Les femmes et la littérature : Sara Stridsberg


« Une des raisons d’être de ma littérature est de faire naître le paradoxe. La littérature embrasse le monde entier et peut être un asile pour les indésirables et tous les marginaux du monde. » Sara Stridsberg Photo wikipédia Sara Stridsberg (née en 1972 à Solna) est un écrivain et traducteur suédois Son premier roman, Happy Sally, … Poursuivre la lecture de Les femmes et la littérature : Sara Stridsberg

Paroles de femmes (3) : Médée de Heiner Müller


Tout en moi est à toi instrument tout entière Pour toi j’ai tué et enfanté Moi ta chienne ta putain moi Moi barreau sur l’échelle de ta gloire Ointe de tes déjections sang de tes ennemis et voudrais-tu pour commémorer ta victoire Sur mon pays et mon peuple qui fut ma trahison de leurs entrailles … Poursuivre la lecture de Paroles de femmes (3) : Médée de Heiner Müller

Paroles de femmes : Herbjørg Wassmo


« Pourquoi l’as-tu fait ? demande-t-elle. Assise dans son fauteuil de lecture à côté de la bibliothèque, les mains nouées entre ses  genoux, Virginia Woolf ne répond pas. Je comprends que tu aies été déprimée par la guerre qui arrivait. Ou un chagrin d’amour ? Mais tu avais du succès. Étais respectée. Avais écrit des livres, … Poursuivre la lecture de Paroles de femmes : Herbjørg Wassmo

Etre femmes et écrire… Ces instants-là de Herbjørg Wassmo


Ces instants-là de Herbjørg Wassmo Gaïa éditions (2014) – édition originale 2013 traduit du norvégien par Céline Romand-Monnier Herbjørg Wassmo est née en 1942, dans le nord de la Norvège. Ses romans et nouvelles sont empreints de l’atmosphère de ces régions septentrionales. Auteure de sagas flamboyantes telles que la Trilogie de tara, Le livre de … Poursuivre la lecture de Etre femmes et écrire… Ces instants-là de Herbjørg Wassmo

Parole de femmes : Leïla Sebbar


Pour arriver un jour jusqu’à moi il m’a fallu le détour des livres. Détour politique. Le détour de la guerre. Le détour des femmes. Enfin.  […] Enserrée dans la langue de ma mère, je n’entendais que ce qui venait d’elle, ce qui était véhiculé par elle, imposé, reçu, digéré, appris, recraché. In L’arabe comme un … Poursuivre la lecture de Parole de femmes : Leïla Sebbar

La littérature est un mode majeur de transmission des valeurs…


Dans sa préface à ce recueil de textes édités sous le titre « Femmes de l’être », Serge Guérin, président du MOTif écrit : « L’histoire de la littérature et de l’écrit ne relève pas seulement de l’art : c’est aussi un mode majeur de transmission des valeurs, donc un enjeu de pouvoir. D’ailleurs longtemps l’écrit fut réservé … Poursuivre la lecture de La littérature est un mode majeur de transmission des valeurs…

Paroles de femmes : Ingeborg Bachmann (1926-1973)


« L’écrivain — c’est dans sa nature — souhaite être entendu. Et cependant cela lui semble prodigieux, lorsque, un jour, il sent qu’il est en mesure d’exercer une influence — d’autant plus s’il n’a rien de très consolant à dire à des êtres humains qui ont besoin de consolation comme seuls les êtres humains, blessés, offensés … Poursuivre la lecture de Paroles de femmes : Ingeborg Bachmann (1926-1973)

Paroles de femmes : Claire Keegan


«Je vais jusqu’au bout des crises que vivent mes personnages, pour voir comment ils s’en sortent.» « …’histoire de l’Irlande, […] la colonisation […] a contraint au langage codé, souterrain. Il y a toujours plusieurs couches de sens dans la manière de parler, jusque dans les considérations sur le temps qu’il fait. Dire les choses directement … Poursuivre la lecture de Paroles de femmes : Claire Keegan

Paroles de femmes : Lidia Jorge


« Je m’associe à ceux qui pensent que narrer, quelles qu’en soient les modalités, est toujours une façon de perpétuer l’enfance du monde. Et votre oreille, qu’il ne faut pas confondre avec la seule matière sensible, est assurément infinie. » Extrait de « La nuit des femmes qui chantent », traduit du portugais par Geneviève Leibrich.   Lídia Jorge est … Poursuivre la lecture de Paroles de femmes : Lidia Jorge

