Radclyffe Hall – L’histoire d’une vie

Radcliffe-Hall

Radclyffe Hall, née Marguerite Radclyffe-Hall le 12 août 1880 à Bournemouth et morte le 7 octobre 1943, est une poétesse et romancière britannique, auteur de huit romans, dont le roman lesbien Le Puits de solitude.

Elle publia en 1928 son roman Le Puits de solitude qui provoqua le scandale. Traduit en français, il fut interdit en Grande Betagne après une violente campagne de presse car jugé obscene bien qu’il ne contienne aucune description sexuelle et malgré le soutien de Virginia Woolf, Forster et Vita Sackville-West. Il connut le succès aux Etats-Unis où il fut publié de son vivant. C’est seulement après sa mort qu’il est publié en Grande-Bretagne. En 1924, 1925 et 1926, elle publie quatre romans : ‘The Unlit Lamp’, The forge’, ‘A Saturday Life’ et ‘Adam’s Breed’. Les critiques sont enthousiastes. 

Pour ‘Adam’s Breed’, Hall reçoit le Prix Femina Vie Heureuse et le James 

Tait Black Memorial Prize. Elle fut une figure controversée dans les milieux lesbiens, reproduisant les rôles masculins et féminins.Toujours vêtue avec recherche, Radcliffe Hall portait des vêtements masculins et se faisait appeler John. Elle se déclarait « invertie »selon les dogmes médicaux de l’époque.

 

Radclyffe Hall (born Marguerite Radclyffe-Hall on 12 August 1880 – 7 October 1943) was an English poet and author, best known for the lesbian classic The Well of Loneliness. 

In 1928, Hall published The Well of Loneliness, the novel for which she is best known.  Although it contained no explicit sex scenes it was judged by the British courts to be obscene. and there was a campaign by the press to get the book banned. All copies of the novel were destroyed. The United States allowed its publication after a long court battle.

 

More information here, Centre de documentation ROSA 

3 réflexions sur “Radclyffe Hall – L’histoire d’une vie

  1. je ne connaissais pas du tout cette auteure, merci pour ce travail de grande qualité que tu fais autour de la littérature féminine
    Commentaire n°3 posté par Denis le 26/08/2012 à 19h08

    Merci de tes encouragements qui me vont droit au coeur !
    Réponse de Anis le 27/08/2012 à 05h53

    J'aime

  2. Inconnue au bataillon (as usual, isn’t it ?). Bon, je guette avec une infime impatience ton avis de lecture sur Le puits d esolitude (et si tu veux placer une LC dessus, I follow you !). Bises
    Commentaire n°2 posté par Philisine Cave le 26/08/2012 à 21h46

    Elle n’est pas connue et c’est bien dommage.Ce serait avec plaisir pour une lecture commune, en décembre, cela t(irait ?
    Réponse de Anis le 27/08/2012 à 05h54

    J'aime

  3. Et bien maintenant je la connais un peu grâce à toi. Je rejoins Denis : tu fais un chouette travail autour de la littérature féminine!
    Commentaire n°1 posté par Nadael le 28/08/2012 à 15h58

    Merci Nadaël de ton attention. C’est une chance pour moi.
    Réponse de Anis le 28/08/2012 à 16h45

    J'aime

Quelques mots de vous...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s