Nue sous la fenêtre/ Jean de Santec

J’étais jaloux de l’ombre sur ton corps

J’étais jaloux de la lumière sur tes seins

Le soir jouait à te vêtir d’or et de brun

Tu étais nue sous la fenêtre, c’était bien.

son blog

J’aime les poèmes de Jean de Santec

Quelques mots de vous...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.