Un Texte Une Femme : « Pleins feux sur les autrices » !


« Recevez chaque jour un texte écrit par une femme, qui parle des femmes ! De la romancière à la salonnière, de la physicienne à la journaliste, redécouvrez la condition féminine dans tous ses états. » Voici la présentation de cette merveilleuse application créée par Sarah Sauquet, et Dominique Sauquet, Fondatrice d’It’s Sauquet.com, Directrice technique des applications. … Poursuivre la lecture de Un Texte Une Femme : « Pleins feux sur les autrices » !

Le repos du guerrier – Christiane Rochefort. Le roman qui fit scandale !


Le repos du guerrier, est le premier roman de Christiane Rochefort en 1958. Il fit scandale par sa liberté de ton et de mœurs. En effet, l’héroïne découvre le plaisir sexuel avec son amant Renaud, qu’elle a sauvé du suicide en entrant par erreur dans sa chambre. D’ailleurs, c’est peut-être cela qui fait de cette … Poursuivre la lecture de Le repos du guerrier – Christiane Rochefort. Le roman qui fit scandale !

Auteure du mois de septembre : Cristina Di Belgiojoso (1808-1871), écrire pour lutter dans l’Italie du XIXe siècle…


Il aurait été dommage de ne pas vous parler de Cristina Di Belgiojoso (1808-1871), cette brune à la beauté particulière que vous pouvez contempler sur ce portrait, dont les activités littéraires sont très dépendantes de son activité politique et militante dans l’Italie du XIXe siècle. Ecrire permet de penser et de réformer. J’ai dû croiser … Poursuivre la lecture de Auteure du mois de septembre : Cristina Di Belgiojoso (1808-1871), écrire pour lutter dans l’Italie du XIXe siècle…

Auteure du mois d’Août : Louise Ackermann (1813-1890)


Louise Ackermann est née Victorine Choquet le 30 novembre 1813 à Paris et décédée le 2 ou 3 août 1890. Elle a passé une enfance plutôt triste et solitaire dans l’Oise, à la campagne. Elle résume ces années ainsi : « …une enfance engourdie et triste, une jeunesse qui n’en fut pas une, deux courtes années d’union … Poursuivre la lecture de Auteure du mois d’Août : Louise Ackermann (1813-1890)

Mahsati Ganjavi (1089-1181) – Quatrains


Voici les quatrains (rubaiyat) d’une poétesse contemporaine d’Omar Khayyam, Mahsati Ganjavi (1089-1181), née à Ganja, Azerbaïdjan, offerts par Ulka que je remercie chaleureusement pour cette découverte. « Depuis la période soviétique, il existe en Azerbaïdjan des rues et des écoles qui portent son nom. À Ganja, sa ville natale qui avait été rebaptisée Elisabethpol sous l’empire … Poursuivre la lecture de Mahsati Ganjavi (1089-1181) – Quatrains

31 jours pour 31 poétesses – 13e jour – Marie Nizet (1859-1922) – La bouche


Deux recueils de poèmes, un roman consacré aux déboires historiques des roumains, un mariage, un divorce. l’amour secret pour le marin Cecil Axel Veneglia lui inspira un recueil posthume, tout d’audace, de défi à la morale convenue et d’ardeur quasi mystique.   Peinture de François Martin-Kavel   La bouche Ni sa pensée, en vol moi … Poursuivre la lecture de 31 jours pour 31 poétesses – 13e jour – Marie Nizet (1859-1922) – La bouche

31 jours pour 31 poétesses – 12e jour – Elisa Mercoeur (1809-1835) – La feuille flétrie


Native de Nantes, née de père inconnu, à onze ans, elle travaillait pour vivre, à dix-sept ans publiait ses premiers poèmes. Encouragée par Chateaubriand et Lamartine, elle connut le succès qui lui tourna la tête. malade, elle mourut à vingt-six ans. Elle écrit avec fébrilité, l’âme ferme, la pensée sûre, en état d’urgence. La feuille … Poursuivre la lecture de 31 jours pour 31 poétesses – 12e jour – Elisa Mercoeur (1809-1835) – La feuille flétrie

31 jours pour 31 poétesses – 11e jour – Antoinette Deshoulières (1638-1694)) – Jouissance


Elle tint un salon, fut mêlée à la Fronde, s’occupa de savoir et de plaisir, connut ensuite la maladie et la misère. Ses vers frivoles et ses bergeries ne doivent pas nous faire oublier ses confidences vraies sur la vie intérieure ni l’acuité de sa pansée.       Entre deux draps Entre deux draps … Poursuivre la lecture de 31 jours pour 31 poétesses – 11e jour – Antoinette Deshoulières (1638-1694)) – Jouissance

31 jours pour 31 poétesses – 10e jour – Marie-catherine-Hortense de Villedieu (1542-1587) – Jouissance


Une femme agitée : comédienne, dramaturge, romancière, inventeur de la nouvelle historique – mais aussi femme galante et intrépide, elle contracta un mariage illégal avec un capitaine, prit le voile quand il mourut, fut chassée du couvent?…avant d’épouser un sien cousin, son premier amour, à Alençon.     Jouissance   Aujourd’hui, dans tes bras, j’ai … Poursuivre la lecture de 31 jours pour 31 poétesses – 10e jour – Marie-catherine-Hortense de Villedieu (1542-1587) – Jouissance

31 jours pour 31 poétesses – 8e jour – Fanny de Beauharnais (1737-1813) – Portrait des Français


    A lire le poème qui suit, on mesurera la plume acérée et l’ironie caustique de celle qui fut la grand-tante de Joséphine de Beauharnais  : ses images vivantes, son ton direct sont loin de la mièvrerie de la plupart des poètes du XVIIIe siècle.       Tous vos goûts sont inconséquents : … Poursuivre la lecture de 31 jours pour 31 poétesses – 8e jour – Fanny de Beauharnais (1737-1813) – Portrait des Français

31 jours pour 31 poétesses – 7e jour – Natalie Clifford-Barney (1877-1972) – Fêtes


  Lesbienne comme son amie Renée Vivien, Natalie avait de la fortune et de la fantaisie. Son féminisme était cassant (Cette catastrophe : être une femme »), son esprit d’indépendance et son objectivité toujours en éveil. Son « immoralité » s’accommode avec le goût du verbe fruité et l’invention de l’image concrète.     Fêtes Les lanternes parmi … Poursuivre la lecture de 31 jours pour 31 poétesses – 7e jour – Natalie Clifford-Barney (1877-1972) – Fêtes

31 jours pour 31 poétesses – 5e jour – Marie Krysinska (1864-1908) – Le poème des caresses


Elle fut la première à pratiquer le vers libre en France dans les années 1881-1882, précédant le combat décadent de Gustave Kahn. Inoubliables baisers qui rayonnez Sur le ciel pâle des souvenirs premiers ! Baisers silencieux sur nos berceaux penchés !   Caresses enjouées sur la joue ; Tremblantes mains des vieux parents, – Pauvres … Poursuivre la lecture de 31 jours pour 31 poétesses – 5e jour – Marie Krysinska (1864-1908) – Le poème des caresses

31 jours pour 31 poétesses – 4e jour – Madeleine de L’Aubespine (1546-1596) – Sonnet


Elle tenait un salon que fréquentaient les poètes, dont l’un d’eux, Philippe Desportes était son amant. Elle sait créer des univers cosmiques, jouer de la démesure, chanter l’amour ou la bonté du Dieu qui pardonne. Credit image (1) Sonnet L’on verra s’arrêter le mobile du monde, Les étoiles marcher parmi le firmament, Saturne infortuné luire … Poursuivre la lecture de 31 jours pour 31 poétesses – 4e jour – Madeleine de L’Aubespine (1546-1596) – Sonnet

