Les femmes et la littérature : Sara Stridsberg

« Je ne me vois pas comme une femme écrivain mais comme un écrivain, c’est tout. Qu’est ce que c’est qu’un homme écrivain ? Y-a-t-il une littérature d’homme et une écriture de femme ? Je ne crois pas. Justement, ce que j’aime dans la littérature et l’art en général c’est qu’il est transgressif. L’art n’a pas de frontières. Ni celles du genre, ni celle de la couleur de peau, ni même celle des frontières géographiques. La littérature est un papillon qui n’a pas de sexe. « 
En savoir plus sur site de l’Express

http://lexpress.fr/culture/livre/sara-stridsberg-la-litterature-est-un-papillon-qui-n-a-pas-de-sexe_977961.html

5 réflexions sur “Les femmes et la littérature : Sara Stridsberg

  1. Bravo pour l’écrivain sans couleur, sans nationalité, sans sexe. Mille fois d’accord. L’écrivain n’a pas de sexe différenciateur mais il est sexualité, comme transmetteur, passeur d’espoir, de valeurs de fraternité et de vie. Oui bien je n’ai pas tout compris peut être.

    J'aime

Quelques mots de vous...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s