31 jours pour 31 poétesses – 8e jour – Fanny de Beauharnais (1737-1813) – Portrait des Français


    A lire le poème qui suit, on mesurera la plume acérée et l’ironie caustique de celle qui fut la grand-tante de Joséphine de Beauharnais  : ses images vivantes, son ton direct sont loin de la mièvrerie de la plupart des poètes du XVIIIe siècle.       Tous vos goûts sont inconséquents : … Poursuivre la lecture de 31 jours pour 31 poétesses – 8e jour – Fanny de Beauharnais (1737-1813) – Portrait des Français

Auteure du mois (octobre) – Marie-Geneviève Thiroux d’Arconville(1720-1805), la passion des sciences


Marie-Geneviève Thiroux d’Arconville (1720-1805) Son père était fermier général. Elle épousa, sans avoir rien demandé ( !), à quatorze ans, un conseiller au Parlement avec lequel elle eut trois fils. [1]Elle publia de nombreuses œuvres sans y mettre son nom. Aussi deux siècles après, on ne connaît toujours pas ses travaux. A l’époque une femme qui … Poursuivre la lecture de Auteure du mois (octobre) – Marie-Geneviève Thiroux d’Arconville(1720-1805), la passion des sciences

Romans de femmes du XVIIIe siècle


Présentation de l’éditeur « Le siècle des Lumières a été porté à sa plus haute expression par des femmes de génie dont quelques-unes ont été réunies dans ce volume. Contrairement à la poésie et au théâtre, le roman, à l’âge classique, ne connaît pas de règles fixes. D’où un foisonnement sans précédent de récits en tout … Poursuivre la lecture de Romans de femmes du XVIIIe siècle

L’écriture au féminin au XVIIIe siècle


A partir du XVIIIe siècle, les femmes écrivent davantage et dans de nombreux domaines. A Venise par exemple, elles publient 49 ouvrages au XVIe siècle, 76 au XVIIe et 110 (presque autant que les hommes) de 1700 à 1750. ( Romans mais aussi philosophie, polémique, science, traductions, pièces de théâtre et livrets d’opéra) (3). C’est … Poursuivre la lecture de L’écriture au féminin au XVIIIe siècle

Fanny, Jane, Mary,Virginia et les autres….


Fanny, Jane, Mary,Virginia et les autres….  « La littérature est ma profession (…)La voie me fut frayée, voilà bien des années par Fanny Burney, par Jane Austen, par Harriet Martineau, par George Eliot… Beaucoup de femmes célèbres, et d’autres, plus nombreuses, inconnues et oubliées, m’ont précédée, aplanissant ma route et réglant mon pas. Ainsi, lorsque je … Poursuivre la lecture de Fanny, Jane, Mary,Virginia et les autres….

La stratégie des romancières anglaises au XVIIIe siècle : contournement et auto-effacement mais aussi affirmation de soi


Étude passionnante à lire sur la toile,  de Aleksandra KOWALSKA /Université Charles de Gaulle – Lille 3 « L’écriture des femmes fut aussi influencée par leur situation dans la société et par leur vision d’elles-mêmes en tant qu’écrivains dont la tâche était difficile en raison des contraintes idéologiques. En premier lieu, la société patriarcale attachait une … Poursuivre la lecture de La stratégie des romancières anglaises au XVIIIe siècle : contournement et auto-effacement mais aussi affirmation de soi