Paroles de femmes (2) : Médée

Oh! des couronnes fleuries pour la mariée, des joueuses de flûte aux pieds nus, des danseuses sans voiles, des musiques dessinant déjà les vagues de l’amour, les vagues que dans le soir, avec quelque peur, brûlée de désir, elle attendra ; les vagues de l’amour qui vinrent vers moi dans le chant seul, la seule musique de la mer;

des vagues seules nous venait le rythme, les vagues profondes du plaisir; et le vent du sud nous dérobait le râle à fleur de lèvres.(Un temps)

L’amour n’a pas besoin de musique pour engendrer la danse de l’amour, ni d’un lit de soie, ni d’une chambre obscure.

L’arche du ciel était notre palais, les étoiles en étaient les lustres, la mer était musique et danse,

et la danse, c’est avec elle que nous la faisions, fidèle à son rythme, venu du fond du temps. (Un temps)

Max Rouquette – Médée

Médée d'après delacroix

2 réflexions sur “Paroles de femmes (2) : Médée

Quelques mots de vous...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s