Alina Nelega Comme si de rien n’était/ le silence des mots


Alina Nelega Comme si de rien n’était, traduit du roumain par Florica Courriol, 2021, des femmes-Antoinette Fouque La littérature roumaine possède une extrême vitalité, déjà éprouvée avec Gabriela Adamesteanu et Adina Rosetti , Marta Petreu, et pour la poésie avec la grande poétesse Ana Blandiana. Alina Nelega, revisite la dernière décennie de la dictature Ceausescu … Poursuivre la lecture de Alina Nelega Comme si de rien n’était/ le silence des mots

Deadline d’Adina Rosetti


Adina Rosetti Deadline – 2010 Adina Rosetti – 2013 Mercure de France, traduit du roumain par Fanny Chartres – 404 pages Peut-on mourir d’un excès de travail ? Voilà la question qui agite la petite communauté des familiers, collègues et amis de Miruna Tomescu, domiciliée à Bucarest, qui vient de s’éteindre, seule, sur son canapé, … Poursuivre la lecture de Deadline d’Adina Rosetti

Gabriela Adamesteanu Une matinée perdue,


  Gabriela Adamesteanu Une matinée perdue, traduit du roumain par Alain Paruit. (Gabriela Adamesteanu, 1984) Editions Gallimard 2005 pour la traduction française. Folio n°5533, 535 pages Ce livre est considéré aujourd’hui comme un chef-d’œuvre de la littérature roumaine contemporaine et a été traduit en plus de dix langues.   Gabriela Adamesteanu écrit l’Histoire de son … Poursuivre la lecture de Gabriela Adamesteanu Une matinée perdue,

La poésie derrière le mur (2)


Pourquoi un tel engouement pour la poésie en Roumanie alors qu’elle semble marginale aujourd’hui dans le reste de l’Europe ?  Mircea Dinescu l’explique  par l’importance qu’elle a eu comme média, par la pauvreté, voire la quasi inexistence des autres moyens d’expression indépendant. Il raconte qu’il n’y avait qu’une chaîne de télévision soumise au parti : «  Tout … Poursuivre la lecture de La poésie derrière le mur (2)

La poésie derrière le mur (1)


Comment écrire sous une dictature et pourquoi ? Le poète et plus largement l’écrivain est une menace pour le pouvoir totalitaire qui cherche à contrôler voire endiguer la vie littéraire toujours soupçonnée de subversion. L’écriture en effet, peut vite devenir une arme contre le pouvoir : poèmes distribués clandestinement, parole libre et impertinente qui témoigne des positions … Poursuivre la lecture de La poésie derrière le mur (1)

Ana Blandiana – Elégie du matin


ÉLÉGIE DU MATIN Au début, j’avais promis de me taire Mais plus tard, au matin, Je vous ai vus sortir avec des sacs de cendre devant les portes Et la répandre comme on sème le blé ; N’y tenant plus, j’ai crié : Que faites-vous ? Que faites-vous ? C’est pour vous que j’ai neigé … Poursuivre la lecture de Ana Blandiana – Elégie du matin