Disparition de Ruth Rendell

 

Photo wikipédia

J’ai appris complètement par hasard, la disparition de Ruth Rendell, le samedi 2 mai 2015, à l’âge de 85 ans. Auteure de plus de 60 polars et romans psychologiques, elle était considérée comme l’héritière d’Agatha Christie.

Ses romans noirs étaient prétexte à l’exploration des maux de la société britannique et à l’analyse des raisons psychologiques et sociales qui peuvent mener au crime par le biais de la narration.

Son dernier roman, « Une vie si convenable », est sorti en français fin janvier.

une vie si convenable

 

Publié par

Litterama (Les femmes en littérature)

Les femmes et la littérature dans l'histoire Ce blog vise à faire davantage connaître les femmes auteurs moins connues et moins diffusées que leurs homologues masculins. https://litterama.wordpress.com ou http://femmes-de-lettres.com

4 réflexions au sujet de « Disparition de Ruth Rendell »

Quelques mots de vous...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.