Kerry Hudson – La couleur de l’eau / Une plume venue d’Ecosse


Kerry Hudson – La couleur de l’eau – 2014 et 2015 pour la traduction française – Editions Philippe Rey 10/18, traduit de l’anglais par Florence Lévy-Paoloni Prix Femina étranger 2015 L’amour offre parfois l’opportunité d’une formidable résilience. Lorsque la confiance s’installe, que chacun accepte de se laisser profondément toucher par l’Autre, alors les carapaces tombent … Poursuivre la lecture de Kerry Hudson – La couleur de l’eau / Une plume venue d’Ecosse

Les gagnants du prix Femina 2015 catégorie romans


   « Nous avions peur. De tout, de rien, des autres, de nous-mêmes. De la petite comme de la grande histoire. Des honnêtes gens qui, selon les circonstances, peuvent se muer en criminels. De la réversibilité des hommes et de la vie. Du pire, car il est toujours sûr. Cette appréhension, ma famille me l’a transmise très … Poursuivre la lecture de Les gagnants du prix Femina 2015 catégorie romans

Finalistes du prix Femina 2015


La sélection de 7 romans français        Nathalie Azoulai, Titus n’aimait pas Bérénice (P.O.L) Christophe Boltanski, La cache (Stock) Brigitte Giraud, Nous serons des héros (Stock) Hédi Kaddour, Les prépondérants (Gallimard) Charif Madjalani, Villa des femmes (Seuil) Judith Perrignon, Victor Hugo vient de mourir (L’Iconoclaste) Boualem Sansal, 2084 (Gallimard)     La sélection de … Poursuivre la lecture de Finalistes du prix Femina 2015

Yanick Lahens – Bain de lune – Prix Femina 2014


Yanick Lahens – Bain de lune – Sabine Wespieser Editeur 2014 Une jeune femme, rejetée par les flots, éprouvée dans son corps, l’esprit chaviré par la douleur, est trouvée par un pêcheur qui, avec l’aide de quelques autres, la ramène au village. Dans son délire, elle raconte les événements qui l’ont amenée là, une longue … Poursuivre la lecture de Yanick Lahens – Bain de lune – Prix Femina 2014

Geneviève Brisac « Week-end de chasse à la mère »


Geneviève Brisac est attentive à ce qui se trame dans le monde de l’infime, du quotidien, aux révolutions qui se jouent sans qu’une seule goutte de sang soit versée, mais dont les victimes sont innombrables. Combien de femmes auront été sacrifiées sur l’autel de la « bonne mère », de cet ensemble d’opinions et de … Poursuivre la lecture de Geneviève Brisac « Week-end de chasse à la mère »

Ce qui reste de nos vies – Zeruya Shalev / Prix Femina étranger 2014


Zeruya Shalev – Ce qui reste de nos vies du monde entier Gallimard – 2014 (2011 pour la version originale) Traduit de l’hébreu par Laurence Sendrowicz Le livre de Zeruya Shalev, tout primé qu’il est, se mérite. J’ai failli l’abandonner plusieurs fois mais toujours quelque chose m’a retenu de renoncer tout à fait. Et la … Poursuivre la lecture de Ce qui reste de nos vies – Zeruya Shalev / Prix Femina étranger 2014

Le Prix Femina nouveau est arrivé : 2014, un bon cru ?


Le Prix Femina nouveau est arrivé pour notre plus grand plaisir !  Deux lauréates et un lauréat recevront respectivement, le prix Femina 2014, le Femina du meilleur roman étranger et le Femina du meilleur essai.   Yanick Lahens remporte tout d’abord le prix Femina 2014 pour son roman Bain de lune, paru chez Sabine Wespieser dont … Poursuivre la lecture de Le Prix Femina nouveau est arrivé : 2014, un bon cru ?

Prix femina 2013 – Léonora Miano


Le mot de l’éditeur« Si leurs fils ne sont jamais retrouvés, si le ngambi ne révèle pas ce qui leur est arrivé, on ne racontera pas le chagrin de ces mères. La communauté oubliera les dix jeunes initiés, les deux hommes d’âge mûr, évaporés dans l’air au cours du grand incendie. Du feu lui-même, on … Poursuivre la lecture de Prix femina 2013 – Léonora Miano

Certaines n’avaient jamais vu la mer – Julie Otsuka


PRIX FEMINA ÉTRANGER 2012 Julie Otsuka – Certaines n’avaient jamais vu la mer –  Phébus littérature étrangère, traduit de l’anglais (américain) par Carine Chichereau –Libella Paris 2012 Ce roman est composé de multiples voix, ces « voix du nous » comme les appelle Julie Otsuka, qui s’élèvent dés que vous ouvrez le livre et vous happent pour … Poursuivre la lecture de Certaines n’avaient jamais vu la mer – Julie Otsuka

Marie-Claire – Marguerite Audoux


En ce mois de novembre enfiévré par les prix littéraires et notamment  le Prix Fémina, une occasion de lire ou de relire celles qui furent parmi les premières primées.   Prix Fémina 1910 – Marguerite Audoux.   Née en 1863 à Sancoins dans le Berry, Marguerite Audoux est couturière. Elle écrit pour tromper l’ennui et … Poursuivre la lecture de Marie-Claire – Marguerite Audoux

Prix Femina – Histoire et lauréates


Prix Femina     Le prix Fémina, prix littéraire français a été décerné pour la première fois en 1905 et attribué rétroactivement en 1904 par 22 collaboratrices du journal « La vie heureuse » et en lien avec le magazine Femina sous la direction de la poétesse Anna de Noailles afin de constituer une alternative au prix … Poursuivre la lecture de Prix Femina – Histoire et lauréates