Anna Akhmatova – Requiem

Anna Akmatova

Le verdict

Voilà. Le mot, pierre, est tombé

Sur mon sein encore vivant.

Ce n’est rien. Je m’y ferai.

J’étais prête depuis longtemps.

J’ai bien du travail aujourd’hui.

Il me faut tuer ma mémoire,

Il me faut empierrer mon âme,

Il me faut réapprendre à vivre.

Et pourtant…Ce foisonnement brûlant de l’été,

Comme une fête à ma fenêtre.

Depuis longtemps je pressentais

Ce jour si clair, cette maison déserte.

Eté 1939, extrait de Requiem

Anna Akhmatova, l’un des plus grands poètes russes du XXe siècle, a composé ces poèmes pendant la période stalinienne. Son premier mari est fusillé et son fils  arrêté tandis que plusieurs de ses amis sont internés dans les camps. Ces poèmes parlent de l’attente, de la douleur d’une mère, des files de visiteurs devant les prisons.

Sa voix est ample et nue, les mots, simples, et des émotions profondes, celles de tout un peuple, habitent ces quelques vers qu’elle n’avait même pas osé écrire sur du papier.

anna akhmatova  requiem

Et comme tous les dimanches avec Martine

, poetisons-Martine

6 réflexions sur “Anna Akhmatova – Requiem

Quelques mots de vous...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.