont deux femmes. Belles et souveraines, habitées par le temps qui passe, qui a passé, et qui … Poursuivre la lecture de La nostalgie des blattes, un trio de feu avec Catherine Hiegel, Pierre Notte  et Tania Torrens 

Portrait de femme – Madeleine – Pierre Lemaître, Couleurs de l’incendie


Les couleurs de l’incendie – Pierre Lemaître – 03 janvier 2018 Ce second volet de la trilogie inaugurée par « Au revoir là-haut », prix Goncourt 2013, fait la part belle aux femmes, et surtout à l’une d’entre elles, Madeleine, la fille de Marcel Péricourt dont les obsèques sont célébrées en ce mois de février 1927. Eduquée … Poursuivre la lecture de Portrait de femme – Madeleine – Pierre Lemaître, Couleurs de l’incendie

Kazuo Ishiguro Prix Nobel 2017


Le prix Nobel a été décerné à Kazuo Ishiguro le 6 octobre 2017.  L’écrivain d’origine japonaise, arrivé à l’âge de six ans en Grande-Bretagne, a écrit des romans d’une grande force et d’une grande finesse à la fois. Ses personnages, hommes et femmes, toujours très attachants, jamais manichéens, nous révèlent à nous-mêmes, et explorent nos … Poursuivre la lecture de Kazuo Ishiguro Prix Nobel 2017

Folie d’une femme séduite, Susan Fromberg Schaeffer/ Attention pépite !


Folie d’une femme séduite, Susan Fromberg Schaeffer (1983), Presses de la renaissance 1985 pour la traduction française, Belfond 2011 et Pocket 15 013, 1076 pages de ce livre Ce roman est une pépite dans l’histoire de la littérature et des femmes. Non seulement il est extrêmement bien écrit et traduit mais il est aussi d’une intelligence … Poursuivre la lecture de Folie d’une femme séduite, Susan Fromberg Schaeffer/ Attention pépite !

Miroir d’Elles


  A voir au Théâtre du Marais, du 1er au 31 octobre, d’après des textes de Franca Rame et Dario Fo (Prix Nobel de littérature), Jean-Gabriel Nordmann, Gérard Levoyer, Lise Martin, Guy Foissy, Xavier Durringer (D’ailleurs en parlant de Xavier Durringer, si vous n’êtes pas encore allés voir « Acting » avec Nils Arestrup et Kad Merad, … Poursuivre la lecture de Miroir d’Elles

Francesca Melandri – Plus haut que la mer


Francesca Melandri – Plus haut que la mer (2011) , Editions Gallimard, 2015 et  Folio n°6103 Voilà un petit bijou littéraire. Un récit douloureux, tragique et joyeux dans lequel une rencontre a lieu entre deux personnes que tout sépare, l’éducation, le milieu social, les goûts mais qui ont une même qualité d’être, une même attention … Poursuivre la lecture de Francesca Melandri – Plus haut que la mer

Léonor de Récondo – Amours / Une merveille…


Léonor de Récondo – Amours Sabine Wespieser Editeur 2015 Points 4327 Grand prix RTL-LIRE / PRIX DES LIBRAIRES Ce livre est une merveille. D’ailleurs, point n’est besoin de lire cette chronique, il vous suffit de courir à la librairie la plus proche, d’arracher sauvagement le livre des rayonnages, et là, sans même attendre, de vous … Poursuivre la lecture de Léonor de Récondo – Amours / Une merveille…

Nell Leyshon – La couleur du lait / Voix magnifique et fragile


Ce livre est la voix de Mary, voix que rien ne trouble, voix pure et limpide, venue du plus profond d’elle-même, de sa capacité à embrasser le monde, à le sentir, à l’aimer et à en souffrir. Peut-être sa conquête de la liberté, dans un monde fruste où elle est soumise à l’impératif, ne peut-elle … Poursuivre la lecture de Nell Leyshon – La couleur du lait / Voix magnifique et fragile

Elena Ferrante – L’amie prodigieuse


Elena ferrante – L’amie prodigieuse (2011), 2014 pour la traduction française, traduit de l’italien par Elsa Damien – Gallimard , Folio n°6052, 430 pages Quel régal ce livre ! Chronique de la vie quotidienne de deux amies dans un quartier populaire de Naples à la fin des années cinquante, il pose avec intelligence de nombreuses questions … Poursuivre la lecture de Elena Ferrante – L’amie prodigieuse

Madame Bovary, rhabillée par Paul Emond, Sandrine Molaro et Gilles-Vincent Kapps.. A voir si vous êtes près de Paris…


