La voix d’Eilis – Brooklyn de Colm Tóibín

Brooklyn---Colm-Toibin

j'aime un peu, bc, passiontj'aime un peu, bc, passiont

Brooklyn – Colm Tóibín , Robert Laffont 2011, collection 10/18

Traduit de l’anglais(Irlande) par Anna Gibson

La voix d’Eilis

Colm Tóibín nous raconte l’exil d’Eilis à New York dans les années 1950. L’Irlande a connu plusieurs vagues d’immigration successives : les premières étaient dues à la famine, les suivantes sont plutôt d’ordre économique. Comment faire lorsque dans son pays on ne trouve pas d’emploi ? Les femmes commencent à s’émanciper et veulent avoir un travail qui leur assurera une indépendance financière, même si elles abandonnent souvent ce travail à leur mariage ou à la naissance de leurs enfants. Eilis a fait quelques études de comptabilité et espère un travail qui réponde à ses qualifications ; elle pense le trouver à Brooklyn sur la recommandation d’un pasteur, dans un quartier où existe déjà une forte communauté irlandaise. Elle ne trouvera, au début, qu’un travail de vendeuse mais prend des cours du soir à l’université afin de parfaire sa formation de comptable.

Elle rencontrera aussi un jeune italien qui la mettra face à des choix difficiles sur lesquels elles ne pourra pas longtemps tergiverser…

Ce récit est très linéaire. On suit le quotidien d’Eilis, son départ, son retour, ses pensées, tout cela orchestré de manière assez conventionnelle. On ne s’ennuie pas mais on ne palpite pas non plus. Eilis ne remet pas en cause l’ordre établi, ni les mœurs qui ont cours. Elle ne fait preuve ni de générosité, ni d’ouverture d’esprit. Elle accompagne cependant les changements de son époque sans résistance, alors que d’autres personnages dans le livre se montrent ouvertement racistes ou intolérants. Elle n’est pas une pionnière c’est certain, et se laisse davantage porter par les désirs des autres que par les siens propres, que ce soient ceux de son petit ami ou ceux de sa famille. Elle ne décide pas mais ce sont les événements qui décident pour elle ; elle ne veut ou ne peut pas lutter. A l’aube d’un nouvel amour, elle songe à divorcer, mais les conséquences que cela entraînerait la font facilement renoncer. On ne sait ce qu’elle deviendra mais on devine qu’elle sera profondément insatisfaite et qu’il lui faudra les épreuves ou la maturité pour changer sa vie. Elle a accompli pourtant quelque chose d’essentiel : des études. A gager donc que ce sera un atout dans l’avenir…

            Mon sentiment est très mitigé sur ce livre, d’autant que le thème est éculé , que de nombreux livres ont été écrits sur le sujets et que l’on n’apprend rien de nouveau. J’ai préféré le livre de Joseph O’Connor   L’étoile des mers qui, sur le plan de l’écriture lui est largement supérieur. J’ai passé cependant un agréable moment de lecture.

Publié par

Litterama (Les femmes en littérature)

Les femmes et la littérature dans l'histoire Ce blog vise à faire davantage connaître les femmes auteurs moins connues et moins diffusées que leurs homologues masculins. https://litterama.wordpress.com ou http://femmes-de-lettres.com

2 réflexions au sujet de « La voix d’Eilis – Brooklyn de Colm Tóibín »

  1. vu le nombre de livres à lire, il faut peut-être passer sur celui-ci
    (un agacement avec WordPress, c’est que pour avoir la notification de ta réponse, il faut souscrire à tous les commentaires liés à ton article, sauf si je n’ai pas vu d’option plus limitative, car tu verrais avec les autres blogs WordPress, ma message déborde de notifications – 100/150 par jour, je finis par ne pas souscrire, donc je n’ai pas les réponses à mes commentaires). As-tu remarqué cela toi qui vient d’over-blog?

    J'aime

  2. Oui, c’est vraiment un inconvénient. La version ancienne avait de réelles qualités mais aussi des inconvénients majeurs surtout en ce qui concerne le rangement des articles. Toutefois la rémunération par la publicité ne semble pas exister ici pour les blogueurs. Ils offrent de nombreux services payants mais pas très chers qui permettent de personnaliser davantage le blog. Et puis c’est gai, je ne sais pas, ils ont réussi à créer une atmosphère. J’aime braiment beaucoup.

    J'aime

Quelques mots de vous...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.