Le Centre Pompidou a réouvert ses portes : un chef d’oeuvre, l’autoportrait de Frida Kalho

Magnifique !

Et lors de l’attente, au-dehors, le mètre de distance est ponctué de phrases d’artistes. J’adore ce musée. On peut voir en ce moment une exposition temporaire consacrée à

Christo (1935-2020) et Jeanne-Claude (1935-2009) entre 1958 et 1964, ainsi que l’histoire du projet Le Pont-Neuf empaqueté, projet pour Paris (1975-1985).

On n’en saura pas beaucoup plus sur Jeanne-Claude, c’est dommage, mais pour une fois son nom est associé à celui de son compagnon.

« Sept années essentielles au cours desquelles Christo s’affranchit de la surface du tableau ; s’approprie et empaquette les objets du quotidien, réalise des actions en public. C’est à Paris qu’il donne une dimension monumentale à ses œuvres en concevant différents projets pour la Ville lumière. »Notice du musée

Publié par

Litterama (Les femmes en littérature)

Les femmes et la littérature dans l'histoire Ce blog vise à faire davantage connaître les femmes auteurs moins connues et moins diffusées que leurs homologues masculins. https://litterama.wordpress.com ou http://femmes-de-lettres.com

Une réflexion au sujet de « Le Centre Pompidou a réouvert ses portes : un chef d’oeuvre, l’autoportrait de Frida Kalho »

Quelques mots de vous...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.