Il faut voir ce formidable spectacle, où le texte, adapté par Paul Emond révèle des aspects certainement insoupçonnés jusque là. La mise en scène instaure un décalage qui permet de souligner les ridicules ou les faiblesses des personnages, les contre-emploi sont également très réussis et on y croit complètement. L’humour est bien présent et fait … Poursuivre la lecture de Madame Bovary, rhabillée par Paul Emond, Sandrine Molaro et Gilles-Vincent Kapps.. A voir si vous êtes près de Paris…

Festival d’Avignon off 2015 – Du domaine des murmures avec Leopoldine Hummel – compagnie La Caravelle DPI


Du domaine des murmures (Goncourt des lycéens 2011) – Programme du OFF 2015 – Avignon Festival & Compagnies – Théâtre des Halles, salle de la Chapelle. « 1187, le Moyen Âge. Franche Comté, le domaine des Murmures. Le châtelain impose à sa fille unique,« Lothaire-le-brutal ». Esclarmonde, 15 ans, refuse le mariage. Le jour de la … Poursuivre la lecture de Festival d’Avignon off 2015 – Du domaine des murmures avec Leopoldine Hummel – compagnie La Caravelle DPI

Charlotte Perkins Gilman – La séquestrée


Charlotte Perkins Gilman – La séquestrée (Titre original : The yellow wallpaper) Texte fondateur, livre-culte de la littérature écrite par les femmes, « La séquestrée » a la force d’un manifeste, devenu un classique des lettres américaines. Écrit en 1870, il dénonce l’asservissement des femmes à un modèle patriarcal qui les enferme dans leur fonction … Poursuivre la lecture de Charlotte Perkins Gilman – La séquestrée

Jeanette Winterson- Pourquoi être heureux quand on peut être normal ?


Jeanette Winterson – Pourquoi être heureux quand on peut être normal –traduit de l’anglais par Céline Leroy – Editions de l’Olivier Ce pourrait être un conte de la folie ordinaire, dans lequel règne une terrible ogresse qui n’aime pas la vie, celle-ci aurait pour nom Mrs Winterson, et au lieu de dévorer les enfants, elle … Poursuivre la lecture de Jeanette Winterson- Pourquoi être heureux quand on peut être normal ?

Vous voulez devenir noire vous aussi ? C’est ce que vous propose Tania de Montaigne – Noire La vie méconnue de Claudette Colwin


Tania de Montaigne – Noire – La vie méconnue de Claudette Colvin collection Nos héroïnes Grasset – Editions Grasset & Fasquelle 2015 Ce livre est passionnant, à la fois documentaire et fiction, il possède une forme profondément originale qui tient à l’écriture de Tania de Montaigne et à la construction de son récit. Livre qui … Poursuivre la lecture de Vous voulez devenir noire vous aussi ? C’est ce que vous propose Tania de Montaigne – Noire La vie méconnue de Claudette Colwin

Françoise Giroud – Histoire d’une femme libre


En 1960, après une tentative de suicide, et sur les conseils d’un médecin, Françoise Giroud tente de comprendre « le pourquoi d’elle-même » : les blessures, les fêlures qui l’ont conduite à ce geste. Elle décide de rédiger son autobiographie. Mal aimée par un père disparu trop tôt, et qui s’écrie le jour de sa naissance qu’il voulait … Poursuivre la lecture de Françoise Giroud – Histoire d’une femme libre

La couleur des sentiments – Kathryn Stockett


Le tour de force de ce roman est de parler des femmes, de toutes les femmes, à travers un prisme qui est la situation des employées de maison noires dans le Mississipi en 1962. Les lois raciales sont encore en vigueur et la ségrégation n’est pas encore un souvenir, Rosa Parks a obtenu la mixité … Poursuivre la lecture de La couleur des sentiments – Kathryn Stockett

La Pluie d’été – Marguerite Duras/Sylvain Maurice au CDN de Sartrouville


La pluie d’été mise en scène par Sylvian Maurice Avec Nicolas cartier, Pierre-Yves Chapalain, Philippe Duclos, Julie Lesgages, Philippe Smith, Catherine Vinatier Collaboration à la mise en scène, Nicolas Laurent, scénographie et costumes, Maria La Rocca, assistée de Jules Infante, lumière de Marion Hewlett, son de Jean de Almeida, construction décor du Bureau d’Etudes Spatiales, … Poursuivre la lecture de La Pluie d’été – Marguerite Duras/Sylvain Maurice au CDN de Sartrouville