Des femmes et de l’écriture – le bassin méditerranéen


« Qu’il soit prise directe avec soi-même pour compenser des manques, ou affrontement avec les mots, ou même dénonciation d’un ordre établi, le roman écrit par des femmes est une mise à feu, un règlement de compte avec un monde créé par l’homme aux mesures de l’homme qui a inventé la guerre, hérissé la planète de barbelés et fait … Poursuivre la lecture de Des femmes et de l’écriture – le bassin méditerranéen

Paroles de femmes : Virginia Woolf


« La vie est-elle ainsi, faut-il que les romans soient ainsi ? Regardez en dedans et la vie, semble-t-il est loin d’être comme cela. Examinez pour un instant un esprit ordinaire en un jour ordinaire, l’esprit reçoit une myriade d’impressions banales, fantasques, évanescentes ou gravées avec la netteté de l’acier. Elles arrivent de tous côtés, incessante … Poursuivre la lecture de Paroles de femmes : Virginia Woolf

Paroles de femmes : Naomi Fontaine


Photo Radio-canada.Ca  « C’est le soir que j’écris. Dans le silence, quand fiston dort. J’invente la vie, pas la mienne. La mienne je la vis au quotidien, des travaux à remettre, des examens à préparer, des soupers à concocter. J’écris peu. Ça explique les silences. Entre deux choses à dire, je dors, parce que je préfère … Poursuivre la lecture de Paroles de femmes : Naomi Fontaine

Paroles de femme : Béatrice Didier


« […] le champ de l’écriture féminine est encore plus restreint que celui de l’écriture masculine, et (que) les classes sociales et les époques où elle a pu se réaliser sont étroitement circonscrites. Pendant longtemps, l’aristocratie fut la seule classe relativement favorable. Une dame qui vit à la cour de l’empereur du Japon peut écrire, comme … Poursuivre la lecture de Paroles de femme : Béatrice Didier

L’écriture féminine est-elle une écriture spécifique ?


L’écriture féminine est-elle une écriture spécifique ? Il faut tout d’abord définir la création et le matériau qu’elle utilise. Si la création est l’élaboration d’un univers singulier et personnel, alors non. D’ailleurs comme s’écrie Nina Yargekov,  «  mon utérus, mes chaussures à talon, la couleur de mon rouge à lèvres ou le premier chiffre de mon … Poursuivre la lecture de L’écriture féminine est-elle une écriture spécifique ?

La vierge et autres racontars sur l’éternel féminin. Visions de la femme dans les romans masculins


Dans la littérature, majoritairement écrite par des hommes jusqu’au XIXe siècle se déploie un imaginaire autour de deux figures clivées de la religion chrétienne : Eve la pécheresse et Marie la rédemptrice. Ces deux figures se retrouvent dans la littérature dans deux figures opposées mais complémentaires de la mère, celle de la mère aimante et protectrice … Poursuivre la lecture de La vierge et autres racontars sur l’éternel féminin. Visions de la femme dans les romans masculins

Destins de femmes dans le roman populaire en France et en Angleterre au XIXe siècle (1)


Dans ce livre clair mais érudit, on apprend une foule de choses passionnantes. Tout d’abord, que le roman populaire du XIXe siècle,  parce qu’il cherche à plaire à un large public et aussi parce qu’il dépend de la presse dans laquelle il paraît sous forme de feuilleton, bouscule rarement les conventions établies par la mentalité … Poursuivre la lecture de Destins de femmes dans le roman populaire en France et en Angleterre au XIXe siècle (1)

Ecrire dit-elle : Félicité de Genlis


Sur le site Gallica de la Bnf, vous trouverez une vingtaine d’oeuvres en mode texte dont : Adèle et Théodore,ou Lettres sur l’éducation « contenant tous les principes relatifs aux trois différens plans d’éducation des princes, des jeunes personnes et des hommes ». Delphine ou l’heureuse guérison, Contes moraux pour la jeunesse, Les Veillées du château.

