La littérature féminine algérienne

 

Le vendredi 22 Novembre, à partir de 20H30,  l’excellente librairie Lettres et Merveilles sise à Pontoise, en banlieue parisienne, dans le 95, organise une rencontre autour de la littérature féminine algérienne.
parler
« Depuis Assia Djebar, née en 1936, et qui est une de nos six académiciennes, jusqu’à Kaouter Adimi, née en 1986, éditée chez Actes Sud, nous avons selectionné 6 auteurs dont nous vous parlerons lors de cette rencontre. Chacune d’entre elles illustre la diversité et la complexité de l’Algérie contemporaine :Assia Djebar,Maissa Bey,Leila Marouane,Nina Bouraoui
Ahlan Mosteghanemi, Kaouter Adimi
Rapport à la langue et à la nation française, évocation de la condition des femmes en Algérie et dans l’ensemble du monde arabe, guerre civile des années 90 : les auteurs algériennes ou algéro-françaises illustrent toutes cette forte position d’Assia Djebar « J’’écris, comme tant d’autres femmes écrivains algériennes avec un sentiment d’urgence, contre la régression et la misogynie. »
Le travail de ces auteurs vous sera présenté par Amel Chaouati, présidente de l’association des Amis d’Assia Djebar.
Laurence Hurard – Librairie Lettre et Merveilles -18 place du Grand Martroy
95300 Pontoise
01 30 32 28 80 – Facebook Librairie Lettre et Merveilles

6 réflexions sur “La littérature féminine algérienne

Quelques mots de vous...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s