Histoire et littérature

Israël

Palestine

 

Histoire de l'autre
1947-1949Création de l’Etat d’IsraëlInstauration d’un havre après 200 ans de persécutions et de génocide. 1947-1949La Nakba, la Catastrophe. Déracinement et exil. Expropriation de la terre. Les réfugiés sont parqués au Liban, en Jordanie et en Syrie.
Guerre entre Israël et cinq pays arabes (Liban, Syrie, Jordanie, Egypte, Irak)
Quatre mères de Shifra Horn

Ce roman nous conte la vie et les amours de quatre générations de femmes de la Palestine Ottomane à l’Israël d’aujourd’hui. Cette grande fresque révèle, avec en toile de fond les événements historiques qui ont jalonné cette période, l’autre visage, méconnu de Jerusalem.

quatre mères

 

La Promise d’Assouande Rula Jebreal

Editeur : AltalParution : 5 Septembre 2007

Dans les années 1920, Salua, une jeune chrétienne copte, vit l’exil d’Egypte à Jérusalem puis à Haïfa, où elle épouse un musulman. Le bonheur semble trouvé jusqu’en 1948, quand éclatent les conflits entre communautés juives et arabes et que sa famille est dispersée. En 1970, Salua, en procès pour récupérer sa maison de Haïfa, retrouve son fils en la personne d’un jeune avocat juif adopté par des Français.

L’auteure, Rula Jebreal, est une journaliste et écrivaine, née en Palestine.
En 1993, elle s’expatrie en Italie, où on lui confie la rédaction de sujets sur la condition féminine.

Susan Abulhawa – Les matins de Jenine

Comme son père, et comme le père de son père, Hassan vit de la culture des olives dans le petit village palestinien d’Ein Hod. Mais en 1948, lors du conflit qui suit la création de l’Etat d’Israël, Ein Hod est détruit et ses habitants conduits vers un camp de réfugiés. Pour Hassan, cet exil s’accompagne de la douleur de voir l’ancestral cycle familial brisé à jamais. Son jeune fils Ismaïl a été enlevé par des Israéliens qui lui cacheront ses origines. L’aîné, Youssef, grandira dans la haine des juifs, prêt à toutes les extrémités. Quant à Amal, sa fille, elle tentera sa chance aux Etats-Unis, inconsolable cependant d’avoir fui les siens. La guerre les a séparés. Elle seule pourra les réunir…

. 5-10 juin 1967

Guerre des six jours

Egypte, Syrie et Jordanie attaquent Israël qui réplique et envahit le Sinaï, la Cisjordanie, Gaza, le plateau du Golan en l’espace de six jours

La conquête de territoires assure un accès aux lieux saints comme le Mur des Lamentations à Jérusalem Contre l’occupation, l’OLP (Organisation de libération de la Palestine » prône la lutte armée.
2 365 soldats israéliens meurent. La colonisation se poursuit et l’idée dun Grand Israël apparaît comme un moyen de protéger les frontières. 6-24 octobre 1973

Guerre du Kippour

Attaques des armées syriennes et égyptiennes.

Après le traité de paix avec l’Egypte, Israël restitue le Sinaï en 1982

L’occupation devient insupportable et le terrorisme est légitimé comme moyen de résister.
Nécessité d’un dialogue qui aboutit aux accords d’Oslo. Le 13 septembre 1993 est signée à Washington, la Déclaration de principe, qui prévoit l’autonomie de l’autorité palestinienne. 9 décembre 1987

Première Intifada

Invasion du Sud-Liban en 1982 . transfert de l’OLP à Tunis en 1987 et le massacre des réfugiés palestiniens à Sabra et Chatila par des milices alliées à Israël. La population des territoires se soulève contre l’Occupation. La guerre des pierres conduit aux négociations d’Oslo.

Révolte d’un peuple contre l’occupation militaire, la grande Intifada (secousse) est la conséquence du désespoir du peuple palestinien.Cela conduit les Nations Unies à reconnaître l’OLP.

 

1996 – élection du premier ministre

Alona Kimhi – Suzanne la pleureuse

« Suzanne Rabin pleurniche, larmoie, sanglote le plus clair de son temps, sans raison apparente. « Emotionnellement instable depuis la mort de son père, survenue lorsqu’elle était adolescente, elle a trente-trois ans, mais n’arrive toujours pas à quitter sa mère et leur petite vie dans la banlieue de Tel Aviv .