La marche du cavalier Geneviève Brisac


L’écriture pour les femmes nécessite-t-elle encore aujourd’hui « un pas de côté » ? Sont-elles encore et toujours frappées d’illégitimité ? La création sexuée a-t-elle tant d’importance ? C’est un débat qui a agité toute l’histoire des femmes et l’histoire littéraire. Leur position dans le Monde et dans la société, les interdits qui ont frappé leurs écrits pendant très longtemps, … Poursuivre la lecture de La marche du cavalier Geneviève Brisac

Florence naugrette nous parle de Juliette et des femmes et de la littérature au XIXe siècle


Florence Naugrette dirige l’édition collective en cours de l’intégralité des lettres de Juliette Drouet à Victor Hugo sur le site http://www.juliettedrouet.org    Litterama :  Bonjour Florence Naugrette et merci de répondre à mes questions ! Vous êtes spécialiste du théâtre de Victor Hugo qui a été l’objet d’une thèse, pourquoi vous être intéressée à sa correspondance … Poursuivre la lecture de Florence naugrette nous parle de Juliette et des femmes et de la littérature au XIXe siècle

Paroles de femmes : Stephanie Barron


« En fin de compte, j’écris parce que je n’ai pas le choix. Je comprends la vie uniquement à travers les mots. Peut-être cela vient-il d’avoir beaucoup lu, ou peut-être de mon ADN. Je sais que je ne suis pas capable de dessiner autre chose qu’un bonhomme en bâton, incapable de chanter une simple note, mais … Poursuivre la lecture de Paroles de femmes : Stephanie Barron

Paroles de femmes : Sabina Berman


¿Escribes para no aburrirte? Escribo porque me fascina la arquitectura del lenguaje. Me fascina usar lo que ya existe en el lenguaje y construir cosas. Es el oficio con el que me gano la vida y con el cual, a veces, justifico que estoy viva. Tu écris pour ne pas t’ennuyer ? J’écris parce que … Poursuivre la lecture de Paroles de femmes : Sabina Berman

Paroles de femmes : Toni Morrison


« Lorsque j’ai composé mon premier roman, L’OEil le plus bleu [elle avait alors 39 ans et élevait seule ses deux garçons], je m’étais inscrite à un atelier d’écriture. J’ai alors eu envie d’écrire autour d’une anecdote qui m’a profondément marquée. J’avais 12 ou 13 ans. Nous débattions, avec une copine, de l’existence de Dieu. J’affirmais … Poursuivre la lecture de Paroles de femmes : Toni Morrison

Paroles de femmes – Catherine Mavrikakis


« Comment écrivez-vous? N’importe où : dans mon lit, sur la table de cuisine, dans la voiture (je ne conduis pas…), en voyage, chez moi, chez les autres. N’importe quand : dès que j’ai vingt minutes. N’importe comment : avec une plume, dans un carnet, avec un crayon, sur une feuille qui traîne dans mon sac … Poursuivre la lecture de Paroles de femmes – Catherine Mavrikakis

Paroles de femmes : Siri Hustvedt


« Je ne me pense pas d’abord comme une femme. Ma réalité intérieure est bien plus complexe. Je me sens habitée par de multiples voix, de multiples personnes, des forces qui sont à la fois masculines et féminines. Je ne me sens limitée à aucune identité sexuelle. » Interview Madame Figaro Beaucoup de femmes lisent de la … Poursuivre la lecture de Paroles de femmes : Siri Hustvedt

Paroles de femmes : Edna O’Brien


Je crois que cette chose mystérieuse qui fait de l’un des membres d’une famille un écrivain, alors que les autres ne le sont pas, tient au fait qu’un écrivain est un écrivain avant même d’être capable de parler. L’histoire d’amour et le combat avec les mots viennent plus tard. Il faut ensuite être capable de … Poursuivre la lecture de Paroles de femmes : Edna O’Brien

Les romancières tunisiennes : entre tradition et modernité


source Cyberien -Tous droits réservés           Les femmes n’écrivent pas d’une façon différente en fonction de leur sexe mais ont eu un accès à l’écriture spécifique du fait de leur genre. Cet accès a été plus difficile et marqué de nombreux interdits, le « silence matériel et symbolique » des femmes étant la preuve de leur pudeur … Poursuivre la lecture de Les romancières tunisiennes : entre tradition et modernité

