Femmes et littérature

Grand Prix de littérature dramatique 2008 – Les marchands de Joël Pommerat

Présentation de l’éditeur

La Décennie rouge raconte l’histoire de la dérive des soldats perdus d’une génération qui voulait changer le monde et qu’on a appelée en Allemagne la « Protestgeneration « . On date la naissance de la « Rote Armee Fraktion » ( » RAF « ), plus connue sous le nom de « Groupe Baader- Meinhof » ou « Bande à Baader », du 1er mai 1970. Après le reflux de la révolte étudiante, Andreas Baader, Gudrun Ensslin, Ulrike Meinhof et leurs camarades décident d’engager la lutte armée contre l’Etat et les structures autoritaires de la société libérale. Ils veulent instruire le procès des pères accusés d’être, sans exception, d’anciens nazis. La « RAF » affirme que l’heure est à la lutte armée dans les métropoles impérialistes et que ce n’est plus le prolétariat allemand embourgeoisé mais elle, désormais, qui est le sujet révolutionnaire. Aujourd’hui, ironie de l’histoire, la « RAF » est rapatriée dans le musée de l’histoire allemande.

Présentation de l’éditeur

Et si l’Europe culturelle se jouait et se décrétait sur scène, et en musique ? Comment faire repartir l’Europe avec un compositeur qui pense pouvoir faire mieux que Beethoven. un poète épique, un performer portugais révolté, une installatrice allemande, une linguiste belge adepte de l’intercompréhension passive, une fantomatique jeune femme slovaque, trois musiciens en quête d’orchestre, une sous-déléguée dépassée par les événements et la plus vieille Européenne encore vivante… L’art doit les y aider, mais pourra-t-il résister au principe de réalité ? Suffit-il de se parler pour se comprendre ?

Biographie de l’auteur

Il monte son premier texte en 1998, Les Conspirateurs, au TILF (Théâtre International de Langue Française), pièce qu’il qualifie de « comédie musicale noire ».

Il compose ensuite la musique de différents spectacles, notamment pour Anne Torrès qui met en scène Le Prince de

Machiavel au Théâtre Nanterre-Amandiers (2001) ou Le Fou d’Elsa d’Aragon au Théâtre National de la Colline  (janvier 2005).

David Lescot participe à de nombreux festivals comme La Mousson d’étéTemps de paroleCourt toujoursChambre ouverte, où il présente ses nouveaux textes. Parallèlement, il enseigne les études théâtrales à l’université Paris X Nanterre depuis 1999 . Il s’essaie à la mise en scène en mélangeant écriture et improvisation, théâtre et musique. Le spectacle Quelques dommages physiques, avec le comédien Scali Delpeyrat  et le trompettiste Médéric Collignon , porte les traces de cette recherche.

À l’invitation d’ Emmanuel Demarcy-Mota, il est auteur associé au centre dramatique de la Comédie de Reims puis au Théâtre de la Ville. (Source Wikipédia)

Quelques mots de vous...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :