La plus que vive extrait – Christian Bobin


Belle, oui, belle de cette beauté que donne à un visage de femme le grand air de la liberté, belle, gaie, douce,attentive, distraite, insouciante, fatiguée, légère, insupportable, adorable, désordonnée, riante, désespérée, charmante, songeuse, désordonnée encore et lente, très lente, et libre et belle comme la vie. Christian Bobin, La plus que vive.      

Art de Yasmina Reza / Berling, Darroussin, Fromager – Patrice Kerbrat


« Ils sont trois amis. Ils se nomment : Marc, Serge et Yvan. Ils sont amis depuis trente ans jusqu’au jour où Serge achète un tableau entièrement blanc (si on cligne les yeux, on peut apercevoir de fins liserés blancs transversaux…). Serge présente à Marc son acquisition. Marc contemple l’oeuvre et s’enquiert de son prix. Cette scène anodine est le … Poursuivre la lecture de Art de Yasmina Reza / Berling, Darroussin, Fromager – Patrice Kerbrat

Homme/femme : bousculer les codes


Ce jeune homme tente de représenter la France à l’Eurovision cette année. Il déchaîne les passions sur les réseaux sociaux, autant chez ceux qui le soutiennent que ceux qui le critiquent parfois très violemment. En effet, il parle de la différence mais questionne aussi nos identités de genre. Il revendique des attributs la plupart associés … Poursuivre la lecture de Homme/femme : bousculer les codes

Brad Watson – Miss Jane/ Découverte Festival America 2018


« Miss Jane, c’est moi », a déclaré Brad Watson au Festival America. « Miss Jane » est un roman d’une grande délicatesse, d’une excessive pudeur, et pourtant d’une honnêteté remarquable. Car si Jane urine ou défèque dans ses jupes c’est avec la plus grande dignité. Victime de son « cloaque persistant ». Ce personnage lui a été inspiré par sa grand-tante … Poursuivre la lecture de Brad Watson – Miss Jane/ Découverte Festival America 2018

Festival America 2018, Christian Guay-Poliquin, John Vigna et  D.W. Wilson : « Une masculinité en crise »


A quels modèles se référer quand on est homme aujourd’hui pour se construire, existe-t-il une masculinité toxique dont il est nécessaire de se défaire, quels nouveaux modèles proposer, enfin quel sera l’homme de demain ? Cette conférence a été passionnante, il faut le dire, je suis arrivée juste un petit peu en retard car de … Poursuivre la lecture de Festival America 2018, Christian Guay-Poliquin, John Vigna et  D.W. Wilson : « Une masculinité en crise »

Dessinées – Visages de femmes, poèmes d’amour


J’ai vraiment un attachement particulier aux Editions Bruno Doucey dont je suis en train de lire « Comme résonne la vie »d’Hélène Dorion, Mais voilà, je ne sais pas parler de poésie même si je l’aime. Souvent les mots me manquent, aussi je passe sous silence les recueils que je lis. Ce qui est un tort ! … Poursuivre la lecture de Dessinées – Visages de femmes, poèmes d’amour