Le Troisième jour par Chochana Boukhobza

« Rachel, d’origine tunisienne, Elisheva la Polonaise, mais aussi Carlos, le juif marrane, Eytan, né en Israël, Katia, rescapée russe, ou encore Ahmed le Palestinien… c’est toute la richesse et la complexité du peuple israélien, sur fond d’Intifada, que Chochana Boukhobza, française née à Sfax (Tunisie) en 1959, nous dépeint abordant ou effleurant l’emprise du religieux, la folie des mères de militaires morts au combat, là les dissensions entre les générations, la peur des attentats, mais aussi l’appétit de vivre de tout un peuple. « »d’après l’Express

 
Pour les Israéliens, cette visite n’est qu’un prétexte, l’insurrection était préparée à l’avance. 28 décembre 2000

Seconde Intifada

A la suite de la visite d’ariel Sharon, le chef du Likoud (la droite israélienne) sur l’esplanade des Mosquées.

Cette visite est considérée comme une provocation sur un lien sacré pour les musulmans. C’est aussi une réponse à l’obstination d’Israël à ne pas remettre en cause la colonisation.
Ode à la joie de Shifra Horn (Fayard)Par une morose journée de janvier 2002, la jeune et belle anthropologue yaël maguid, au volant de sa voiture, se dirige vers l’université de jérusalem. elle s’arrête à un feu rouge, la radio diffuse l’ode à la joie, et par la vitre arrière du bus arrêté devant elle, une fillette de trois ans environ s’amuse à lui faire des signes de la main. yaël a le temps de jouer avec l’enfant quelques instants lorsque l’autobus explose. Obsédée par cette petite fille dont elle ne retrouve pas la trace parmi les victimes, elle part à sa recherche tout en essayant de se reconstruire. quête qui l’oblige à remettre en question son passé, ses rapports avec ses parents, son mari, son jeune fils, ses amies et ses professeurs. Coupe en profondeur de l’Israël de la seconde intifada. l’influence du conflit qui perdure, de la sensation de menace permanente sur la société et sur l’individu

 

Un printemps très chaud de Sahar Khalifa

Le camp palestinien de `Ayn el-Morjân et la colonie israélienne de Kiryat Sheiba sont séparés par une clôture métallique. De part et d’autre, deux enfants s’apprivoisent. Mais la clôture devient un mur entre deux communautés qui se haïssent ou, au mieux, s’ignorent. Ou pactisent. Tout est vu à travers le regard d’Ahmad, le jeune Palestinien, en proie aux problèmes de son âge, à sa timidité, à un amour naissant, aux conflits de générations, à la rivalité qui l’oppose tendrement à son grand frère Majid. Son univers bascule quand il s’introduit derrière la clôture : emprisonné, il passe de l’enfance à l’adolescence. Des illusions à une réalité d’autant plus dure et amère que, entre-temps, la seconde Intifada a éclaté, et que Majid, accusé d’un meurtre qu’il n’a pas commis, doit entrer dans la clandestinité, début d’un calvaire qui l’entraînera notamment jusque dans le quartier général assiégé de Yasser Arafat.

La prise de pouvoir par le Hamas inquiète. Tirs de roquettee sur le Sud, la bande de Gaza devient « entité » hostile ». En riposte aux attentats, la barrière de sécurité doit protéger la population civile israélienne des attentats et délimiter des frontières. Septembre-novembre  2008

Le Hamas prend le pouvoir à Gaza

Scission politique entre les territoires. Poursuite de la colonisation en Cisjordanie. Fin de la construction du mur de sécurité par Israël

Le blocus israélien crée la misère. Les Palestiniens subissent une nouvelle humiliation : « Le mur de la honte ».
Opération Plomb durci : bombarde les installations du Hamas.Envoi de troupes dans la bande de Gaza que l’armée quitte le 21 janvier 2009 2008-2009

Fin de la trêve partielle qui a duré cinq mois

 

Les tirs de roquettes vers Israël reprennent en représailles.

Une réflexion sur “Histoire et littérature

Quelques mots de vous...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s