L’autobus – Eugenia Almeida

l-autobus

j'aime coup de coeurj'aime coup de coeurj'aime coup de coeurj'aime coup de coeur

Eugenia AlmeidaL’autobus éditeur Métailié collection Suites 2007 traduit de l’espagnol (Argentine) par René Solis

Eugenia Almeida est née en 1972 à Córdoba, en Argentine, où elle enseigne la littérature et la communication. Elle écrit de la poésie. L’Autobus est son premier roman, il a reçu en Espagne le prix Las Dos Orillas. Il a été publié en Espagne, en Italie, en Grèce et au Portugal. Eugenia Almeida est également l’auteur de La pièce du fond.

Un village isolé au fin fond de l’Argentine est le théâtre de curieux incidents : un autobus passe sans s’arrêter, le train ne circule plus et on entend parfois des claquements secs qui déchirent le lointain et ressemblent étrangement  à des coups de feu. Le village s’interroge, que se passe-t-il qu’eux tous ignorent ?  Et où sont ces deux touristes qui ont décidé de partir à pied le long de la voie ferrée, las d’attendre le bus ? Des ordres mystérieux sont donnés aux autorités du village, une menace imprécise plane… Puis, peu à peu, la vérité, implacable, se fait jour.

Le village est coupé en deux par les voies de chemin de fer : d’un côté les maisons bourgeoises, les rues calmes, un monde paisaible  et ordonné, de l’autre, la pauvreté et la violence. Les femmes sont parfois broyées par ce monde des apparences dans lequel elles ont peu de place en dehors du mariage. D’autres femmes, des femmes de « mauvaise vie » sont sacrifiées aux pulsions sexuelles masculines : ce sont des « putes », celles sur lesquelles s’abat l’opprobe sociale, les impures…  Les hommes sont souvent violents, ils violent leurs femmes et le reste du temps les ignorent. La femme de l’avocat Ponce sombre lentement dans la folie car son mari ne lui pardonne pas  les circonstances de leur mariage sans amour, une grossesse qui n’arrivera pas à terme. A la violence d’un ordre social injuste se superpose la violence du sexisme. Chacun se venge de ses frustrations sur plus vulnérable que soi. Et puis il y a Victoria, jeune femme libre et courageuse, qui lutte et  semble si seule…

Ce court roman (127 pages) a une réelle puissance, il évoque plus qu’il ne décrit. La langue elliptique de l’auteure réussit parfaitement à rendre l’atmosphère oppressante, la violence qui règne dans les relations entre les Hommes et la menace bien réelle… L’aspect cinématographique de l’oeuvre, l’importance des dialogues et l’économie des moyens accentuent l’impression d’assister au drame qui se joue devant nous.  La narration est efficace et bien menée. On se laisse embarquer dans cet autobus lancé à toute allure…

4/19 Festival America  

  festival amerrica

Argentine =) Eugenia AlmeidaElsa Osorio –  Lucía Puenzo –  Canada =) Naomi Fontaine –  Lucie LachapelleCatherine MavrikakisDianne WarrenCuba =)  Karla SuárezEtats-Unis =)  Jennifer Egan –  Louise Erdrich –  Nicole Krauss –  Rebecca Makkai –  Toni MorrisonJulie Otsuka –  Karen Russell –  Janet Skeslien Charles –  Vendela Vida –   Mexique =) Sabina Herman –  Pérou =) Grecia Cáceres 

 

11 réflexions sur “L’autobus – Eugenia Almeida

  1. bonjour anis peux tu me conseiller quelques livres pour ma fille qui a 38 ans pour noel, et meme pour moi,je vais me procurer le livre de eugenia almeida l’autobus dont tu as parlé recemment sur ton blog,pour l’instant je lis le livre d’hector tobar printemps barbare que j’avais pris sur le blog de denis et fabienne ,merci pour ta reponse,oui ,ton blog est interressant et utile bon dimanche à toi à bientot
    Commentaire n°1 posté par marchand le 25/11/2012 à 12h43

    C’est très difficile de conseiller un livre car il faut connaître les goûts de la personne. Un livre qui m’a plu peut déplaire à une autre personne. Il faut faire votre choix parmi ceux qui sont présentés ici dans les thèmes qui vous intéressent le plus.
    Réponse de Anis le 09/12/2012 à 19h12

    J'aime

  2. En fait c’est l’inverse chez toi, les derniers commentaires sont en haut et je cherchais la réponse en bas, tout s’explique Quel dommage que ça n’intéresse pas grand monde, c’est pourtant un challenge qui est plus qu’intéressant !! Bon, comme tu me l’as permis je continuerais donc à utiliser le logo et à publier quelques billets dans la communauté… Bonne soirée Anis
    Commentaire n°2 posté par L’or des chambres le 20/11/2012 à 20h30

