Cet obscur objet du désir ou l’écriture désirante.- Marie-Pierre Cattino (3/3)

L’écriture et le désir en 3 épisodes, écrit par Marie-Pierre Cattino que je remercie pour cette belle participation au printemps du désir et de la poésie.

Le désir (au) féminin n’est pas toujours là où on l’attend. Ce sont rarement les mains qui tremblent, mais plutôt le son autour du corps, qui va et vient, s’en échappe, – ce qui entoure la peau – et met un trouble. On ferme les yeux. Il disparaît. On les ouvre. On se demande si c’est réel, si ce qu’on a entendu est vrai ou faux. Si le désir se mélange avec l’amour d’un corps. Si c’est en ce moment que tout se joue, ou seulement si c’est la mort d’une relation. Si le désir tue le reste, tue les habitudes, tue les comportements vulgaires, primaires. Au contraire, si l’amour rend le désir bien plus sage et conventionnel. Trop peut-être.

On entend : «Ca va ? C’était bien ? » On a envie de mourir. Tous les mots sont de trop. Alors dans l’écriture, il faut aller ailleurs, fouiller plus loin dans un revers de la mémoire. Mais rien ne vient car tout est nouveau, toutes les fois. On revient à soi. On a besoin de silence, de cet écart entre temps et rupture. On ne sait pas trop où l’on se trouve. On sait que c’est imminent. On revient à soi, on croit revenir à soi. On n’en revient rarement.

« L’amant » s’est dissipé dans la brume. C’était il y a longtemps, très longtemps. Le premier amour est mort. Mais son désir est entier et Duras le tient fort entre ses doigts sans lâcher, elle l’écrit. L’amant chinois est mort. Mais le désir (au) féminin triomphe.

Merci à Marie-Pierre pour ce texte magnifique, Litterama

Illustration : Marie-Pierre Cattino « sans titre », 2021 encre de Chine noire, sur papier, au dos: datée signée. 

Malgré la tourmente économique dans laquelle se trouve les éditions Koïnè, due au contexte actuel, plusieurs livres doivent voir le jour :

  • Le frère de Léa, Marie-Pierre Cattino et Christian Bach, traduction bilingue allemand, espagnol, anglais. Article dans La revue des livres pour enfants de la BNF : L’art du bref | N° 317 – 2020. 

Qu’est devenue la sœur de Léa? À son arrivée dans son nouvel établissement scolaire, Jasmine se rapproche de Léa que les autres appellent la peste. Sur fond de harcèlement, la tension monte. Jasmine doit choisir son camp.

https://soundcloud.com/christian-bach-424632253/

  • Etat de chocs (je frappe quand je m’émeus) » *écriture en incursion avec Camille Davin, voyage au long cours dans la découverte de l’écriture de l’autre. Mise en scène de Françoua Garrigues, dramaturges, Camille Davin et Marie-Pierre Cattino.

Dans une cité urbaine contemporaine, il y sera question d’interdits, danger et jeux vidéo. Un jour des adolescents passeront à l’acte… Mélange de fiction et de théâtre documentaire.

  • Les larmes de Clytemnestre, édition Koinè, 2011, traduction en grec par Panagiota Kalogéropoulou, et Mikhaïl Valvis, 2019, bientôt aux éditions Koïnè, diffusion en Grèce.

D’autres part, j’ai entrepris des Encres noires, couleurs et techniques mixtes. 70 formats ont vu le jour, depuis le premier confinement !

Publié par

Litterama (Les femmes en littérature)

Les femmes dans l'art et la littérature tout au long de l'histoire Ce blog vise à faire davantage connaître les femmes auteurs moins connues et moins diffusées que leurs homologues masculins. Il promeut la vision du féminin sans exclusion de genre. Et un autre blog pour mes petites nouvelles... https://litterama.wordpress.com ou http://femmes-de-lettres.com

Quelques mots de vous...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.