Les femmes et l’écriture – Susan Fromberg Schaeffer

« Quels conseils donneriez-vous à un jeune écrivain ?
Ne jamais renoncer ! Un roman encore non-publié finira peut-être pas le devenir, mais un manuscrit non-écrit le restera à jamais. Le monde est imprévisible, c’est comme ça. J’ai débuté par la poésie, mais, évidemment, ce sont les poèmes dont j’étais le moins fière qui ont été publiés. Et lorsque, après sept ans passés à écrire de la poésie, j’ai enfin décidé de passer à la fiction, tout le monde me mettait en garde : ne pas écrire sur l’Holocauste (« Il y a déjà bien trop de livres sur le sujet ») ; oublier les romans sur la Nouvelle-Angleterre au XIXe (« T’en as déjà fait pas mal »), et pas la peine de parler du Vietnam (« On n’en peut plus du Vietnam ! »). Bien entendu, ces sujets ont fait mes plus beaux succès !
Interview avec Susan Fromberg Schaeffer pour Barnes & Noble.com, en 2005. »
Traduction française sur le site de l’éditeur 

.

Quelques mots de vous...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s