Itinéraire d’une blogueuse (5)

john-manthaJ’aime la Toile parce qu’il s’y produit de multiples évènements pour la lectrice que je suis. Et puis on y rencontre des gens de qualité : Philisine Cave est de celle-là car c’est elle qui m’a annoncé que Geneviève Brisac était présidente du jury du Livre Inter cette année! Vous imaginez mon émotion ! J’ai dû émettre quelques borborygmes et puis le cri primal est sorti de ma gorge.

Que faire ? Écrire ? Mais quoi ? Et comment dire ? Les informations sont livrées avec parcimonie. J’ai beau écouter France Inter tous les matins, et puis à d’autres moments de la semaine (J’adore Cosmopolitaine de Paula Jacques), je ne savais pas au juste ce que l’on attendait des futurs jurés. Je pense avoir fait ma énième crise existentielle, (écrivé-je, n’écrivé-je pas ?)  suivie d’une séance d’auto flagellation, mais non, je ne suis pas capable d’écrire THE lettre, pétrie d’émotion mais aussi d’humour !  Je ne suis qu’une pauvre petite blogueuse de rien du tout, la Cosette du livre de poche, la Fantine des bibliothèques, la petite Anna Karénine du livre broché ! Comment devenir virtuose en quelques secondes, enchanter de ma plume et raconter mon amour de la lecture sans sombrer dans le pathos.

Avez-vous déjà postulé, avez-vous été retenu ? Aimeriez-vous le faire un jour ?

  livre inter

12 femmes et 12 hommes constitueront comme chaque année le jury du Prix du Livre Inter.

Les inscriptions avaient lieu jusqu’au 28 février inclus .

Mercredi 3 avril : annonce à l’antenne du nom des 24 membres du jury sélectionnés et des 10 livres en compétition.
Dimanche 2 juin : délibération et vote du jury.
Lundi 3 juin : proclamation du lauréat du 39ème Livre Inter dans le journal de 8h de Mickaël Thébault.
Et 2 rendez-vous en présence du Président du jury, des jurés et du lauréat : « Comme on nous parle » de Pascale Clark et « Service Public » de Guillaume Erner.

  une lettre (1)

Une autre lettre (2)

Où il est question d’une lettre qu’on n’écrit pas.

Une lettre écrite par un castor…

Une analyse des lettres reçues et des lecteurs

Une réflexion sur “Itinéraire d’une blogueuse (5)

  1. N’hésite pas à recommencer l’an prochain, cela doit être une expérience passionnante ! Je ne l’ai jamais fait, pour trois raisons : je ne me sens pas assez qualifiée, je ne lis que très peu de romans français, et je ne me sens pas prête à lire des livres qui ne me tentent pas ! Donc aucun espoir pour moi !
    Commentaire n°1 posté par Annie le 06/03/2013 à 14h09

    Oui j’essaierai à nouveau je pense.
    Réponse de Anis le 14/03/2013 à 19h33

    Les années passent, les prix défilent et chaque année j’écris dans ma tête la lettre que je n’enverrai jamais. Je ne sais pas trop ce qui fait que je ne l’écris pas : le manque de temps, ne pas savoir comment s’y prendre, un vrai mystère…
    Commentaire n°2 posté par amaryllis le 06/03/2013 à 10h21

    Il y a des lettres qui sont faites pour ne pas être écrites. On les écrit sans cesse, peut-être que les coucher sur le papier leur enlèverait quelque chose qui fait leur substance.
    Réponse de Anis le 06/03/2013 à 11h54

    Bonsoir Anis, ma maman avait postulé il y a plus de 20 ans sans succès. Personnellement j’écris des billets, mais écrire une lettre de motivation pour être membre du jury me paraît un exercice difficile car c’est vrai que depuis le temps, je ne sais pas comment sont choisis des jurés, sur quel(s) critère(s).Et j’avoue que je suis un peu dubitative sur le choix des lauréats. Mais tout cela est très très subjectif. Bonne soirée.
    Commentaire n°3 posté par dasola le 05/03/2013 à 18h57

    Oui, c’est pour l’équipe de france Inter, leurs émissions géniales et geneviève Brisac. je suis telllment familière de cette radio que j’ai l’impression un peu d’une famille. J’espère qu’ils garderont cet esprit.
    Réponse de Anis le 06/03/2013 à 11h51

    Alors, l’as-tu écrit cette lettre?
    Commentaire n°4 posté par Nadael le 05/03/2013 à 09h57

    Oui, je l’ai écrite mais j’ai oublié de mettre mon âge et ma profession donc elle ne sera pas retenue. Sniff…
    Réponse de Anis le 05/03/2013 à 11h39

    Je crois que les membres du jury sont tirés au sort parmi un certain nombre de candidatures jugées convenables pour l’exercice. Il faut compter aussi avec les faux candidats, les pistonnés.

    Cela laisse beaucoup trop de place au hasard.

