Litterama, les femmes en littérature

31 jours pour 31 poétesses – 11e jour – Antoinette Deshoulières (1638-1694)) – Jouissance

ElleRésultat de recherche d'images pour "antoinette deshoulières" tint un salon, fut mêlée à la Fronde, s’occupa de savoir et de plaisir, connut ensuite la maladie et la misère. Ses vers frivoles et ses bergeries ne doivent pas nous faire oublier ses confidences vraies sur la vie intérieure ni l’acuité de sa pansée.

 

 

 

Entre deux draps

Entre deux draps de toile belle et bonne,

Que très souvent on rechange, on savonne,

La jeune Iris, au coeur sincère et haut,

Aux yeux braillants, à l’esprit sans défaut,

Jusqu’à midi volontiers se mitonne.

 

Je ne combats de goûts contre personne,

Mais franchement sa paresse m’étonne ;

C’est demeurer seule plus qu’il ne faut

Entre deux draps

 

Quand à rêver ainsi l’on s’abandonne,

Le traître amour rarement le pardonne:

A soupirer on s’exerce bientôt :

Et la vertu soutient un grand assaut,

Quand une fille avec son coeur raisonne

Entre deux draps.

Quelques mots de vous...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :