La guerre des Scarlett


Nous avons pu lire dans la presse ou écouter à la radio différentes chroniques ou des brèves relatant les conflits qui opposent les deux maisons d’éditions Gallmeister et Gallimard pour la réédition du texte (la première édition date de 1939) tombé cette année dans le domaine public mais publié à l’origine par Gallimard, et la … Poursuivre la lecture de La guerre des Scarlett

Les Testaments – Margaret Atwood/ Eblouissant !


Testaments – Margaret Atwood – Collection Pavillons – Robert Laffont, octobre 2019  Lorsque j’ai appris la sortie de ce nouvel opus du chef-d’œuvre dystopique de Margaret Atwood « La servante écarlate », je me suis demandé pourquoi l’autrice avait ressenti le désir d’écrire cette suite : une série télévisée s’en était chargée avec brio, malgré quelques critiques cependant … Poursuivre la lecture de Les Testaments – Margaret Atwood/ Eblouissant !

Auteure du mois (mars) : Minna Canth, engagée et enragée contre l’injustice et la misère/ 19 mars jour de l’égalité en Finlande


Mina Canth (1844-1897) , née Ulrika Johnsson, romancière et dramaturge finlandaise. Après trois années à l’école de filles, elle entre à l’institut de formation des maîtres de Jyväskylä, ouvert en 1863, qui lui permet d’apprendre un métier et d’être indépendante, à une époque où la poursuite des études est limitée pour les femmes. Cependant elle … Poursuivre la lecture de Auteure du mois (mars) : Minna Canth, engagée et enragée contre l’injustice et la misère/ 19 mars jour de l’égalité en Finlande

La princesse de Clèves, dîner-théâtre au Théâtre de Montansier décembre 2018


 « La magnificence et la galanterie n’ont jamais paru en France avec tant d’éclat. Jamais cour n’a eu autant de belles personnes ni d’hommes admirablement bien faits. Le goût que le roi François Ier avait pour la poésie et pour les lettres régnait encore en France, et le roi, son fils Henri II, bonsoir votre majesté, comme … Poursuivre la lecture de La princesse de Clèves, dîner-théâtre au Théâtre de Montansier décembre 2018

La femme comestible, premier roman de Margaret Atwood


La femme comestible, The edible woman, 1969, traduit de l’anglais (Canada) par Michèle Albaret-Maatsch, Pavillons poche Robert Laffont, Paris 2008, 522 pages La femme comestible est le premier roman de Margaret Atwood, publié en 1969 et écrit au plus fort du Canadian Woman’s Liberation Movement. Constitué de trois parties d’inégales longueurs, la narration alterne de la première … Poursuivre la lecture de La femme comestible, premier roman de Margaret Atwood

Cycle Margaret Atwood – Captive


Margaret Atwood, Captive (Alias Grace, 1996) , traduit de l’anglais (Canada) par Michèle Albaret-Maatsch, Robert Laffont, 10/18 , 1998 pour la traduction française, 613 pages Captive est le deuxième roman que je lis de cette auteure et je suis toujours aussi séduite par l’écriture de Margaret Atwood, sa façon de camper les personnages, de nouer … Poursuivre la lecture de Cycle Margaret Atwood – Captive

Au pays de Donald, « La servante écarlate » relève la tête !


Margaret Atwood – La servante écarlate (The Handmaid’s tale), Pavillons poche Robert Laffont, 2017, traduit de l’anglais (Canada) par Sylviane Rué Il est particulièrement intéressant de lire ou de relire aujourd’hui « La servante écarlate » de Margaret Atwood, à la lumière de l’histoire récente des Etats-Unis, et des manifestations qui ont eu lieu pour protester contre … Poursuivre la lecture de Au pays de Donald, « La servante écarlate » relève la tête !

Un biopic de Mary Shelley au cinéma, à ne pas rater ! J’ai vu, j’ai aimé !


