Elena Ferrante – L’amie prodigieuse

Elena ferrante – L’amie prodigieuse (2011), 2014 pour la traduction française, traduit de l’italien par Elsa Damien – Gallimard , Folio n°6052, 430 pages

LITTERAMA copieQuel régal ce livre ! Chronique de la vie quotidienne de deux amies dans un quartier populaire de Naples à la fin des années cinquante, il pose avec intelligence de nombreuses questions sur l’émancipation : l’émancipation sociale, économique, féminine. Elena et Lila, élèves douées à l’école primaire, pourraient toutes les deux faire des études. Elles sont brillantes et dépassent facilement tous leurs camarades. Lila, cependant, semble la plus douée. Mais c’est Elena, éternelle deuxième, qui ira au collège puis au lycée tandis que Lila sera obligée de travailler dans l’échoppe de cordonnier de son père. D’où le sentiment, qui ne quittera jamais Elena, d’usurper le destin qui aurait dû être celui de son amie, et de ne pas être légitime.

Elena est la narratrice, et à la lire, on s’aperçoit que son désir de connaissance et d’ascension sociale introduit peu à peu une distance avec sa famille. Entre elle et Lila, existe une rivalité qui la fait se sentir insignifiante et laborieuse mais qui est aussi un aiguillon qui la stimule et lui permet souvent de combattre le découragement qui la terrasse :

« […] tous les sujets qui me passionnaient et me permettaient de me faire mousser auprès des professeurs, qui du coup me considéraient comme excellente, s’affaissaient dans un coin vidés de leur sens »

Si Lila semble tout comprendre avec facilité, capable d’apprendre seule le latin et le grec, sa nature fougueuse va lui jouer bien des tours. Elena, plus sage, mettra sa vie et ses amours entre parenthèses, et se lancera à corps perdu dans le travail.

L’école, véritable ascenseur social, lui permet d’accéder à une autre vie tandis que Lila peine à se dégager d’une situation qui la retient prisonnière de la violence des hommes et du milieu camorriste napolitain :

«[…] je commençai à me sentir clairement une étrangère, rendue malheureuse par le fait même d’être une étrangère. J’avais grandi avec ces jeunes, je considérais leurs comportements comme normaux et leur langue violente était la mienne. Mais je suivais aussi tous les jours, depuis six ans maintenant, un parcours dont ils ignoraient tout et auquel je faisais face de manière tellement brillante que j’avais fini par être la meilleure. Avec eux je ne pouvais rien utiliser de ce que j’apprenais au quotidien, je devais me retenir et d’une certaine manière me dégrader moi-même. Ce que j’étais en classe, ici j’étais obligée de le mettre entre parenthèses ou de ne l’utiliser que par traîtrise, pour les intimider ».

Trois autres tomes suivent cet opus, dont le deuxième déjà publié en français « Le nouveau nom ». Je l’ai déjà lu et j’ai hâte de lire les deux autres tomes. Un bandeau sur le livre précisait que Daniel Pennac recommandait ce livre !

(L’amica geniale, Storia del nuovo cognome, Storia di chi fugge e di chi resta, Storia della bambina perduta). 2 ne sont pour l’instant pas traduits en français. Elle a été finaliste grâce à ce roman du Premio Strega en 2015.

Ces livres ont été publiés en italien de 2011 à 2014. On ne sait pas qui est véritablement Elena Ferrante qui est un nom de plume, ni où elle vit. De multiples rumeurs circulent à son sujet. Notamment celle qui affirme qu’elle est un homme…  On sait seulement qu’elle refuse d’être un personnage public et , ne se présente pas à la remise des prix. Elle a accordé une seule interview au journal « L’Unita » en 2002.

Elle est née en 1943.

A lire absolument…

13 réflexions sur “Elena Ferrante – L’amie prodigieuse

  1. Pingback: Le nouveau nom (L’amie prodigieuse 2) – Elena Ferrante / Une sage romanesque à couper le souffle ! | litterama (Les femmes en littérature)

  2. Pingback: Le mystère Elena Ferrante | litterama (Les femmes en littérature)

Quelques mots de vous...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s