Paroles de femmes : Rosetta Loy

Rosetta-Loy

« Toutes les oeuvres d’art sont belles et parfaites et toutes sont en même temps hideuses et complètement ratées. Au moment où je commence un livre, il est plaisant, lumineux, et en même temps; dès le début, une ombre affreuse le suit, une difformité écœurante qui prend sa place, si bien que je ne le reconnais pas. Toute œuvre d’art est à la fois idéalisation et perversion. Et le public a le pouvoir d’en faire définitivement un chef-d’oeuvre ou une caricature. Quand le coeur des lecteurs est troublé, alors l’oeuvre d’art devient le chef-d’oeuvre que je voyais au début de mon travail. mais si le public refuse de la regarder, elle n’existe plus. C’est en vain que je crierai : Ne voyez-vous rien! On me répondra poliment : Non, rien du tout. »

Citée Par Geneviève Brisac in « La marche du cavalier »

Qui est Rosetta Loy ?

 Rosetta Loy est une écrivaine italienne, née à Rome en en 1931.  Elle a commencé à écrire à l’âge de neuf ans, mais sa véritable envie d’écrire s’est manifestée aux alentours de ses 25 ans. Après ses débuts avec le roman La bicyclette  en 1974, qui lui valut le prix Viareggio Opera Prima, elle a écrit de nombreux romans parmi lesquels Le strade di polvere, publié pour la première fois par Einaudi en  1987 et republié en  2007. Grâce à ce livre, elle a remporté de nombreux prix littéraires, comme le prix Campiello l’année de la première publication, le prix Supercampiello, le prix Viareggio, le prix Città di Catanzaro et le prix Rapello l’année suivante, et enfin le prix Montalcino deux ans après. Le roman raconte l’histoire d’une famille du Montferrat à la fin de l’ère napoléonienne, dans les premières années de lUnité italienne.

Parmi ses autres œuvres on notera La porte de l’eau 1976 (2001), Un chocolat chez Hanselmann 1995(1996), Noir est l’arbre des souvenirs, bleu l’air (2004/2007), Ay Paloma, 2 009

Issue d’une riche famille d’obédience catholique, elle fait partie d’une certaine bourgeoisie italienne qui, tout en ne soutenant pas ouvertement le fascisme, ne s’est pas battue aux côtés des résistants contre les lois raciales, peut-être encore inconsciente de la tragédie qui prenait forme. Cette question est au centre de la trame de La parola ebreo 1997 (Madame Della Seta aussi est juive, 1998) qui a remporté le prix Fregene et Rapallo-Carige.

Elle a aussi publié dans d’autres maisons d’édition, L’estate di Letuqué Rizzoli 1982) All’insaputa della notte (Garzanti  1984/ Alinéa,  1991), Sogni d’inverno (Mondadori 1992/le Promeneur,  1994) Elle a choisi que son roman de mémoire La première main soit d’abord publié en France. Elle est traduite dans beaucoup d’autres langues, et vit actuellement à Rome.

source Wikipédia

2 réflexions sur “Paroles de femmes : Rosetta Loy

  1. Encore une découverte, merci bien
    Commentaire n°1 posté par Denis le 02/01/2013 à 22h30

    Oui, il y a tant de gens qui écrivent.
    Réponse de Anis le 03/01/2013 à 12h06

    J'aime

  2. J’ai lu Les routes de poussière, Un chocolat chez Hanselmann (très beaux ces deux titres) et aussi Madame Della Seta aussi est juive. J’ai bien aimé l’univers de cette romancière il y a …un certain temps, et puis je n’ai plus rien lu d’elle.
    Commentaire n°2 posté par Anne le 02/01/2013 à 12h25

    Tu connais tout, Anne ou presque tout bien sûr. J’ai commandé quelques livres de cette auteure.
    Réponse de Anis le 03/01/2013 à 12h04

    J'aime

Quelques mots de vous...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s