Ne pas oublier de mentionner que Haifaa Al Mansour est la réalisatrice saoudienne de ce chef d’oeuvre qu’est Wadjda, sorti en février 2013, s’il n’y en avait qu’une, ce serait une raison suffisante pour courir voir ce film. En 1814, Mary Wollstonecraft Godwin entame une relation amoureuse passionnée avec  le poète Percy Shelley. Elle n’a que … Poursuivre la lecture de Un biopic de Mary Shelley au cinéma, à ne pas rater ! J’ai vu, j’ai aimé !

Un chef-d’oeuvre d’animation autour de Virginia Woolf – Why should you read Virginia Woolf ? by Iseult Gillespie


Il faut regarder ce bijou, que dis-je ce chef-d’oeuvre d’animation autour de Virginia Woolf ! Pour les non-anglophones, la traduction française est offerte en sous-titres.  

Cette seconde vie – Virginia Woolf


« Observez perpétuellement, observez l’inquiétude, la déconvenue, la venue de l’âge, la bêtise, vos propres abattements, mettez sur le papier cette seconde vie qui inlassablement se déroule derrière la vie officielle, mélangez ce qui fait rire et ce qui fait pleurer. inventez de nouvelles formes, plus légères, plus durables. » Virginia Woolf (Cité par Geneviève Brisac dans … Poursuivre la lecture de Cette seconde vie – Virginia Woolf

Folie d’une femme séduite, Susan Fromberg Schaeffer/ Attention pépite !


Folie d’une femme séduite, Susan Fromberg Schaeffer (1983), Presses de la renaissance 1985 pour la traduction française, Belfond 2011 et Pocket 15 013, 1076 pages de ce livre Ce roman est une pépite dans l’histoire de la littérature et des femmes. Non seulement il est extrêmement bien écrit et traduit mais il est aussi d’une intelligence … Poursuivre la lecture de Folie d’une femme séduite, Susan Fromberg Schaeffer/ Attention pépite !

Toutes les conférences sur la littérature féminine à L’Université libre de Saint-Germain-en-Laye (78)


LUNDI 9 NOVEMBRE 2015 Conférence d’introduction Voix autres, Voix hautes Pierre BRUNEL, Professeur émérite de littérature comparée à l’Université de Paris-Sorbonne (Paris IV) LUNDI 23 NOVEMBRE 2015 Madame de Staël Robert KOPP, Ancien doyen de la Faculté des lettres de Bâle wikimedia – licence creative commons LUNDI 14 DECEMBRE 2015 Les soeurs Brontë Marc POREE, … Poursuivre la lecture de Toutes les conférences sur la littérature féminine à L’Université libre de Saint-Germain-en-Laye (78)

L’art de la joie – Goliarda Sapienza


L’art de la joie – Goliarda Sapienza, traduit de l’italien par Nathalie Castagne,1998, 2005 pour la traduction française, éditions Viviane Hamy Que d’avanies aura connu ce roman avant d’être publié en Italie en 1996 et traduit en France en 2005 ! Achevé en 1976, après dix ans de labeur acharné, et des difficultés matérielles innombrables, -Goliarda … Poursuivre la lecture de L’art de la joie – Goliarda Sapienza

La femme du mois : Květa Legátová (1919-2012)


  Née en Moravie en 1919, Květa Legátová a fait à Brno des études de lettres et de sciences avant d’être affectée comme enseignante dans des zones montagneuses par les autorités communistes qui voyaient en elle « un cas problématique ». Pendant quelque temps, elle est institutrice à l’école de Stary Hrozenkov en Slovaquie morave. Expérience … Poursuivre la lecture de La femme du mois : Květa Legátová (1919-2012)

Le faon de Magda Szabό, grande dame des lettres hongroise


Le faon – Magda Szabό, Viviane Hamy 2008, Az oz, 1959 traduit du hongrois, texte revu et corrigé par Suzanne Canard Eszter, comédienne célèbre, évoque dans un long monologue douloureux et amer, une enfance de privations et de frustrations, au sein d’une famille de doux intellectuels rêveurs incapables d’assurer le bien-être de la famille. Issus … Poursuivre la lecture de Le faon de Magda Szabό, grande dame des lettres hongroise

Charlotte Perkins Gilman – La séquestrée


Charlotte Perkins Gilman – La séquestrée (Titre original : The yellow wallpaper) Texte fondateur, livre-culte de la littérature écrite par les femmes, « La séquestrée » a la force d’un manifeste, devenu un classique des lettres américaines. Écrit en 1870, il dénonce l’asservissement des femmes à un modèle patriarcal qui les enferme dans leur fonction … Poursuivre la lecture de Charlotte Perkins Gilman – La séquestrée

Virginia Woolf – Elles


Virginia Woolf Elles Portraits de femmes « Four figures », Rivages poche/Petite bibliothèque, traduit par Maxime Rovere J’aime beaucoup Virginia Woolf essayiste, et je la préfère parfois à la romancière. Dans ce livre qu’elle consacre aux « expériences de vie » de quatre femmes, Virginia Wolf célèbre le génie féminin à son époque objet d’un constant déni. Virginia Woolf … Poursuivre la lecture de Virginia Woolf – Elles

Fanny Burney (1752-1840) : l’histoire d’une vie


Frances dite Fanny Burney (1752-1840) Femmes de lettres anglaise née en 1752, morte à Londres en 1840. Son père était musicien et fréquentait, avec sa fille, le salon de Samuel Jonnson. Ses deux premiers romans Evelina ou The History of a Young Lady’sEntrance into the World (1778) et Cecilia ou Memoirs of an Heiress (1782) … Poursuivre la lecture de Fanny Burney (1752-1840) : l’histoire d’une vie

Fanny, Jane, Mary,Virginia et les autres….


Fanny, Jane, Mary,Virginia et les autres….  « La littérature est ma profession (…)La voie me fut frayée, voilà bien des années par Fanny Burney, par Jane Austen, par Harriet Martineau, par George Eliot… Beaucoup de femmes célèbres, et d’autres, plus nombreuses, inconnues et oubliées, m’ont précédée, aplanissant ma route et réglant mon pas. Ainsi, lorsque je … Poursuivre la lecture de Fanny, Jane, Mary,Virginia et les autres….

Le château d’Ulloa -Emilia Emilia Pardo-Bazán / premier roman naturaliste en Espagne


Emilia Pardo-Bazán – Le château d’Ulloa – Viviane hamy, 1990 pour la traduction française. Première publication en espagnol en 1886. Traduit de l’espagnol par Nelly Clemessy Seul roman traduit en français de cette grande dame des lettres espagnoles, « Le château d’Ulloa » fait connaître au public francophone cette contemporaine et admiratrice de Zola. Emilia … Poursuivre la lecture de Le château d’Ulloa -Emilia Emilia Pardo-Bazán / premier roman naturaliste en Espagne

Sibilla Aleramo Une femme – L’égérie italienne


Sibilla Aleramo – Une femme première édition 1906 et 2002 pour la traduction française aux Editions du Rocher dans la collection Anatolia 249 pages Traduction de Pierre-Paul Plan révisée et amendée par James-Aloïs Parkheimer En 1906, une jeune italienne de 30 ans publie un premier roman « Une femme » qui agit comme une déflagration … Poursuivre la lecture de Sibilla Aleramo Une femme – L’égérie italienne

Marguerite Duras – La pluie d’été


Vitry, banlieue tentaculaire, immense, vidée de tout ce qui fait une ville, réservoir plutôt avec, çà et là, des îlots secrets où l’on survit. C’est là que Marguerite Duras a tourné son film Les Enfants : « Pendant quelques années, le film est resté pour moi la seule narration possible de l’histoire. Mais souvent je pensais … Poursuivre la lecture de Marguerite Duras – La pluie d’été

La Femme auteur – Madame de Genlis


Stéphanie-Félicité Du Crest, comtesse de Genlis (1746-1830)  fut très admirée en son temps et se présente comme la figure emblématique de la grande aristocratie de l’Ancien Régime. Disciple de Rousseau, elle réfléchit sur l’éducation et exposa ses théories pédagogiques dans son roman « Adèle et Théodore ». Mais cette communauté de pensées n’alla pas plus loin car … Poursuivre la lecture de La Femme auteur – Madame de Genlis

Janet Frame (1924-2004) – Vers l’autre été


On ne peut évoquer une des œuvres de l’auteure Janet Frame (1924-2004) sans rappeler le contexte dans lequel elle a été produite. Diagnostiquée schizophrénique, suite à une tentative de suicide et un diagnostic hâtif, elle a subi quelque deux cents électrochocs, pendant les huit années où elle fut internée en hôpital psychiatrique. Elle a échappé … Poursuivre la lecture de Janet Frame (1924-2004) – Vers l’autre été

Elle est partie… Doris Lessing


Elle a vécu une longue vie, elle a écrit à l’encre de la colère, elle a marché de longues marches, fut femme et écrivain. Elle laisse une œuvre abondante et sûre qui parlera longtemps après elle. Il faudra lire et relire, déchiffrer encore les mystères qu’elle n’eut de cesse de nous conter. Etre femme et … Poursuivre la lecture de Elle est partie… Doris Lessing

Les gens de Hellemyr/ Vesle- Gabriel d’Amalie Skram


Les gens de Hellemyr, composée de trois volumes est la fresque réaliste de la Norvège de la fin du XIXe siècle, tour à tour dans sa campagne la plus reculée et le long des rues de la ville si particulière de Bergen. Le premier volume décrit les origines de Sivert, personnage central du cycle, et … Poursuivre la lecture de Les gens de Hellemyr/ Vesle- Gabriel d’Amalie Skram

Sylvie Germain – Petites scènes capitales


  Sylvie Germain – Petites scènes capitales, roman Albin Michel, 2013  Ce qui m’a d’abord intriguée dans ce livre, c’est son titre : Petites scènes capitales. Il y aurait donc des petites scènes, où quelque chose se joue, se montre, est offert au regard  et qui malgré leur apparente trivialité, ou banalité, seraient aussi fugitives qu’essentielles ? … Poursuivre la lecture de Sylvie Germain – Petites scènes capitales

Confessions d’un gang de filles – Joyce carol Oates


Confessions d’un gang de filles – Joyce Carol Oates, janvier 2013, Stock format numérique. Dans les années cinquante, dans une petite ville de l’Etat de New-York, cinq lycéennes, victimes de la violence des hommes, s’associent et fondent un gang de filles, le premier des Etats-Unis, destiné à les protéger et à leur donner la chaleur … Poursuivre la lecture de Confessions d’un gang de filles – Joyce carol Oates

Les vagues – Virginia Woolf


1931, traduit par Michel Cusin, Gallimard, Folio Dans une lettre du 12 juillet 1931 à Ethel Smyth, Virginia avouait que son livre était fondamentalement illisible. Peut-être parce qu’il rompait avec les canons esthétiques de l’époque et demandait au lecteur une conversion intérieure de son propre regard, un effort pour lire autrement. Ce roman de Virginia … Poursuivre la lecture de Les vagues – Virginia Woolf

Lettre d’amour de Sylvia Plath


Lettre d’amour Pas facile de formuler ce que tu as changé pour moi. Si je suis en vie maintenant, j’étais morte alors, Bien que, comme une pierre, sans que cela ne m’inquiète, Et je restai là sans bouger selon mon habitude. Tu ne m’as pas simplement un peu poussée du pied, non- Ni même laissé … Poursuivre la lecture de Lettre d’amour de Sylvia Plath

Sylvia Plath – L’histoire d’une vie


Sylvia Plath est née le 27 octobre 1932 dans le Massachussets, d’une famille d’origine allemande et autrichienne, et elle s’est donnée la mort le 11 février 1963 à Londres à l’âge de 31 ans. Ecrivaine américaine, elle a produit des poèmes pour l’essentiel, un roman autobiographique (The Bell Jar – en français, la cloche de … Poursuivre la lecture de Sylvia Plath – L’histoire d’une vie

La nuit africaine – Olive Schreiner / Chef d’oeuvre


Unique roman publié de son vivant, énorme coup de cœur pour moi, salué par la critique comme l’égal des « Hauts de Hurlevent », remarqué par Bernard Shaw, Oscar Wilde, et plus tard Doris Lessing , « La nuit africaine » est une de ces œuvres dont le cri de révolte résonne encore aujourd’hui. Publié en 1883 sous un pseudonyme … Poursuivre la lecture de La nuit africaine – Olive Schreiner / Chef d’oeuvre

