Femmes et littérature

Lisboa – Mais amor

 

 

 

2 Commentaires

    • OUi, de l’ironie. Car dans ce quartier de l’Alfama où l’afflux de touristes provoque une flambée des prix de l’immobilier, les petites gens dont les pensions ne sont pas supérieures à 600 euros par mois, sont peu à peu expulsées. Plus d’amour donc…

      J'aime

Quelques mots de vous...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :