Itinéraire d’une blogueuse (6)

romance

john-manthaComme vous le savez certainement, nous les femmes, et in extenso nous les lectrices, nous sommes souvent prises pour des quiches. Si vous dites vous intéresser à la littérature écrite par des femmes, vous vous intéresser forcément à la littérature dite « féminine ». Or qu’est-ce que la littérature « féminine » aujourd’hui ? Il semblerait que cela soit « LA NOUVELLE ROMANCE » ou le MOMMY PORN.  Les thématiques « Fifty Shades » et « nouvelle romance » sont au cœur du débat au salon du livre de Paris 2013. Les histoires d’amour se vendent bien surtout quand, en plus, s’y mêle beaucoup d’érotisme. Les femmes n’ont plus peur d’avouer leurs désirs et de dire qu’elles aiment le sexe.

day-sylviaL’auteur Sylvia Day (« Dévoile-moi » chez J’ai lu) dont le livre dépasse déjà « Fifty Shades » en termes de ventes aux USA, sera présente au Salon ainsi qu’Elisabeth Aston des éditions Bragelonne/Milady à l’occasion de la sortie de son livre.

       Les éditions Bragelonne lancent par ailleurs une collection nouvelle romance « Milady Romance ».

« Le succès des histoires d’amour ne se dément pas. Les destins guidés par la passion bercent plus que jamais notre imaginaire. Quels sont les différents genres de la littérature romantique ? La romance n’est-elle qu’une mode ? Le règne sans partage des sentiments est-il un signe des temps ? »

Avec Elisabeth Aston (Bragelonne), Cassandra O Donnell (J’ai Lu) et Karen Harroch (prof et

bloggeuse). Grande scène (Z1), Dimanche 24 mars 2013, de 10h30 à 11h30.

   

Je n’ai rien bien sûr contre les lecteurs, oups, pardon, les lectrices, de ce genre de livres. Une histoire d’amour ou de sexe, à l’occasion, cela ne peut pas faire de mal. Mais est-ce de la littérature, ou simplement une opération marketing ? Comment est-ce fabriqué, quels en sont les schémas directeurs ?

                Oui, Jane Austen, bien sûr, et ses histoires de jeunes filles à marier, n’écrivait-elle pas  aussi des histoires romantiques?  Mais Jane Austen, c’était tout à fait autre chose, elle n’avait pas le choix, elle ne pouvait pas écrire ce qu’elle voulait. Elle avait cette douce ironie, ce sourire qui contredisait l’apparent consensus de ses histoires d’amour. Et si je devais convoquer ma chère Anne Brontë, je pense qu’elle s’éleverait avec une grande force contre l’idée d’une littérature pour les femmes. Elle voulait que ses livres soient lus par tous.

Jane-Austen

Une réflexion sur “Itinéraire d’une blogueuse (6)

  1. i le challenge romantique te tente, pas de problèmes! Je le mets illimité , ce que je signalerai au prochain bilan qui aura lieu cette semaine.
    Commentaire n°1 posté par claudialucia le 26/03/2013 à 16h39

    Oui, je pense que je vais m’inscrire.
    Réponse de Anis le 02/04/2013 à 07h15

    Ces livres-là ne m’intéressent absolument pas. On ne peut pas parler de littérature (enfin je dis ça alors que je n’ai pas lu les romans dont tu parles!! mais j’ai lu quelques critiques ici et là et beaucoup s’accordent à avouer le vide littéraire. Je pense personnellement que c’est un phénomène, une tendance qui ne durera pas. En attendant, cela se vend bien, il faut bien l’admettre, ça signifirait dont que certaines femmes aiment ce genre de livres : mais qui sont ces femmes? Lisent-elles habituellement? Et quel genre?

    En revanche, j’aimerai lire Histoire d’O de Pauline Réage. L’as-tu lu? Je pense qu’il s’agit là d’un roman littéraire.
    Commentaire n°2 posté par Nadael le 17/03/2013 à 18h07

    Non, je n’ai pas lu « Histoire d’O » parce que j’avoue que malgré la mode le concernant, je ne supporte pas le sado-masochisme. Prendre du plaisir à frapper, humilier, même par « jeu » me répugne énormément. Je crois qu’il y a des scènes qui vraiment me heurteraient. Mais par curiosité peut-être un jour.
    Réponse de Anis le 20/03/2013 à 18h25

    Contrairement à certains autres commentateurs, je n’ai rien contre la littérature érotique ou même pornographique et j’en lis régulièrement. Mais j’ai horreur d’être prise pour une quiche et j’attends à ce qu’on propose aux lecteurs des oeuvres de qualité, même dans les genres considérés comme mineurs ou « de détente ».

