Prix Femina – Histoire et lauréates

Prix Femina

 

 

Le prix Fémina, prix littéraire français a été décerné pour la première fois en 1905 et attribué rétroactivement en 1904 par 22 collaboratrices du journal « La vie heureuse » et en lien avec le magazine Femina sous la direction de la poétesse Anna de Noailles afin de constituer une alternative au prix Goncourt qui consacrait uniquement des hommes.D’ailleurs c’est en partie pour réparer une injustice faite à Myriam Harry qui n’avait pas obtenu le prix Goncourt pour son roman  « La conquête de Jerusalem » que le fémina a été créé. Le jury est exclusivement féminin et décerné chaque année le premier mercredi de novembre à l’hôtel de Crillon à Paris. Il récompense une œuvre écrite en français. Ce prix s’est appelé pris Vie heureuse jusqu’en 1920 et ses membres passeront de 20 à 12.

 

Les actuels membres du jury sont : Paule Constant, Camille Laurens, Diane de Margerie, Solange Fasquelle, Viviane Forrester, Claire Gallois, Benoîte Groult, Paula Jacques , Christine Jordis, Mona Ozouf, Danièle Sallenave, Chantal Thomas. 

 

    

 

1904 : Myriam Harry pour La conquête de Jerusalem

 

  1907 : Colette Yver pour Princesses de science

 

pf marguerite Audoux1910 : Marguerite Audoux pour Marie Claire

 

1913 : Camille Marbo pour La statue voilée

 

 

 

Prix non décerné en 1914, 1915 et 1916 

 

1923 : Jeanne Galzy – Les allongés

 

1927 : Marie Le Franc pour Grand-Louis l’innocent

 

1928 : Dominique Dunois pour Georgette Garou

 

1933 : Geneviève Fauconnier pour Claude

 

1935 : Claude Silve pour Bénédiction

 

1936 : Louise Hervieu pour Sangs

 

1937 : Raymonde Vincent pour Campagne

 

 

 

   Prix non décerné en 1940, 1941, 1942 et 1943. 

 

1945 : Anne-Marie Monnet pour Le chemin du soleil

 

1947 : Gabrielle Roy pour Bonheur d’occasion

 

1949 : Maria le Hardouin pour La dame de coeur

 

1951 : Anne de Tourville pour Jabadao

 

1952 : Dominique Rolin pour Le soufflepf geneviève fauconnier

 

1953 : Zoé Oldenbourg pour La pierre angulaire

 

1958 : Françoise Mallet-Joris – L’empire Céleste

 

1960 : Louise Bellocq – La porte retombée

 

1966 : Irène Monesi -Nature morte devant la fenêtre

 

1967 Claire Etcherelli – Elise ou la vraie vie                                                            Geneviève Fauconnier

  1968 : Marguerite Yourcenar – L’œuvre au noir

 

1976 Marie-Louise Haumont pour Le trajet

 

1980 : Jocelyne François pour Joue-nous Espaňa

 

1981 : Catherine Hermary-Vieille pour Le Grand Vizir de la nuit

 

1982 : Anne Hébert pour Les fous de Bassan

 

1983 : Florence Delay pour Riche et légère

 

1989 Sylvie Germain pour Jours de colère

 

Geneviève Fauconnier                            1990 Pierrette Fleutiaux pour Nous sommes éternels

 

1991 Paula Jacques pour Deborah et les anges dissipés

 

1992 Anne-Marie Garat pour Aden

 

1996 : Geneviève Brisac pour week-end de chasse à la mère

 

1999 : Maryline Desbiolles pour Anchise

 

  2000 – Camille Laurens pour Dans ces bras-là

 

2001 Marie N’Diaye pour Rosie Carpe

 

2002 Chantal Thomas pour Les adieux à la reine

 

2006 : Nancy Huston  pour Lignes de Faille

 

  2009 : Gwenaëlle Aubry pour Personne

 

 

 

Marie Le Franc  

Un tiers à peu près des auteurs primés par ce prix sont des femmes.

Une réflexion sur “Prix Femina – Histoire et lauréates

Quelques mots de vous...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s