Anna Akhmatova – L’histoire d’une vie


 Andreïevna Gorenko, dite) –  (1889-1966)  Jeunesse Issue d’un milieu aisé, elle passa son enfance à Tsarskoïe Selo, alors lieu de résidence de l’aristocratie, et où elle fit ses études. Elle s’inscrivit à la faculté de droit de Kiev, puis en lettres à l’université de saint-Pétersbourg. En 1903,  elle rencontra le poète Goumiliov, qu’elle épousa en … Poursuivre la lecture de Anna Akhmatova – L’histoire d’une vie

Les grands mères/ Perfect mothers – Doris Lessing


Doris Lessing – Les grand-mères traduit de l’anglais par Isabelle D.Philippe , Doris Lessing, 2003 -Flammarion 2005 Dans ce court récit qui est plus une nouvelle qu’un véritable roman, Doris Lessing orchestre de main de maître les relations d’un quatuor amoureux. Lil et Roz, grands- mères de deux petites filles adorables, habitent depuis toujours l’une … Poursuivre la lecture de Les grands mères/ Perfect mothers – Doris Lessing

La seule voix enregistrée connue de Virginia Woolf


es mots, les mots anglais, sont pleins d’échos, de souvenirs, d’associations. Ils émergent et racontent sur les lèvres des gens ce qu’ils vivent. Ils sont dans les maisons,  les rues,  les champs, depuis des siècles. Et une des difficultés majeures pour l’écrivain c’est de les confronter à la mémoire et aux autres vies, car elles … Poursuivre la lecture de La seule voix enregistrée connue de Virginia Woolf

Ana Blandiana – Elégie du matin


ÉLÉGIE DU MATIN Au début, j’avais promis de me taire Mais plus tard, au matin, Je vous ai vus sortir avec des sacs de cendre devant les portes Et la répandre comme on sème le blé ; N’y tenant plus, j’ai crié : Que faites-vous ? Que faites-vous ? C’est pour vous que j’ai neigé … Poursuivre la lecture de Ana Blandiana – Elégie du matin

L’ingénue libertine – Colette


L’ingénue Libertine – Colette – Le livre de poche Colette écrivit ce roman en 1909. Mariée depuis 1893 à Henry Gauthiers-Villars surnommé Willy, Colette écrivit pour son époux des romans qu’il signait sans vergogne. « L’ingénue libertine » était à l’origine une nouvelle, Minne, et une suite « Les égarements de Minne » écrits avec Willy et qu’elle rassembla … Poursuivre la lecture de L’ingénue libertine – Colette

Paroles de femmes : Toni Morrison


« Lorsque j’ai composé mon premier roman, L’OEil le plus bleu [elle avait alors 39 ans et élevait seule ses deux garçons], je m’étais inscrite à un atelier d’écriture. J’ai alors eu envie d’écrire autour d’une anecdote qui m’a profondément marquée. J’avais 12 ou 13 ans. Nous débattions, avec une copine, de l’existence de Dieu. J’affirmais … Poursuivre la lecture de Paroles de femmes : Toni Morrison

Premières années – Marie d’Agoult / Vivre et écrire au XIXe siècle


Marie d’Agoult(1805-1876)- Premières années – Folio collection Femmes de lettres 2009 La critique littéraire a opéré des coupes sombres dans la littérature féminine des siècles passés quant elle ne l’a pas carrément passée sous silence. Les écrits de femmes furent longtemps considérées comme des œuvres mineures. Qu’en est-il du  XIXe siècle ? Quel nom d’écrivaine retient-on … Poursuivre la lecture de Premières années – Marie d’Agoult / Vivre et écrire au XIXe siècle

Un été sans les hommes – Siri Hustvedt


Chaque mois, nous commémorons la disparition d’Hubert Nyssen en publiant un article sur un des livres publiés par Actes Sud (grâce à l’initiative de Denis.du blog « le bonheur de lire »).   Un été sans les hommes de Siri Hustvedt, Actes Sud 2011, traduit de l’américain par Christine Le Bœuf.               Mia, poétesse de son … Poursuivre la lecture de Un été sans les hommes – Siri Hustvedt