    Par ailleurs, j’ai l’impression (si tant est que je puisse avoir un avis sur des livres que je n’ai pas lus et que je n’ai pas l’intention de lire) que ces harlequineries à la 50 shades, sous des dehors apparemment pimentés, véhiculent en fait des valeurs très traditionnelles et relativement sexistes (je ne fais pas allusion aux relations de domination sexuelle mais au cliché de la bécasse enamourée devant un homme qui lui est socialement et professionnellement supérieur), et je suis assez étonnée et déçue que les lectrices y adhèrent. J’y vois la preuve que les féministes des années 70s n’ont pas tout gagné, comme certaines le disent, et qu’il reste encore, au contraire, pas mal de boulot à faire!
    Commentaire n°3 posté par Marie le 17/03/2013 à 16h53

    Je suis d’accord avec toi, ce n’est pas l’érotisme qui est gênant, l’amour peut être un art mais plutôt le sexisme et le conservatisme de ces oeuvres.
    Réponse de Anis le 20/03/2013 à 18h27

    Non, Anis, je ne les ies pas et ne les regarde même pas. Tout cela m’ennuie prodigieusement. Quand arrêrons-nous (ils ?) de prendre les femmes pour des imbéciles et plus encore quand arrêteront-elles de se laisser prendre au jeu. Ce qui m’effraie, c’est notre connivence, dans beaucoup de domaines. J’ai souvent envie de dire « les filles secouez-vous ! »
    Commentaire n°4 posté par Annie le 17/03/2013 à 15h27

    Oui c’est surtout ces millions de femmes qui adhèrent à ces modèles. Cela m’inquiète. j’ai l’impression que nos acquis sont très fragiles.
    Réponse de Anis le 20/03/2013 à 18h28

    Bof… ça manque de style tout ça. J’ai lu « Lady Patience » dans la même veine, c’était nul à pleurer… ok c’était aussi très drôle. Je ne sais pas pourquoi la tendance littéraire est à la domination des hommes sur les femmes qui le veulent bien (naturellement…)
    Commentaire n°5 posté par Une Comète le 16/03/2013 à 20h19

    Elles le veulent un peu trop il semblerait. Ce modèle est encore très pregnant dans l’inconscient des femmes. Il faut un petit travail sur soi pour y échapper. Toutes les femmes ne l’ont pas fait.
    Réponse de Anis le 20/03/2013 à 18h46

    Je n’ai aucune attirance pour le fameux « Fifty Shades » parce que cela semble très conformiste. Si au moins c’était l’histoire d’un jeune homme qui se faisait fouetter par une femme…

    Je n’aime pas non plus la chick litt, les romans genre Marc Lévy, pas davantage les Harlequins, ni les romans du terroir ( la plupart sont très sentimentaux) et pas mal de romans soit-disant « historiques » se contentent de raconter des histoires d’amour très convenues.

    Hélas dans la bibliothèque que je fréquente, ces rayonnages grossissent à vue d’oeil au détriment de la littérature proprement dite.

    Commentaire n°6 posté par dominique le 16/03/2013 à 11h06

    C’est la production dominante que tu décris là. Mais bon, j’ai vu au Salon du Livre, qu’il y a de nombreux éditeurs à proposer autre chose.
    Réponse de Anis le 24/03/2013 à 23h21

    Tout à fait d’accord avec tes idées sur ce sujet et bravo pour ton blog sur la littérature « féminine » qui ne rime absolument pas avec sottise, bluette,légèreté ou pornographie.

    Quant à Jane Austen, elle écrivait sur son époque comme Gaskell,Charlotte Bronte etc… mais elle portait sur sa société une regard intelligent et satirique. Son ironie envers les travers de son époque était redoutable. D’ailleurs elle n’est pas romantique et elle s’inscrit contre le romantisme.

    En fait, les femmes écrivains du XIX siècle devaient être cent fois supérieures aux hommes pour pouvoir écrire parce qu’elles devaient lutter contre le carcan dans lequel on les enfermait , c’est pourquoi elles étaient jugées comme scandaleuses. George Sand en est la preuve!

    Tu as bien raison de dire que les écrivaines d’aujourd’hui n’ont pas d’excuse quand elles véhiculent des idées nocives car elles ont le choix. Elles confondent littérature et commerce. j’ai piqué récemment un coup de rage dans mon blog contre El James cinquan te nuances de grey , roman que l’on m’avait offert. Le roman est mauvais mais surtout il présente des idées nocives (domination des hommes, soumission des « bécasses » etc.. bref! On évolue peu au XXI siècle)mais ce qui est affligeant c’est qu’il est lu par des millions.. de femmes

    Commentaire n°7 posté par claudialucia le 15/03/2013 à 15h53

    Oui, je suis d’accord. D’ailleurs j’ai vu que tu organisais un challenge sur le romantisme et je suis bien tentée, catrr m’intéressant aux auteures du XIXe, forcément je suis conduite à en voir les caractéristiques littéraires.
    Réponse de Anis le 24/03/2013 à 23h25

    bonsoir anis,je viens de temps en temps sur ton blog,je me suis inscrite pour faire le challenge genevieve brissac,comme je me suis inscrite en categorie1 ,je n’ai pas lu encore mes livres choisis,le livre de genevieve brisac+le livre de karen blixen la ferme africaine,si je continue dans une autre catégorie je te dirais,concernant les nouvelles litteratures romantiques sur tes derniers commentaires,je suis assez contre ce genre de litterature qui pour moi n’est rien d’autres que de la litterature pornographique!je suis peut etre vieux jeu! mais je preserve mon opinion ladessus!que veux tu il en faut pour tous les gouts!je te souhaite bonne continuation des que j’aurais lu mes livres concernant ton challenge je t’enverrais les billets!en attendant tu peux aller faire un tour sur mon blog que je viens de creer

    passionlivresque.blogspot.com

    à bientot via nos blogs!
    Commentaire n°8 posté par marchand le 14/03/2013 à 21h51

    C’est bien d’avoir créé un blog pour partager !
    Réponse de Anis le 14/03/2013 à 23h2

    J'aime

Quelques mots de vous...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s