Charlotte Perriand

Fichier:Charlotte Perriand Janvier 1991.jpg

Née en 1903, fille d’un couturier, elle entre à 18 ans à l’Ecole des arts décoratifs, mais trouvant cet enseignement trop traditionnel, décide de devenir architecte et créatrice de meubles. Meurt le 27 octobre 1999.

En 1927, elle expose un Bar sur le toit dont le mobilier est d’acier chromé.Voir ici !

Elle rêvait d’entrer dans l’atelier de Le Corbusier dont elle était une fervente admiratrice.Elle devint sa collaboratrice pendant 10 ans, créant des équipements préfabriqués et des meubles rationnels en métal, en bois, et en matière plastique aux formes audacieuses pour l’époque.

En 1939, elle fut invitée au Japon au titre de conseillère en art industriel et organisa une exposition « Tradition, sélection, création, qui eut beaucoup de succès. Elle en organisa une seconde, quelque temps après, présentant ses meubles dans un décor de peintures et de tapisseries de Fernand Léger et Le Corbusier.

En France, elle collabora à l’aménagement de la station des Arcs, en Savoie, créant des intérieurs standardisés en bois naturel et en matières plastiques.

Elle construisit aussi des chalets, utilisant la pierre et le sapin du pays.

En 1993, elle conçoit une maison de thé dans le cadre de la manifestation japonaise Dialogue des cultures coordonnée par Hiroshi Teshigahara à l’Unesco.

Le 16 octobre 1994 : elle visite et inaugure le lycée professionnel public qui porte désormais son nom à Genech dans le département du Nord où on enseigne les métiers du bois (menuiserie, ébénisterie, sculpture sur bois, tapisseries d’ameublement (section fermée en 2016)) et du gros œuvre (maçonnerie, coffrage, peinture).

Sources : Dictionnaire des femmes célèbres de tous les temps et de tous les pays, Lucienne Mazenod et Ghislaine Schoeller, Robert Lafont

Wikipedia pour les années 90.

Photo : 1991
 licence Creative Commons CC0 don universel au domaine public
https://www.robert-doisneau.com/en/portfolios/1466,architectes.htm
Auteur: Robert Doisneau

Publié par

Litterama (Les femmes en littérature)

Les femmes et la littérature dans l'histoire Ce blog vise à faire davantage connaître les femmes auteurs moins connues et moins diffusées que leurs homologues masculins. https://litterama.wordpress.com ou http://femmes-de-lettres.com

2 réflexions au sujet de « Charlotte Perriand »

Quelques mots de vous...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.