Des femmes et de l’écriture das le bassin méditerranéen


« Qu’il soit prise directe avec soi-même pour compenser des manques, ou affrontement avec les mots, ou même dénonciation d’un ordre établi, le roman écrit par des femmes est une mise à feu, un règlement de compte avec un monde créé par l’homme aux mesures de l’homme qui a inventé la guerre, hérissé la planète de barbelés … Poursuivre la lecture de Des femmes et de l’écriture das le bassin méditerranéen

Féminismes – La littérature et les femmes au Japon


« Au Japon les femmes ont grandement contribué à l’élaboration de la littérature classique aux environs de l’an mille. Après une longue éclipse, ce n’est en revanche qu’à l’époque moderne qu’elles réapparaissent et transforment à nouveau le paysage littéraire de leur pays. Comment brisèrent-elles ce silence ? En abordant quels thèmes et en faisant face à quel … Poursuivre la lecture de Féminismes – La littérature et les femmes au Japon

Les femmes dans les écrits de Jane Bowles


Les femmes borderline et désaxées de Jane Bowles     Qui était Jane Bowles ?     Jane Bowles était la femme de Paul Bowles avec lequel elle forma un couple assez atypique. En effet, tout en étant mariés, ils avaient des aventures homosexuelles chacun de leur côté.   Elle fit une chute de cheval lorsqu’elle … Poursuivre la lecture de Les femmes dans les écrits de Jane Bowles

Ces femmes qui écrivent Elisabeth Seys / De Mme de Sévigné à Annie Ernaux


« Un passionnant parcours littéraire et historique constitué de 12 portraits de femme écrivain. La parole féminine a longtemps été maudite. Pour oser écrire « je », les femmes ont donc dû vaincre des obstacles intimement liés à leur condition dans la société. À l’aube des temps modernes, les premières à prendre la parole furent Christine … Poursuivre la lecture de Ces femmes qui écrivent Elisabeth Seys / De Mme de Sévigné à Annie Ernaux

Colette, un génie féminin ? Julia Kristeva


Elle est née en Bulgarie, travaille et vit en France depuis 1966. Linguiste, sémiologue, psychanalyste, écrivain, elle est professeur à l’Institut universitaire de France (classe exceptionnelle, 1999), professeur émérite à l’Université Paris 7 – Denis Diderot, et enseigne dans l’UFR de Lettres, en se consacrant tout particulièrement à la littérature du XXe siècle. Elle est, … Poursuivre la lecture de Colette, un génie féminin ? Julia Kristeva

Salon du livre 2011 – Le monde de l’édition est-il misogyne ? C’est la question à laquelle ont tenté de répondre Laure Limongi (éditrice), Joy Sorman (auteur), Nathalie Lacroix (libraire), Jean-Marc Roberts (éditeur), Christine Détrez (sociologue) en partenariat avec Causette.


Le monde de l’édition est-il misogyne ? C’est la question à laquelle ont tenté de répondre Laure Limongi (éditrice), Joy Sorman (auteur), Nathalie Lacroix (libraire), Jean-Marc Roberts (éditeur), Christine Détrez (sociologue) en partenariat avec Causette. « Le milieu littéraire est-il misogyne ? Compte rendu du débat mars 2011 Salon du Livre de Paris En apparence le monde … Poursuivre la lecture de Salon du livre 2011 – Le monde de l’édition est-il misogyne ? C’est la question à laquelle ont tenté de répondre Laure Limongi (éditrice), Joy Sorman (auteur), Nathalie Lacroix (libraire), Jean-Marc Roberts (éditeur), Christine Détrez (sociologue) en partenariat avec Causette.

Des femmes en littérature – Martine Reid


Je me rends compte aujourd’hui que je ne me suis jamais demandé pourquoi j’étudiais uniquement les œuvres d’auteurs masculins à l’école et que pratiquement aucun nom d’auteur féminin ne me venait à l’esprit quand je considérais les siècles passés. Je pensais certainement comme beaucoup que les femmes avaient très peu écrit à cause de leur … Poursuivre la lecture de Des femmes en littérature – Martine Reid

Une chambre à soi – Virginia Woolf


Virginia Woolf – Une chambre à soi – Denoël 1977 En 1928, chargée de faire l’ouverture d’une conférence sur le féminisme en traitant du thème « Les femmes et le roman », Virginia Woolf évoque dans ce court pamphlet, comment les femmes, placées sous la dépendance spirituelle et économique des hommes, ont été empêchées d’écrire. Dans ce … Poursuivre la lecture de Une chambre à soi – Virginia Woolf