31 jours pour 31 poétesses – 2e jour – Dame Castelloza – C’est un honneur pour moi de vous aimer et de vous prier même sans profit


credit image (1) Femme troubadour au début du XIIIe siècle. Gaie, belle, habitant un château près d’Aurillac, épouse d’un croisé vaillant et sanguinaire, elle dédia trois chansons de ferveur et d’humilité à Armand de Bréon, un grand seigneur qui lui en imposait. Désormais de chanter, je ne devrais plus avoir envie, Car plus je chante … Poursuivre la lecture de 31 jours pour 31 poétesses – 2e jour – Dame Castelloza – C’est un honneur pour moi de vous aimer et de vous prier même sans profit

31 jours pour 31 poétesses – 1er jour – Béatrice de Die – Chanson


Au XIIe siècle, en Provence, la Comtesse de Die épousa Guillaume de Poitiers. Elle chanta dans la langue d’Oc de l’époque son amour pour Raimbaut d’Orange, qui lui fut indifférent et infidèle. Voici sa chanson extraite d’une anthologie établie par Régine Desforges, dans la traduction de Pierre Seghers. Voir ici : les trobairitz Chanson Grande peine … Poursuivre la lecture de 31 jours pour 31 poétesses – 1er jour – Béatrice de Die – Chanson

Une bourse de 1,5 million d’euros de la part de l’Union européenne pour retrouver les textes écrits par des femmes en Europe entre 1500 et 1780.


Une chercheuse espagnole s’est vu attribuer une bourse de 1,5 million d’euros de la part de l’Union européenne pour retrouver les textes écrits par des femmes en Europe entre 1500 et 1780. Nous le défendons ici à Litterama depuis plus de dix ans maintenant, de nombreux chercheurs travaillent dans l’ombre, avec assez peu d’échos auprès … Poursuivre la lecture de Une bourse de 1,5 million d’euros de la part de l’Union européenne pour retrouver les textes écrits par des femmes en Europe entre 1500 et 1780.

Discours sur l’excellence des femmes (1614) – Marguerite de Valois


 » Mon Père, l’heur m’ayant été si grand, lorsqu’il vous plut me bailler votre beau livre, de m’être rencontrée en quelqu’une de vos conceptions aux raisons que vous apportez sur la question «Pourquoi la femme est plus propre à la dévotion que l’homme?» […], j’oserai, ayant lu tous les chapitres que vous faites sur cette … Poursuivre la lecture de Discours sur l’excellence des femmes (1614) – Marguerite de Valois

La princesse de Clèves, dîner-théâtre au Théâtre de Montansier décembre 2018


 « La magnificence et la galanterie n’ont jamais paru en France avec tant d’éclat. Jamais cour n’a eu autant de belles personnes ni d’hommes admirablement bien faits. Le goût que le roi François Ier avait pour la poésie et pour les lettres régnait encore en France, et le roi, son fils Henri II, bonsoir votre majesté, comme … Poursuivre la lecture de La princesse de Clèves, dîner-théâtre au Théâtre de Montansier décembre 2018

Auteure du mois (octobre) – Marie-Geneviève Thiroux d’Arconville(1720-1805), la passion des sciences


Marie-Geneviève Thiroux d’Arconville (1720-1805) Son père était fermier général. Elle épousa, sans avoir rien demandé ( !), à quatorze ans, un conseiller au Parlement avec lequel elle eut trois fils. [1]Elle publia de nombreuses œuvres sans y mettre son nom. Aussi deux siècles après, on ne connaît toujours pas ses travaux. A l’époque une femme qui … Poursuivre la lecture de Auteure du mois (octobre) – Marie-Geneviève Thiroux d’Arconville(1720-1805), la passion des sciences

La tradition des romans de femmes XVIIIe-XIXe siècle textes réunis et présentés par Catherine Mariette-Clot et Damien Zanone


