Théâtre : Pauline Sales

pauline

Pauline Sales est née en 1969, comédienne et auteure, ses pièces sont éditées aux Solitaires Intempestifs et à l’Arche. Richard Brunel, Marie-Pierre Bésanger, Philippe Delaigue, Laurent Laffargue, Jean-Claude Berutti ont mis en scène ses pièces et prochainement, Lukas Hemleb proposera « Les arrangement » au Théâtre de Sartrouville les 6, 7,8 décembre 2012.  Dans ses pièces, les femmes sont tourmentées et insatisfaites, elles enfantent des monstres, ou rêvent de partir et de tout abandonner ! Exposées aux violences, victimes d’inceste, leur langue est la langue du corps, crue et brute, parfois brutale.

« J’aime l’idée de travailler la langue comme un poème, qu’elle soit mâchée. »

Sa renommée est internationale car plusieurs de ses pièces ont été traduites en anglais et en allemand et représentées à l’étranger.

Elle est l’auteur de De la salive comme oxygène mise en scène par Kheireddine Lardjam, une production du Théâtre de Sartrouville et des Yvelines, CDN, dans le cadre du festival Odyssées en Yvelines (2011) et de En travaux qui est sa première mise en scène.

« J’ai toujours l’impression que c’est l’acte même d’écrire qui me fait écrire, très concrètement. Entre ce que j’imagine au départ écrire et le résultat final, il y a toujours un énorme décalage. Après coup je me dis, ah, c’était ça que tu voulais écrire. » Le Matricule des Anges

 

Les arrangements :

« Une famille recomposée se retrouve le temps d’unweek-end autour du patriarche,ancien déporté et romancier célèbre. À l’ombre de cette figure tutélaire, chacun se sent forcément défaillant, développant un sentiment d’imposture dans sa propre vie. Face à lamort annoncée du chef de famille, femmes et enfants se débattent,
s’interrogent, s’arrangent, pour continuer à vivre avec cet héritage, pour s’en servir ou s’en débarrasser… Dans cette comédie grinçante, au verbe pointu, Pauline Sales met à nu cette machine broyeuse d’existences qu’est la famille. »

« J’aime bien les trous‚ les bosses‚ les artères bouchées‚ le scotch qui a circulé‚ les larmes ravalées. Je peux pas aimer ceux qui aiment les jeunes parce que je vais vieillir pauvre cloche et qu’un jour tu seras trop jeune pour moi‚ même avec tes rides et ton incontinence et tout le tsoin-tsoin. Tu as brûlé la plus belle histoire d’amour que je connaisse et je peux te dire que j’en connais et tu peux me croire. Tu as brûlé l’histoire d’amour qui fait que je suis là pour te rencontrer. » Dépannages

« Ils sont deux‚ la trentaine‚ ils se connaissent mal‚ ils viennent d’univers radicalement différents. C’est une femme‚ il est un homme. Elle est étrangère‚ il est français. Elle est sous ses ordres‚ il la dirige. Ils doivent finir de construire quelque chose ensemble‚ avec les aléas‚ les retards‚ les changements de plan‚ les dépassements de budgets‚ les blessures qu’implique toute construction.

Ils sont dans le bâtiment. C’est pas la même façon de regarder‚ de parler‚ de manger‚ de s’habiller. Et même s’ils doivent construire ensemble‚ séparément ils n’ont pas du tout la même vision de ce qui doit être. » En travaux

« Ne pleure pas. J’ai mal à la tête. Pas de larmes. Je m’en vais toute seule et te laisse là. J’accroche un papier avec notre adresse à la fermeture Eclair de ton anorak. N’importe qui te raccompagnera chez toi tout droit. C’est ce que tu veux ? Alors qu’est-ce que tu veux ? Moi je reste là. Je ne rentre pas. Je vais au Groenland. Tu me crois ou pas (…) » Groenland

Entretien avec Pauline Sales

Les Solitaires Intempestifs :La Bosse, 2000,Dépannage, 2002, Cake ! suivi de Il aurait suffi que tu sois mon frère, 2002,Le Groenland, 2003, L’Infusion, 2004, Désertion, 2005, Les Arrangements, 2008, Family Art, 2009 A l’ombre, 2010 ,De la salive comme oxygène, 2010

Lansman :La route

L’Arche Éditeur :Israël-Palestine, Portraits, 2009 Le Jeu d’histoires libres

Espace 34 : Caravanes

Quelques mots de vous...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s