Lessing (Doris) – Victoria et les Staveney


Née en Iran le 22 octobre 1919 de parents britanniques, Doris Lessing a six ans quand sa famille décide de s’installer dans l’actuelle Rhodésie du sud. Elle quitte l’école à 15 ans et travaille d’abord comme gouvernante puis comme dactylo et standardiste à Salisbury. En 1938, elle commence à écrire des romans et se marie … Poursuivre la lecture de Lessing (Doris) – Victoria et les Staveney

Virginia Woolf – L’histoire d’une vie


Adeline Virginia Stephen est née le 25 janvier au Hyde Park Gate à Londres, troisième enfant de Julia et de Leslie Stephen après Vanessa née en 1879, Thoby né en 1880, et avant Adrian né en 1883. Sa mère avait deux fils d’un premier mariage, Gerald et George Duckworth, et son père une fille, Laura. … Poursuivre la lecture de Virginia Woolf – L’histoire d’une vie

Mrs Dalloway – Virginia Woolf


Virginia Woolf est née en 1882 à Londres au sein d’une famille bourgeoise et cultivée ; son père était  critique littéraire et ami de Henry James, Tennyson et GeorgeEliot ; et fonda le « Dictionary of National biography ». Elle devint un écrivain célèbre et publia de nombreux livres, romans et essais. Peu après le décès de sa mère, débuta une longue suite … Poursuivre la lecture de Mrs Dalloway – Virginia Woolf

Suis-je snob? Virginia Woolf


Suis-je snob ?- La valeur du rire-La nièce d’un comte – Brummel le Beau – La robe neuve – Un soir dans le Sussex. Réflexions dans une automobile- La mort du paillon – Qu’offrir à un snob ? de Walter Benjamin. « Suis-je snob ? » se demande Virginia Woolf dans un des essais rassemblés par les éditions Payot et … Poursuivre la lecture de Suis-je snob? Virginia Woolf

Laissez-moi – Marcelle Sauvageot


Marcelle Sauvageot – Laissez-moi, Libretto, Editions Phébus, 2004. Première édition 1933 « Premier livre écrit par une femme qui ne soit pas de soumission … Livre de Tristesse noble ; livre de dignité ! Admirable ! » s’est écrié Clara Malraux à sa lecture. Marcelle Sauvageot signe ici une œuvre bouleversante où se font écho le chagrin d’amour et la maladie … Poursuivre la lecture de Laissez-moi – Marcelle Sauvageot

Marguerite Yourcenar – L’hisoire d’une vie


J’ai toujours été très intriguée par cette auteure. Dans ses livres, il y a peu de personnages féminins ou alors ce sont des personnages secondaires. Je sais peu de choses d’elle : à quels combats a-t-elle pris part, quelles causes a-t-elle soutenues ? J’ai donc voulu me pencher davantage sur son histoire et son œuvre que j’ai … Poursuivre la lecture de Marguerite Yourcenar – L’hisoire d’une vie

Printemps de Sigrid Undset


Née en  1882, Sigrid Undset s’est consacrée très tôt à la littérature. Parallèlement à son travail de secrétaire, elle écrit. Auteure entre autres de Maternités, Jenny (qui fera scandale), de Vigdis la Farouche et de Kristin Lavransdatter, elle a reçu le prix Nobel de littérature en 1928. Elle est morte à Lillehammer en 1949.   … Poursuivre la lecture de Printemps de Sigrid Undset

Les fruits d’or de Nathalie Sarraute ou la parole silencieuse


Nathalie Sarraute – Les fruits d’or  Editions Gallimard, 1963. Collection Folio n°390 On assiste à l’encensement par la critique d’un livre « Les fruits d’or », puis à son oubli progressif, voire au mépris qu’il suscite. Dans ce livre la narration traditionnelle n’a plus cours, le nouveau roman rompt avec la psychologie des personnages, avec le fil … Poursuivre la lecture de Les fruits d’or de Nathalie Sarraute ou la parole silencieuse