Herbjørg Wassmo – L’héritage de Karna

Herbjørg Wassmo – L’héritage de Karna (en langue originale 1997). Gaïa 2000 puis 10/18 (réédition 2015)

Traduit du norvégien par Luce Hinsch, en trois livres rassemblés en un seul tome. 699 pages

Livre premier : Mon péché n’appartient qu’à moi

Deuxième livre : Le pire des silences

Troisième livre : Les femmes si belles

Vignette femmes de lettresLe récit alterne cette fois entre un je, et un elle, avec des focalisations variées et un glissement de l’une à l’autre, particulièrement maîtrisé. L’auteure est une formidable conteuse qui possède toutes les techniques de la narration.

Benjamin quitte la belle Anna, dont il est amoureux mais qui est promise à son meilleur ami, et rentre en Norvège, à Reinsnes. Mais les retrouvailles avec ce pays désertique coincé entre la mer et la montagne, ne sont pas des plus faciles, d’autant plus que Reinsnes amorce sa décadence loin du faste d’autrefois. Le vapeur ne s’arrête plus et les affaires sont difficiles malgré le travail d’Anders et son dévouement sans faille. Mais Benjamin n’arrive seul, car Karna l’accompagne. Elle souffre d’un terrible mal …

Il existe, dans le récit d’ Herbjørg Wassmo, une mystique née de la communion de la montagne et de la mer, de leurs amours tumultueuses faites de naufrages et de tempête. Autrefois considérée comme une maladie diabolique puis psychiatrique, l’épilepsie effraie et fait de Karnak un être à part…à l’unisson de ce paysage tourmenté, où le temps peut varier subitement d’une heure à l’autre, et la mer se démonter engouffrant hommes et biens.

Mais Karna est aussi un trait d’union entre le passé et l’avenir..

Et le passé soudain resurgit bouleversant la vie des habitants à Reinsnes.

 

Ce tome clôt le cycle de Dina, brillante et flamboyante saga… Et je n’en ai pas fini avec cette auteure, je peux vous l’assurer…

3 réflexions sur “Herbjørg Wassmo – L’héritage de Karna

  1. Tu me donnes envie de me replonger dans le Livre de Dina dont je n’ai lu que Les limons vides (le Tome 1) et qui m’a éblouie ! Elle a comme tu le dis un talent de conteuse hors pair et n’a pas peur de créer des personnages forts, voire hors du commun, presqu’à la frontière du fantastique. Avec rien, elle fait un destin…

    J'aime

Quelques mots de vous...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s