Les vagues – Virginia Woolf


1931, traduit par Michel Cusin, Gallimard, Folio Dans une lettre du 12 juillet 1931 à Ethel Smyth, Virginia avouait que son livre était fondamentalement illisible. Peut-être parce qu’il rompait avec les canons esthétiques de l’époque et demandait au lecteur une conversion intérieure de son propre regard, un effort pour lire autrement. Ce roman de Virginia … Poursuivre la lecture de Les vagues – Virginia Woolf

Le bonheur de la nuit – Hélène Bessette


  Hélène Bessette – Le bonheur de la nuit – Editions L&o Scheer, 2006 Hélène Bessette, née en 1918 a été publiée pendant une vingtaine d’années et représenta un temps l’avant-garde de la littérature des années 60-70. Marguerite Duras déclara même : « La littérature vivante, pour moi, pour le moment, c’est Hélène Bessette, personne d’autre en … Poursuivre la lecture de Le bonheur de la nuit – Hélène Bessette

Les fruits d’or de Nathalie Sarraute ou la parole silencieuse


Nathalie Sarraute – Les fruits d’or  Editions Gallimard, 1963. Collection Folio n°390 On assiste à l’encensement par la critique d’un livre « Les fruits d’or », puis à son oubli progressif, voire au mépris qu’il suscite. Dans ce livre la narration traditionnelle n’a plus cours, le nouveau roman rompt avec la psychologie des personnages, avec le fil … Poursuivre la lecture de Les fruits d’or de Nathalie Sarraute ou la parole silencieuse