    J’apprécie beaucoup tes billets dans la communauté. Merci à toi !
    Réponse de Anis le 24/11/2012 à 19h33

    J'aime

  3. Ben mon commentaire a disparu ?? Je te parlais du challenge, en gros, comptes tu le renouveler comme tu l’avais dit ??
    Commentaire n°3 posté par L’or des chambres le 19/11/2012 à 23h22

    Non, non, il n’a pas disparu. Donc le challenge n’est pas renouvelé car il y avait trop peu de participations. Cela n’intéressait pas grand(monde en fait.
    Réponse de Anis le 20/11/2012 à 07h03

    Non il n’est pas terminé, la date était décembre 2012, et j’avais noté que tu avais prévu de le renouveler… Tu ne vas pas le renouveler finalement ?? ça serait dommage, c’est un challenge pour lequel je suis faite !! Avec toute la littérature féminine que je lis !! Cela t’embète t’il si je continue à utiliser le logo ?
    Commentaire n°4 posté par L’or des chambres le 17/11/2012 à 12h59

    Pas de problème pour le logo ! C’est vrai que la littérature féminine est bien représentée chez toi.
    Réponse de Anis le 24/11/2012 à 19h28

    J'aime

  4. e roman m’interpelle, principalement l’écriture, je note!
    Commentaire n°5 posté par Nadael le 16/11/2012 à 15h36

    Oui, l’écriture est sa grande force.
    Réponse de Anis le 17/11/2012 à 09h49

    J'aime

  5. D’accord avec toi, un roman sec et passionnant
    Commentaire n°6 posté par Yv le 16/11/2012 à 14h54

    Deucxième lecture que nous avons en commun.
    Réponse de Anis le 17/11/2012 à 09h48

    J'aime

  6. Franchement avec un billet pareil, comment ne pas être motivée ? Hein, comment ? Bises
    Commentaire n°7 posté par Philisine Cave le 15/11/2012 à 20h23

    Tu es une très sympa blogolectrice, c’est pour cela.
    Réponse de Anis le 17/11/2012 à 09h48

    J'aime

  7. Je ne connais ni l’auteur, ni le livre… Mais ça a l’air très très noir aussi… Dis moi Anis je n’arrive pas à trouver ou déposer mon lien pour ton challenge « la littérature au féminin » je le fais donc ici :

    http://lordeschambres.over-blog.com/article-les-oreilles-de-buster-maria-ernestam-112233325.html

    J’ai vraiment beaucoup aimé , bonne journée
    Commentaire n°8 posté par L’or des chambres le 15/11/2012 à 10h52

    Merci beaucoup mais le challenge est terminé. Bon week-end.
    Réponse de Anis le 17/11/2012 à 09h47

    J'aime

  8. moi qui aime la littérature latino-américaine, je devrais aimer surtout que l’éditeur fait souvent de très bons choix
    Commentaire n°9 posté par denis le 15/11/2012 à 10h14

    Je suis une fan également de la littérature latino-américaine.
    Réponse de Anis le 17/11/2012 à 09h46

    J'aime

  9. bonsoir anis ,dois je vous appeler comme celà quand je communiquerai avec vous via le blog,j’ai reçu la newsletter d’aujourd’hui et vous parlez du livre d’eugenia almeida l’autobus,celà me donne envie de le lire,en ce moment je lis un livre de mo yan le clan du sorgho à bientot
    Commentaire n°10 posté par marchand le 14/11/2012 à 21h28

    Mo Yan , Prix Nobel 2012;, et non des moindres !
    Réponse de Anis le 17/11/2012 à 09h46

    J'aime

  10. L’histoire me tente beaucoup ainsi que l’écriture, la langue elliptique que tu évoques. Je note ce titre d’autant que je souhaitais lire des auteurs d’amérique du sud. Merci Anis !
    Commentaire n°11 posté par Heide le 14/11/2012 à 16h37

    Il fait partie de ces livres qui sont passés un peu inaperçus mais qui méritent d’être découverts.
    Réponse de Anis le 17/11/2012 à 09h43

    J'aime

  11. J’avais bien aimé cette lecture assez étrange. C’est une bonne chose qu’il soit sorti en poche !
    Commentaire n°12 posté par kathel le 14/11/2012 à 12h49

    Tu as tout à fait raison, étrange est le mot. Un univers où les repères sont si bousculés que cela produit cette impression.
    Réponse de Anis le 17/11/2012 à 09h42

    J'aime

Quelques mots de vous...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s