Litterama, les femmes en littérature

Prix de littérature de l’Union Européenne 2015

Le prix de littérature de l’Union Européenne,  ouvert aux 37 pays participant au programme «Europe créative» dans les secteurs de la culture et de la création, récompense tous les ans les meilleurs écrivains émergents en Europe. Les critères sont assez exigeants, puisque il faut avoir publié entre deux et quatre œuvres et avoir déjà été nominé.

Il est organisé par un consortium composé de la Fédération des libraires européens (EBF), de la Fédération des associations européennes d’écrivains (FAEE) et de la Fédération des éditeurs européens (FEE).

Les œuvres de femmes sont très bien représentées mais elles sont très peu traduites en français. D’ailleurs, le fait est que les ouvrages primés sont, dans leur ensemble, très peu traduits. Pour un prix qui vise à  » promouvoir une diffusion plus large de la littérature européenne; encourager les ventes transnationales de livres; renforcer l’intérêt pour l’édition, la vente et la lecture d’œuvres littéraires étrangères », le résultat est un peu décevant en ce qui concerne les traductions en français. Toutefois, très belle initiative, l’Europe existe, bel et bien, quoi qu’on en dise.

8 romans primés sur les 12 mais une seule traduction sur les 4.

Autriche : Carolina Schutti, Einmal muss ich über weiches Gras gelaufen sein (Un jour, j’ai dû marcher dans l’herbe tendre, Le ver à soie 2018)

Croatie : Luka Bekavac, Viljevo

France : Gaëlle Josse, Le Dernier Gardien d’Ellis Island

Hongrie : Edina Szvoren, Nincs, és ne is legyen

Irlande : Donal Ryan, The Spinning Heart (Le coeur qui tourne, Albin Michel, 2015)

Italie : Lorenzo Amurri, Apnea

Lituanie : Undinė Radzevičiūtė, Žuvys ir drakonai

Norvège : Ida Hegazi Høyer, Unnskyld

Pologne : Magdalena Parys, Magik ( Le Magicien (à paraître en français en 2018)

Portugal : David Machado, Índice Médio de Felicidade (Indice de bonheur moyen, l’Aube,2017)

Slovaquie : Svetlana Zuchova, Obrazy zo života M.

Suède : Sara Stridsberg, Beckomberga – ode till min familj ( Gallimard,Beckomberga – ode à ma famille  2016)

Le Coeur qui tourne par Ryan   Résultat de recherche d'images pour "Undinė RadzevičiÅ«tė, Žuvys ir drakonai" Indice de bonheur moyen par Machado

Résultat de recherche d'images pour "Le dernier gardien d'Ellis Island" Résultat de recherche d'images pour "Svetlana Zuchova, Obrazy zo života M" Le Magicien par Parys

Beckomberga par Stridsberg  2012. december 29.

5 Commentaires

Quelques mots de vous...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :