Moïra sauvage – Les yeux blessés par l’avenir

Gertrude and Ursula Falke Portrett 1906

Les yeux blessés par l’avenir

Ciel étoilé où meurt le jour

Ma vie éclate et se retire

A peine jetée vers la mer

Nuages pâles dont j’ai peur

Ma vie tranquille désespère

Je dois aimer le jeu des heures

Le chemin calme du silence

Cadeau glacé de ce qui meurt

Je ne sais plus ni ce qui brille

Chagrin de nuit désamorcé

Ni ce qui s’avance et murmure

Mon coeur à nu se déshabille

Dans l’indolence de l’été

Face au néant

Face à ce mur

Que jamais

Je n’aurais imaginé

Moïra sauvage Tous droits réservés.

Née à Dublin d’un père irlandais et d’une mère française, Moïra Sauvage est journaliste et écrivain. Elle a effectué de nombreux reportages à l’étranger avant de devenir  journaliste en free-lance pour différents journaux. Parallèlement, elle a pendant six ans été responsable de la commission Femmes d’Amnesty International France, où elle a travaillé en 2006 à la publication du rapport Les Violences envers les femmes en France : une affaire d’Etat. Elle est également l’auteur de deux essais : Les Aventures de ce fabuleux vagin (Calmann-Lévy, 2008) et Guerrières ! A la rencontre du sexe fort (Actes Sud, 2012).(Présentation Actes Sud)

Quelques mots de vous...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s