Ecoute – Anne Marie BERNAD

Écoute
le silence est fait de paroles

L'ecoute

L’ecoute (Photo credit: Lauren Manning)

à l’intérieur de soi
comme une aube venue des profondeurs
entoure d’esprit
la lumière

Les mots de novembre annoncent l’espace
hauteur achevée des parfums vécus
l’odeur émaillée d’une vie qui avance
avec dans la bouche matinale
le goût d’une voix

Écoute
le chuchotement du premier mot
se tait à la source
pour se désaltérer dans l’ombre
et combler le vide

Dans ce grenier inépuisable
enfin le cri
pétrifie l’essentiel

(inédit Nov 2012)

Anne Marie Bernad née à Decazeville résidant à Rodez
Mariée , mère de deux enfants, elle est membre de la Société des Lettres de l’Aveyron et a été trésorière pendant dix ans des Écrivains du Rouergue. Elle a été reçue au Théâtre d’Aurillac (Cantal) avec Claude Barrère pour un témoignage poétique,ainsi qu’à l’Institut Catholique de Toulouse. Elle a poetisons-Martineparticipé à la revue Loess et à la revue du Rouergue.
Elle a été honorée du Prix Voronca en 1973 pour son œuvre Entre sable et argile, Subervie.

Pour ce dimanche en poésie,  Martine présente :   Jacqueline Persini Panorias             

6 réflexions sur “Ecoute – Anne Marie BERNAD

  1. Écoute le chant de la mer,
    Le vent qui livre ses mystères.
    Écoute le cri de la terre,
    Souffle d’ hiver qui perd ses vers…

    Écoute l’ appel de la vie :
    Chant de l’ oiseau, goutte de pluie.
    Écoute l’ arbre et le roseau,
    Pleurs de l’ enfant dans son berceau.

    Écoute tes joies, écoute tes peines,
    Poursuis l’ amour perdant haleine.
    Écoute juron, fais-en poèmes
    Parlant aux fleurs, criant :  » Je t’ aime  » !!!

    Écoute le ciel et ses étoiles,
    Brume te murmurer via son voile.
    Écoute l’ eau dans la rivière,
    Feuilles mortes rapportant chants d’ hier.

    Écoute ton cœur tout simplement
    Et deviens l’ amant de ta vie
    Seul guidé par ses sentiments
    Sans rechercher le pas d’ autrui.

    Arpenter le chemin choisi,
    Éviter au mieux escroqueries
    Se méfiant du bel ami
    Qui devient vite pire ennemi…

    Écoute les sons, écoute les bruits,
    Dame Nature et ses mélodies.
    Écoute les cons l’ air réjoui…
    Mais souviens-toi de ton avis …

     » Par soi-même on est mieux servi…  »

    Fabien Cendre

    J'aime

Quelques mots de vous...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s