    J’ai envoyé ma candidature une année pour participer à un prix, pas celui-là, mais j’ai oublié lequel, car je n’ai pas été retenue.
    Commentaire n°5 posté par dominique le 04/03/2013 à 10h14

    De toute façon, le hasard a beaucoup de place. J’aime beaucoup cette radio et ceux qui l’animent au quotidien. J’espère qu’il n’y a pas de pistonnés.
    Réponse de Anis le 06/03/2013 à 11h48

    J’ai tentée une fois et j’ai été recalée, fichtre! Je réessayerai sans doute un jour ^^
    Commentaire n°6 posté par Lili le 03/03/2013 à 11h37

    Je me rends compte que beaucoup de gens ont essayé. Il ne faut pas désespérer !
    Réponse de Anis le 06/03/2013 à 11h46

    J’avais vu que c’était Geneviève brissac qui était membre du jury. Je ne connais pas du tout cette écrivaine mais j’ai des livres d’elle dans ma bibliothèque. Alors moi je n’ai jamais écrit de lettres pour ce jury, parce que la sélection me fait trop penser au concours. Mais sinon ce doit être assez fascinant d’en faire partie. Je fait partie d’un club de lecture où on m’a demandé d’être le modérateur parce que ce sera le 8 mars et que pour l’occasion j’ai proposé Sido de Colette. Mais je vais proposer Geneviève Brissac pour la prochaine séance.
    Commentaire n°7 posté par Nina le 01/03/2013 à 22h21

    C’est une femme écrivain qui parle des femmes mais je trouve injuste que certains critiques la cantonne à une littérature pour les femmes. Ce qu’elle dit est universel.
    Réponse de Anis le 06/03/2013 à 11h45

    Allez, une petite confidence (rien que pour toi et pour les visiteurs -nombreux- de ton blog) : j’ai écrit une lettre en 1999, je me suis rendu assez vite compte de la difficulté de l’exercice (parler de soi, sans être trop nombriliste, faire partager son amour pour la littérature). J’ai envoyé cette lettre, et bien sûr ma candidature ne fut pas retenue. Je n’éprouve aucun regret mais malgré le gentil courrier retourné (France Inter ménage bien ses ouailles), j’ai confirmé par un « plus jamais ». Je laisse la place aux plus expérimentés, à ceux qui savent dire l’intime (et bien le dire). Je ne suis qu’une toute petite lectrice et cela me va. Je t’embrasse, j’aimerais que ton nom soit retenu par reconnaissance (tu célèbres si bien notre Geneviève et ce n’est pas rien).
    Commentaire n°8 posté par Philisine Cave le 01/03/2013 à 20h17

    Le hasard doit aussi tenir une grande place, et puis peut-être a-t-on trop tendance à en faire trop, à trop écrire peut-être. On ne sait pas, Je n’ai pas trouvé de modèle de lettre de quelqu’un qui aurait été retenu. Je touve très bien que tu aies participé.
    Réponse de Anis le 06/03/2013 à 11h44

    Merci d’être passé sur mon blog-fourre-tout – dommage (pour vos lecteurs/-trices) vous n’avez pas cherché/trouvé d’autres lettres inspiratrices.

    Cette année non plus je ne participerais pas à cet exercice (demi-frustrant – puisque trop de travail ce qui en limite celui pour cet accouchement sur la page blanche) mais me réjouis déjà, avec la bande de lecteurs/-trices autour de moi, de revivre le Prix Inter dans la tête d’un vrai membre de jury…Esperons que la séléction sera aussi bonne/interessante que l’année dernière (2012)….

    Bonne continuation!

    Commentaire n°9 posté par Bernhard Lorenz le 01/03/2013 à 14h44

    Merci beaucoup. Je n’ai pas cherché d’autres lettres, celles-là suffisaient. Je trouvais vraiment sympa de les mettre en ligne. Et en plus j’ai découvert votre chouette blog.
    Réponse de Anis le 06/03/2013 à 11h41

    J’ai pensé à toi aussi quand j’ai su la nouvelle ! Je voulais écrire et puis… J’ai tenté deux fois, deux fois recalée, mais je n’ai pas dit mon dernier mot !
    Commentaire n°10 posté par George le 01/03/2013 à 10h56

    Je ne sais pas si je postulerai à nouveau. Cela crée une sorte de fièvre, l’attente et puis la plupart du temps la déception.
    Réponse de Anis le 06/03/2013 à 11h40

    Lance-toi, écris une lettre, ton billet est déjà très bien, tu peux t’en inspirer… mais pas trop d’espoir : je ne sais pas pour toi exactement, mais certains profils comme le mien sont trop nombreux et donc refusés (femme, + de 50 ans, enseignante, j’ai tous les défauts aux yeux de ces jurys !)
    Commentaire n°11 posté par kathel le 01/03/2013 à 09h39

    J’ai moins de cinquante ans mais je suis enseignante et (hélas ?) je suis une femme ! Et c’est vrai que chez nous on aime lire ! Ceci explique peut-être cela.
    Réponse de Anis le 06/03/2013 à 11h39

    J’ai postulé trois fois, il y a quelques années.

    En vain.

    70% qui postulent sont des femmes, 50% de retenus sont des hommes (là, la fameuse parité nous coince!!!)

    Commentaire n°12 posté par keisha le 01/03/2013 à 09h10

    Oui, mais c’est bien la parité et sans ce jury nous lisons tout de même. J’avais envie cette année à cause de Geneviève Brisac.
    Réponse de Anis le 06/03/2013 à 11h37

    Et pourquoi ne pourrais-tu pas postuler pour un jury ? Tu as toutes les qualités pour le faire !! Il faut le faire en étant vraie, naturelle, je crois. Ca a marché pour le Prix Première et je ne le regrette absolument pas ! Je suis sûre que tu oseras un jour…
    Commentaire n°13 posté par Anne le 28/02/2013 à 23h45

    Oui, les gens qui réussissent leur vie sont ceux qui ont un peu d’assurance ! J’ai envoyé ma lettre mais j’ai oublié l’âge et la profession car ce n’était mentionné nulle part. Donc je vais être éliminée d’office.
    Réponse de Anis le 06/03/2013 à 11h36
    Quelques mots de vous…

    J'aime

Quelques mots de vous...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s