    Présentation de l’éditeur Les noms de Mmes de Charrière, Cottin, de Duras, Gay, de Genlis, de Graffigny, Guizot, de Krüdener, de Montolieu, Riccoboni, de Souza, de Tencin (donnés ici dans l’ordre impersonnel de l’alphabet), romancières réputées en leur temps, ont difficilement passé les années : dès le milieu du XIXe siècle, ils n’ont plus … Poursuivre la lecture de La tradition des romans de femmes XVIIIe-XIXe siècle textes réunis et présentés par Catherine Mariette-Clot et Damien Zanone

Romans de femmes du XVIIIe siècle


Présentation de l’éditeur « Le siècle des Lumières a été porté à sa plus haute expression par des femmes de génie dont quelques-unes ont été réunies dans ce volume. Contrairement à la poésie et au théâtre, le roman, à l’âge classique, ne connaît pas de règles fixes. D’où un foisonnement sans précédent de récits en tout … Poursuivre la lecture de Romans de femmes du XVIIIe siècle

La fabrique de l’intime – Ecrits autobiographiques de femmes du XVIIIe siècle


La Fabrique de l’intime. Mémoires et journaux de femmes du XVIIIe siècle, par Catriona Seth, Robert Laffont, Bouquins, 1216 p., 30 euros On ne peut que se réjouir de l’intérêt de la critique et d’une certaine partie des lecteurs pour l’histoire de l’écriture des auteures. Cela pourrait bien être la revanche post-mortem de ces femmes dont … Poursuivre la lecture de La fabrique de l’intime – Ecrits autobiographiques de femmes du XVIIIe siècle

L’art de la joie – Goliarda Sapienza


L’art de la joie – Goliarda Sapienza, traduit de l’italien par Nathalie Castagne,1998, 2005 pour la traduction française, éditions Viviane Hamy Que d’avanies aura connu ce roman avant d’être publié en Italie en 1996 et traduit en France en 2005 ! Achevé en 1976, après dix ans de labeur acharné, et des difficultés matérielles innombrables, -Goliarda … Poursuivre la lecture de L’art de la joie – Goliarda Sapienza

Charlotte Perkins Gilman – La séquestrée


Charlotte Perkins Gilman – La séquestrée (Titre original : The yellow wallpaper) Texte fondateur, livre-culte de la littérature écrite par les femmes, « La séquestrée » a la force d’un manifeste, devenu un classique des lettres américaines. Écrit en 1870, il dénonce l’asservissement des femmes à un modèle patriarcal qui les enferme dans leur fonction … Poursuivre la lecture de Charlotte Perkins Gilman – La séquestrée

Mary Webb – La renarde


Mary Webb – La renarde –publié pour la première fois en anglais en 1917, première traduction en français en 1933 réédition 2012 Archi poche Hazel Woodus est une jeune fille sauvage, qui vit isolée, avec son père, dans la campagne anglaise. Sa mère morte, livrée à elle-même, sans ce vernis d’éducation que donne la bonne … Poursuivre la lecture de Mary Webb – La renarde

Evelina de Fanny Burney (1752 – 1840)


Evelina ou The History of a Young Lady’s Entrance into the World (1778), José Corti , domaine romantique 1991. “C’est l’œuvre la plus pétillante, la plus divertissante et la plus agréable du genre” note le Monthly Review en avril 1778. La critique est élogieuse et voit en elle le digne successeur de Richardson et de … Poursuivre la lecture de Evelina de Fanny Burney (1752 – 1840)

Fanny, Jane, Mary,Virginia et les autres….


Fanny, Jane, Mary,Virginia et les autres….  « La littérature est ma profession (…)La voie me fut frayée, voilà bien des années par Fanny Burney, par Jane Austen, par Harriet Martineau, par George Eliot… Beaucoup de femmes célèbres, et d’autres, plus nombreuses, inconnues et oubliées, m’ont précédée, aplanissant ma route et réglant mon pas. Ainsi, lorsque je … Poursuivre la lecture de Fanny, Jane, Mary,Virginia et les autres….

