Simonetta Greggio – Elsa mon amour/ La femme qui voulait changer le monde


Simonetta Greggio – Elsa mon amour – Flammarion 2018 – 240 pages « Elsa Morante, née à Rome le 18 août 1912, est écrivain, poète et traductrice. Elle épouse Alberto Moravia en 1941, mariage qui durera jusqu’à sa mort le 25 novembre 1985. En 1957, avec L’Île d’Arturo, elle est la première femme récompensée par le prix … Poursuivre la lecture de Simonetta Greggio – Elsa mon amour/ La femme qui voulait changer le monde

Amalia Guglielminetti /Les femmes qui écrivent… (1881-1941)


– Quel dommage : elle est vraiment belle ! – Si au moins elle était analphabète. – Mais elle écrit ! – Elles sont odieuses, les femmes qui écrivent ! – Si elles écrivent mal, elles nous irritent. – Si elles écrivent bien, elles nous humilient. Deux lettrés turinois parlent ainsi d’Amalia Guglielminetti, jeune poétesse, … Poursuivre la lecture de Amalia Guglielminetti /Les femmes qui écrivent… (1881-1941)

Accabadora de Michela Murgia


Accabadora de Michela Murgia, traduit de l’italien par Nathalie Bauer, Editions Seuil 2011, 216 pages Dans la Sardaigne des années cinquante, Maria enfant solitaire et délaissée, se voit offrir l’espoir d’une vie meilleure grâce à Tzia Bonaria, la « accabadora », couturière déjà âgée, célibataire sans enfants, qui fait d’elle « sa fille d’âme », c’est-à-dire sa fille adoptive. … Poursuivre la lecture de Accabadora de Michela Murgia