Miss Tic s’en est allée de ses pas ailés

Poétesse et graffeuse, Miss Tic a laissé ses oeuvres au détour des rues parisiennes. Peut-être ailleurs mais je ne le sais pas. Elle a décidé de plier bagage pour partir dans un endroit certainement connu d’elle seule, le 22 mai 2022. Elle ne reviendra pas mais elle a laissé ses graffes-poèmes sur les murs afin que nous puissions continuer à la chercher.

Elle s’appelait Radhia Novat née en 1946 dans le centre de la France d’un père tunisien et d’une mère normande. Elle dessinait souvent de longues femmes brunes, un peu à son image.

Ses poèmes, d’un seul vers, faisaient toujours mouche. L’image continuait le poème ou lui répondait.
Lui dire merci avec d’autres graffeurs et graffeuses

3 réflexions sur « Miss Tic s’en est allée de ses pas ailés »

Quelques mots de vous...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.