Le château d’Ulloa -Emilia Emilia Pardo-Bazán / premier roman naturaliste en Espagne


Emilia Pardo-Bazán – Le château d’Ulloa – Viviane hamy, 1990 pour la traduction française. Première publication en espagnol en 1886. Traduit de l’espagnol par Nelly Clemessy Seul roman traduit en français de cette grande dame des lettres espagnoles, « Le château d’Ulloa » fait connaître au public francophone cette contemporaine et admiratrice de Zola. Emilia … Poursuivre la lecture de Le château d’Ulloa -Emilia Emilia Pardo-Bazán / premier roman naturaliste en Espagne

Printemps Sigrid Undset


Printemps , 1914   Née en 1882, Sigrid Undset s’est consacrée très tôt à la littérature. Parallèlement à son travail de secrétaire, elle écrit. Auteure entre autres de Maternités, Jenny (qui fera scandale), de Vigdis la Farouche et de Kristin Lavransdatter, elle a reçu le prix Nobel de littérature en 1928. Elle est morte à … Poursuivre la lecture de Printemps Sigrid Undset

Le pur et l’impur – Colette


Le pur et l’impur a été écrit par Colette à l’âge de 59 ans en 1932. Publié d’abord sous le titre « Ces plaisirs… ». Il possède une dimension autobiographique et la narratrice est bien Colette qui convoque les amis passés, de Marguerite Moreno à Francis Carco, en passant par Renée Vivien et Edouard de Max. Cette … Poursuivre la lecture de Le pur et l’impur – Colette

Madame Riccoboni – Histoire de M. le marquis de Crécy


Madame Riccoboni – Histoire de M. le marquis de Cressy – folio femmes de lettres – Gallimard 2009   Marie-Jeanne Riccoboni (1713-1792), amie de Diderot, David Hume et Horace Walpole, fut longtemps actrice à la Comédie-Italienne avant d’écrire des romans qui eurent beaucoup de succès. Sa vie commença sous de sombres auspices : un père bigame, … Poursuivre la lecture de Madame Riccoboni – Histoire de M. le marquis de Crécy

La Femme auteur – Madame de Genlis


Stéphanie-Félicité Du Crest, comtesse de Genlis (1746-1830)  fut très admirée en son temps et se présente comme la figure emblématique de la grande aristocratie de l’Ancien Régime. Disciple de Rousseau, elle réfléchit sur l’éducation et exposa ses théories pédagogiques dans son roman « Adèle et Théodore ». Mais cette communauté de pensées n’alla pas plus loin car … Poursuivre la lecture de La Femme auteur – Madame de Genlis

Histoire d’un fleuve en Nouvelle-Zélande – Jane Mander


                 1920 : Histoire d’un fleuve en Nouvelle-Zélande, Jane Mander La seule notoriété de ce livre vient de la polémique qui a eu lieu en Nouvelle-Zélande semble-t-il sur la possible filiation entre le livre de Jane Mander et le film de Jane Campion ,« La leçon de piano », film magnifique, à la sensualité bouleversante, qui retrace l’histoire … Poursuivre la lecture de Histoire d’un fleuve en Nouvelle-Zélande – Jane Mander

Janet Frame (1924-2004) – Vers l’autre été


On ne peut évoquer une des œuvres de l’auteure Janet Frame (1924-2004) sans rappeler le contexte dans lequel elle a été produite. Diagnostiquée schizophrénique, suite à une tentative de suicide et un diagnostic hâtif, elle a subi quelque deux cents électrochocs, pendant les huit années où elle fut internée en hôpital psychiatrique. Elle a échappé … Poursuivre la lecture de Janet Frame (1924-2004) – Vers l’autre été

Les jours de la femme Louise – Madeleine Bourdouxhe


  Née à Liège en 1906, Madeleine Bourdouxhe a fait des études de philosophie à Bruxelles. Résistante lors de la Seconde Guerre mondiale, elle refusa de publier ses nouvelles chez les éditeurs parisiens contrôlés par les Allemands. Secrétaire perpétuelle de la Libre académie de Belgique à partir de 1964, elle est décédée en 1996. (source … Poursuivre la lecture de Les jours de la femme Louise – Madeleine Bourdouxhe

La brave Anna – Gertrude Stein – Un coeur simple ?


Gertrude Stein – La brave Anna – Traduit de l’américain par Raymond Schwab, nouvelle extraite du recueil « trois vies » (Gallimard, L’imaginaire N°87) repris dans la collection folio 2€       Anna Federner, vieille gouvernante allemande, dont la vie nous est contée ici, est un cœur simple. Elle est généreuse, travailleuse et fidèle. Mais ces qualités ne … Poursuivre la lecture de La brave Anna – Gertrude Stein – Un coeur simple ?

Les gens de Hellemyr/ Vesle- Gabriel d’Amalie Skram


Les gens de Hellemyr, composée de trois volumes est la fresque réaliste de la Norvège de la fin du XIXe siècle, tour à tour dans sa campagne la plus reculée et le long des rues de la ville si particulière de Bergen. Le premier volume décrit les origines de Sivert, personnage central du cycle, et … Poursuivre la lecture de Les gens de Hellemyr/ Vesle- Gabriel d’Amalie Skram

Manon Roland – Enfance / Autobiographie d’une étoile


En 1791, le 31 mai Manon Roland est emprisonnée, à l’âge de 39 ans. La terreur, responsable de plus de 17 000 exécutions entre mars 1793 et 1794, va la broyer à son tour mais elle ne le sait pas encore. Le 8 novembre, elle n’est pas autorisée à lire le texte qu’elle a préparé … Poursuivre la lecture de Manon Roland – Enfance / Autobiographie d’une étoile

Les vagues – Virginia Woolf


1931, traduit par Michel Cusin, Gallimard, Folio Dans une lettre du 12 juillet 1931 à Ethel Smyth, Virginia avouait que son livre était fondamentalement illisible. Peut-être parce qu’il rompait avec les canons esthétiques de l’époque et demandait au lecteur une conversion intérieure de son propre regard, un effort pour lire autrement. Ce roman de Virginia … Poursuivre la lecture de Les vagues – Virginia Woolf

Ma cousine Phillis – Elizabeth Gaskell


La cousine Phillis est une assez longue novella publiée pour la première fois en feuilleton dans the Comhill Magazine de novembre 1863 à février 1864, entre deux longs romans, Sylvia’s lovers (1863) , histoire d’amour et de guerre, et un de ses chef-d’œuvre  Femmes et Filles (1865) que la mort de l’auteure laissera inachevé.  J’ai … Poursuivre la lecture de Ma cousine Phillis – Elizabeth Gaskell

La nuit africaine – Olive Schreiner / Chef d’oeuvre


Unique roman publié de son vivant, énorme coup de cœur pour moi, salué par la critique comme l’égal des « Hauts de Hurlevent », remarqué par Bernard Shaw, Oscar Wilde, et plus tard Doris Lessing , « La nuit africaine » est une de ces œuvres dont le cri de révolte résonne encore aujourd’hui. Publié en 1883 sous un pseudonyme … Poursuivre la lecture de La nuit africaine – Olive Schreiner / Chef d’oeuvre

Anne Brontë – La dame du manoir de Wildfell Hall


Anne Brontë La Dame du manoir de Wildfell Hall archi poche  2012 ( première publication en 1848)           Anne Brontë est la moins connue des sœurs Brontë et « La Dame du manoir de Wildfell Hall » aussi traduit « La recluse de Wildfell Hall » eut à souffrir de critiques particulièrement acerbes lors de sa publication en Angleterre … Poursuivre la lecture de Anne Brontë – La dame du manoir de Wildfell Hall

Le matin et autres poèmes – Emily Dickinson


Le matin Le matin , qui ne vient qu’une fois, Envisage de revenir- Deux Aubes pour un Seul Matin Donne un prix soudain à la Vie – Edition printemps des poètes – 2005 – Poèmes à la poche Ils n’ont pas besoin de moi. Ils n’ont pas besoin de moi, mais qui sait – Je … Poursuivre la lecture de Le matin et autres poèmes – Emily Dickinson

Hester Lily – Elizabeth Taylor


Hester Lily – Elizabeth Taylor – 1954 Elizabeth Taylor – 2 007 Editions Payot et Rivages 112 pages Hester Lily, jeune femme devenue orpheline, est recueillie par son cousin Robert, de plusieurs années son aîné. Son épouse Muriel n’apprécie guère cette intrusion et devient la proie d’une jalousie maladive. Son travail de secrétaire qu’elle exécute … Poursuivre la lecture de Hester Lily – Elizabeth Taylor

Fadhma Aïth Mansour Amrouche Histoire de ma vie


Fadhma Aïth Mansour Amrouche Histoire de ma vie La découverte poche Ce livre est d’une sorte que j’aime particulièrement, parce qu’il a été difficile à trouver et que sa rencontre a été le fruit d’un heureux hasard. C’est aussi une voix depuis longtemps disparue, à la charnière de deux siècles et de deux mondes et … Poursuivre la lecture de Fadhma Aïth Mansour Amrouche Histoire de ma vie

Lac aux dames – Vicki Baum


Lac au Dames, Vicki Baum, Le livre de poche n° 167 (1962 ?), paru en 1932 en langue allemande, rédité en Phébus Libretto en 2008 (240 pages) Je ne sais pas d’où Vicki Baum tient sa réputation de légèreté, peut-être à sa collaboration avec le cinéma Hollywoodien, aux lieux où elle plante ses décors, Grand Hôtel, … Poursuivre la lecture de Lac aux dames – Vicki Baum

Cranford – Elizabeth Gaskell


Editions de L’Herne, 2009, pour la traduction française ; traduit de l’anglais par Béatrice Vierne. Collection Grands romans points. Publié en feuilleton en 1851 dans le magazine de Charles Dickens.   Cranford est la transposition de Knutsford, bourgade du Nord-Ouest de l’Angleterre, au cœur du Cheshire, où Elizabeth Cleghorn Stevenson (future Elizabeth Gaskell) passa une grande … Poursuivre la lecture de Cranford – Elizabeth Gaskell

Un heureux événement – Flannery O’Connor


Deux nouvelles composent ce recueil : « Un heureux événement » et « La Personne Déplacée » et sont extraites du recueil « Les braves gens ne courent pas les rues » (Folio n°1258)   Dans la première nouvelle, Ruby semble être à un moment décisif son existence : on lui a prédit un heureux événement et elle attend avec impatience de déménager, … Poursuivre la lecture de Un heureux événement – Flannery O’Connor

L’ingénue libertine – Colette


L’ingénue Libertine – Colette – Le livre de poche Colette écrivit ce roman en 1909. Mariée depuis 1893 à Henry Gauthiers-Villars surnommé Willy, Colette écrivit pour son époux des romans qu’il signait sans vergogne. « L’ingénue libertine » était à l’origine une nouvelle, Minne, et une suite « Les égarements de Minne » écrits avec Willy et qu’elle rassembla … Poursuivre la lecture de L’ingénue libertine – Colette

Marie-Claire – Marguerite Audoux


En ce mois de novembre enfiévré par les prix littéraires et notamment  le Prix Fémina, une occasion de lire ou de relire celles qui furent parmi les premières primées.   Prix Fémina 1910 – Marguerite Audoux.   Née en 1863 à Sancoins dans le Berry, Marguerite Audoux est couturière. Elle écrit pour tromper l’ennui et … Poursuivre la lecture de Marie-Claire – Marguerite Audoux