L a religieuse Diderot/Nicloux

film-la-religieuse

20 mars 2013

Réalisé par Guillaume Nicloux

Avec Pauline Etienne, Isabelle Huppert, Louise Bourgoin

Genre:Drame

Nationalité: Français, allemand, belge

Année de production : 2012
Le film : 
« XVIIIe siècle. Suzanne, 16 ans, est contrainte par sa
famille à rentrer dans les ordres, alors qu’elle aspire à  vivre
dans « le monde ». Au couvent, elle est confrontée à l’arbitraire de la
hiérarchie ecclésiastique :  mères supérieures
tour à tour bienveillantes, cruelles ou un peu trop aimantes… La
passion et la force qui l’animent lui permettent de résister à la
barbarie du couvent, poursuivant son unique but : lutter par
tous les moyens pour retrouver sa liberté. »

 
Le livre :

Vignette les grandes héroïnesLa Religieuse est un roman-mémoires achevé vers 1780 par Denis Diderot et publié à titreposthume, en 1796.

Au XVIIIe siècle,une jeune fille nommée Suzanne Simonin, »contrainte par ses parents de
prononcer ses vœux au termede son noviciat, entre dans la communauté des clarisses deLongchamp. Après la mort de la supérieure avec laquelle elle s’étaitliée d’amitié, la nouvelle supérieure Sainte-Christine, pour briserla désobéissance de la jeune fille (elle ne veut pas porter lesilice), l’accable d’humiliations physiques et morales, redoublées
lorsqu’elle demande à quitter le couvent…

J’ai lu que la propre sœur de
Diderot était morte au couvent. Il semble d’ailleurs que Diderot-la-religieusecette œuvre
contienne des faits historiques puisqu’une histoire
similaire avait défrayé la chronique de l’époque.

Ce livre est une dénonciation de la perversion d’un système, et plus particulièrement de la
clôture, qui maintient ensemble, dans la plus
grande promiscuité, en dehors des affections et  de la vie sociale, des
individus en état de carence affective.

Forcément l’oeuvre est polémique
et anticléricale pour l’époque mais de tels faits arrivaient parfois car les jeunes filles dont on ne pouvait assurer la dot, était souvent enfermées au couvent. Comme les femmes de la bourgeoisie n’avaient guère de salut en dehors du mariage, le couvent restait leur seule altternative. Elles vivaient dans un système largement coercitif.

Le film est vraiment très fort,en échappant à tout pathos et le jeu des comédiens est d’une grandejustesse. Moi qui ai parfois un débordement lacrymal au cinéma contre lequel je lutte vainement, j’apprécie beaucoup les films qui sollicite autant le coeur que l’intelligence. On est suspendu au destin de la jeune fille et la tension ne se relâche
qu’à la fin dans une détente bienheureuse. Enfin, on peut la laisser
et rentrer chez soi.

Une réflexion sur “L a religieuse Diderot/Nicloux

  1. Je n’ai pas lu le roman de Diderot mais je suis très intéressée par le film, pour le sujet et pour Isabelle Hupert !
    Commentaire n°1 posté par Malika le 09/04/2013 à 12h19

    Isabelle Huppert est vraiment géniale !
    Réponse de Anis le 10/04/2013 à 07h39

    Ton article est vraiment chouette et me donne l’envie de découvrir Diderot, un « éclaireur » de son époque. Merci, Anis.
    Commentaire n°2 posté par Philisine Cave le 07/04/2013 à 17h51

    Oui, Diderott a marqué la philosophie des lumières, sans conteste.
    Réponse de Anis le 10/04/2013 à 07h32

    je me souviens du scandale soulevé par le film de Rivette, et de la censure qui à l’appel des groupes catholiques a interdit le film. Bien heureusement nous n’en sommes plus là! Un peu plus de tolérance donc maintenant! Encore que le boycott de pièces de théâtre, la destruction d’oeuvre d’art comme c’est arrivé ces dernières années, prouvent que le fanatisme est toujours pêt à ressurgir!
    Commentaire n°3 posté par claudialucia le 07/04/2013 à 15h41

    Je n’ai jamais vu le film de Rivette, mais ces réactions ne m’étonnent pas : une mère supérieure lesbienne, ça ne devait pas passer. L’univers est décrit sans complaisance et ces histoires étaient suffisamment connues de tous pour avoir une réelle force.
    Réponse de Anis le 10/04/2013 à 07h31

    La Religieuse de Rivette était très bien, le roman intéréssant aussi. Je ne suis pas sûre qu’un nouveau film apporte quelque chose de plus.
    Commentaire n°4 posté par dominique le 06/04/2013 à 10h13

    Je ne sais pas, mais moi j’aime bien comparer les différentes adaptation d’une oeuvre. C’est aussi une occasion de la redécouvrir, de lui donner un nouvel éclairage. s’il n’y avait qu’un intérêt, ce serait au moins celui-là. J’aimerais bien avoir ton avis.
    Réponse de Anis le 06/04/2013 à 11h56

    j’ai hélas en ce moment quelques problèmes « techniques » pour me déplacer, j’espère que le film restera à l’affiche encore quelques temps car il me fait très envie
    Commentaire n°5 posté par Dominique le 06/04/2013 à 09h44

    Bon j’espère que ces problèmes seront vite résolus. J’ai baucoup aimé ce film et je pense que cette version est intéressante.
    Réponse de Anis le 06/04/2013 à 11h54

    J'aime

Quelques mots de vous...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s