Les réécritures de Médée (4/11) – Médée de Jean Anouilh


Jean Anouilh – Médée – La petite vermillon – Editions la Table Ronde – 1947,1997 « Quelque chose bouge dans moi comme autrefois et c’est quelque chose qui dit non à eux là-bas, c’est quelque chose qui dit non au bonheur. » (cf p16) Cette réécriture de Médée a lieu en 1947, la guerre est finie mais … Poursuivre la lecture de Les réécritures de Médée (4/11) – Médée de Jean Anouilh

Barbara Yelin et Peer Meter- L’empoisonneuse / Les femmes et la BD


L’Empoisonneuse ” par Barbara Yelin et Peer Meter Éditions Actes Sud – l’AN 2 Un immense coup de cœur pour ce roman graphique aux illustrations magnifiquement ciselées de noir, de blanc dans lequel chantent toutes les nuances de gris, au fusain ( ?), au crayon, une merveille ! Il est réalisé par une femme, genre très minoritaire … Poursuivre la lecture de Barbara Yelin et Peer Meter- L’empoisonneuse / Les femmes et la BD

Etre femmes et écrire… Ces instants-là de Herbjørg Wassmo


Ces instants-là de Herbjørg Wassmo Gaïa éditions (2014) – édition originale 2013 traduit du norvégien par Céline Romand-Monnier Herbjørg Wassmo est née en 1942, dans le nord de la Norvège. Ses romans et nouvelles sont empreints de l’atmosphère de ces régions septentrionales. Auteure de sagas flamboyantes telles que la Trilogie de tara, Le livre de … Poursuivre la lecture de Etre femmes et écrire… Ces instants-là de Herbjørg Wassmo

Karitas, sans titre, Kristin Maria Baldursdottir Les femmes et l’art


Karitas, sans titre de Kristin Marja Baldursdottir, traduit de l’islandais par Henry Kiljan Albansson Karitas grandit avec sa mère, ses frères et sœur dans une ferme au fond d’un fjord lorsque son père disparaît en mer. Sa mère Steinunn décide alors de tout quitter pour aller dans le nord et donner une éducation à ses … Poursuivre la lecture de Karitas, sans titre, Kristin Maria Baldursdottir Les femmes et l’art

D’acier – Silvia Avallone : Magistral !


Silvia Avallone D’acier – Liana Levi Piccolo 2011 (2010 pour la version originale), traduit de l’italien par Françoise Brun. Il y a des livres à côté desquels il ne faut pas passer… « D’acier » est de ceux-là parce qu’il sait traduire les mutations d’une société en crise, et celles qui traversent l’existence avec un talent et … Poursuivre la lecture de D’acier – Silvia Avallone : Magistral !

Et je prendrai tout ce qu’il y a à prendre Céline Lapertot/ Chef d’oeuvre ! Sélection prix de la romancière 2014


Et je prendrai tout ce qu’il y a à prendre, Céline Lapertot, Viviane Hamy, 2014 Charlotte, jeune adolescente de dix-sept ans, parricide, jeune Antigone moderne, confie dans une longue lettre adressée au juge, l’histoire de son martyr. Victime d’un père violent et pervers, et d’une mère passive et confinée dans une souffrance qui la rend … Poursuivre la lecture de Et je prendrai tout ce qu’il y a à prendre Céline Lapertot/ Chef d’oeuvre ! Sélection prix de la romancière 2014

Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates Mary Ann Shaffer et Annie Barrows


Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates de Mary Ann Shaffer & Annie Barrows The Guernsey Literary and Potato Peel Pie Society 2008 NiL editions, 2009 1O/18 domaine étranger Mary Ann Shaffer est née en 1938 en Virginie occidentale. C’est lors d’un séjour à Londres en 1976 qu’elle s’intéresse à cette île où elle … Poursuivre la lecture de Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates Mary Ann Shaffer et Annie Barrows

Inès Benaroya – Dans la remise / Sélection prix de la romancière 2014


 Dans la remise – Inès Benaroya, 02 avril 2014, français, Flammarion, 288 pages Une belle découverte que ce livre présenté parmi les huit de la sélection du Prix de la Romancière 2014.  Anna a tout pour être heureuse, un mari beau et attentionné, un métier passionnant et une réelle aisance matérielle. Ils étaient d’accord tous … Poursuivre la lecture de Inès Benaroya – Dans la remise / Sélection prix de la romancière 2014

Les rêves des femmes : L’oratorio de Noël de Göran Tunström


Il faudrait pouvoir écouter ce roman comme une musique, entendre les voix qui le traversent comme autant de chants qui montent des profondeurs de l’être, voix d’hommes et de femmes qui se marient dans cet oratorio de Noël de Jean-Sébastien Bach. Göran Tunström disparu le 05 février 2 000 à l’âge de 62 ans mérite … Poursuivre la lecture de Les rêves des femmes : L’oratorio de Noël de Göran Tunström