Printemps des poètes : le désir féminin (2) Anna Akhmatova (1889-1966)

Mon ami, ne froisse pas ma lettre,

Essaie de lire jusqu’à la fin.

J’en ai assez d’être une inconnue,

Une étrangère sur ton chemin.

Ne fronce pas, furieux, tes sourcils,

Je suis ta bien-aimée, tout entière –

Pas une bergère, ni princesse,

Et plus une nonne comme hier,

En robe grise et si quotidienne,

Sur des talons toujours éculés…

De tes baisers j’ai gardé la fièvre,

Mes yeux immenses restent effrayés.

Je t’en prie, ne froisse pas ma lettre,

Et ne pleure pas si j’ai menti;

Tout au fond de ta maigre besace

Au moins garde-la, mon doux ami.

1912, traduit par Henri Abril, in « Les poésies d’amour » éditions Circé

Anna Akhmatova a appris aux femmes russes à parler d’amour. Dans les années 10, elle devient une véritable star, les jeunes femmes l’imitent dans ses vêtements et sa coiffure; elle suscite de multiples vocations poétiques. Elle fut largement ostracisée par le pouvoir et frappée de l’interdiction de publier de 1946 à 1958.

Anna Akhmatova | Confetta | Flickr

Portrait : wikipedia, licence creative commons (portrait by Kuzma Petrov-Vodkin)

Publié par

Litterama (Les femmes en littérature)

Les femmes dans l'art et la littérature tout au long de l'histoire Ce blog vise à faire davantage connaître les femmes auteurs moins connues et moins diffusées que leurs homologues masculins. Il promeut la vision du féminin sans exclusion de genre. Et un autre blog pour mes petites nouvelles... https://litterama.wordpress.com ou http://femmes-de-lettres.com

6 réflexions au sujet de « Printemps des poètes : le désir féminin (2) Anna Akhmatova (1889-1966) »

Quelques mots de vous...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.