Charlotte Perkins Gilman – La séquestrée


Charlotte Perkins Gilman – La séquestrée (Titre original : The yellow wallpaper) Texte fondateur, livre-culte de la littérature écrite par les femmes, « La séquestrée » a la force d’un manifeste, devenu un classique des lettres américaines. Écrit en 1870, il dénonce l’asservissement des femmes à un modèle patriarcal qui les enferme dans leur fonction … Poursuivre la lecture de Charlotte Perkins Gilman – La séquestrée

Mary Webb – La renarde


Mary Webb – La renarde –publié pour la première fois en anglais en 1917, première traduction en français en 1933 réédition 2012 Archi poche Hazel Woodus est une jeune fille sauvage, qui vit isolée, avec son père, dans la campagne anglaise. Sa mère morte, livrée à elle-même, sans ce vernis d’éducation que donne la bonne … Poursuivre la lecture de Mary Webb – La renarde

Mary Webb (1881-1927) – L’histoire d’une vie


    Mary Webb est née le 25 mars 1881 dans le village de Leighton, au sud de Shrewsbury, dans le Shropshire. Son père, George Edward Meredith diplômé d’Oxford en lettres classiques, influera sur son « entrée » en littérature.. Très tôt, elle s’attache à mettre en mots son amour de la nature et écrit de la … Poursuivre la lecture de Mary Webb (1881-1927) – L’histoire d’une vie

Virginia Woolf – Elles


Virginia Woolf Elles Portraits de femmes « Four figures », Rivages poche/Petite bibliothèque, traduit par Maxime Rovere J’aime beaucoup Virginia Woolf essayiste, et je la préfère parfois à la romancière. Dans ce livre qu’elle consacre aux « expériences de vie » de quatre femmes, Virginia Wolf célèbre le génie féminin à son époque objet d’un constant déni. Virginia Woolf … Poursuivre la lecture de Virginia Woolf – Elles

Evelina de Fanny Burney (1752 – 1840)


Evelina ou The History of a Young Lady’s Entrance into the World (1778), José Corti , domaine romantique 1991. “C’est l’œuvre la plus pétillante, la plus divertissante et la plus agréable du genre” note le Monthly Review en avril 1778. La critique est élogieuse et voit en elle le digne successeur de Richardson et de … Poursuivre la lecture de Evelina de Fanny Burney (1752 – 1840)

Fanny Burney (1752-1840) : l’histoire d’une vie


Frances dite Fanny Burney (1752-1840) Femmes de lettres anglaise née en 1752, morte à Londres en 1840. Son père était musicien et fréquentait, avec sa fille, le salon de Samuel Jonnson. Ses deux premiers romans Evelina ou The History of a Young Lady’sEntrance into the World (1778) et Cecilia ou Memoirs of an Heiress (1782) … Poursuivre la lecture de Fanny Burney (1752-1840) : l’histoire d’une vie

Fanny, Jane, Mary,Virginia et les autres….


Fanny, Jane, Mary,Virginia et les autres….  « La littérature est ma profession (…)La voie me fut frayée, voilà bien des années par Fanny Burney, par Jane Austen, par Harriet Martineau, par George Eliot… Beaucoup de femmes célèbres, et d’autres, plus nombreuses, inconnues et oubliées, m’ont précédée, aplanissant ma route et réglant mon pas. Ainsi, lorsque je … Poursuivre la lecture de Fanny, Jane, Mary,Virginia et les autres….

La stratégie des romancières anglaises au XVIIIe siècle : contournement et auto-effacement mais aussi affirmation de soi


Étude passionnante à lire sur la toile,  de Aleksandra KOWALSKA /Université Charles de Gaulle – Lille 3 « L’écriture des femmes fut aussi influencée par leur situation dans la société et par leur vision d’elles-mêmes en tant qu’écrivains dont la tâche était difficile en raison des contraintes idéologiques. En premier lieu, la société patriarcale attachait une … Poursuivre la lecture de La stratégie des romancières anglaises au XVIIIe siècle : contournement et auto-effacement mais aussi affirmation de soi

Le château d’Ulloa -Emilia Emilia Pardo-Bazán / premier roman naturaliste en Espagne


Emilia Pardo-Bazán – Le château d’Ulloa – Viviane hamy, 1990 pour la traduction française. Première publication en espagnol en 1886. Traduit de l’espagnol par Nelly Clemessy Seul roman traduit en français de cette grande dame des lettres espagnoles, « Le château d’Ulloa » fait connaître au public francophone cette contemporaine et admiratrice de Zola. Emilia … Poursuivre la lecture de Le château d’Ulloa -Emilia Emilia Pardo-Bazán / premier roman naturaliste en Espagne

Paroles de femmes : Jeanette Winterson


Photo éditeur « Il m’a fallu beaucoup de temps pour comprendre qu’il existe deux types d’écriture ; celle que l’on écrit et celle qui nous écrit. Celle qui nous écrit est dangereuse. Nous allons là où nous ne voulons pas aller. Nous regardons où nous ne voulons pas regarder. »P68 « Quand j’ai connu le succès, plus tard, … Poursuivre la lecture de Paroles de femmes : Jeanette Winterson

La Femme du Mois : Emilia Pardo-Bazan


Cette nouvelle catégorie pour présenter de manière brève et concise des femmes écrivains qui ont marqué l’histoire littéraire. Elle naît en 1852, dans une vieille famille galicienne. Naturaliste comme ses amis français – Zola, Huysmans, Maupassant -, ses romans font scandale, notamment la Femme tribun, première œuvre romanesque espagnole consacrée à la classe ouvrière. Pourtant … Poursuivre la lecture de La Femme du Mois : Emilia Pardo-Bazan

Madame de Staël, la femme qui faisait trembler Napoléon de Laurence de Cambronne,


Madame de Staël, la femme qui faisait trembler Napoléon de Laurence de Cambronne, Allary éditions 05 mars 2015, 244 pages La vie et l’œuvre de Madame de Staël sont tout à fait passionnantes. Gâtée par la fortune, et une intelligence exceptionnelle, Anne-Louise Germaine Necker, baronne de Staël-Holstein, connue sous le nom de Madame de Staël (1766- … Poursuivre la lecture de Madame de Staël, la femme qui faisait trembler Napoléon de Laurence de Cambronne,

Paroles de femmes : Eugénie de Keyser


« Le chien fut écrit presque entièrement le soir, à la lampe. La surface de l’eau à des heures diverses (tout entier face au jardin). Aujourd’hui je n’écris guère que le matin. La machine? Vieille! Rien d’autre à en dire. Il faut avouer qu’elle n’est pas le seul instrument. Il arrive que ce qu’on transporte avec … Poursuivre la lecture de Paroles de femmes : Eugénie de Keyser

Paroles de femmes : Wislawa Szymborska


A l’occasion du salon du livre et du mois des auteures polonaises, je remets à l’honneur cet article publié il y a quelques années sur une grande dame des lettres polonaises, prix Nobel de littérature. Le poète contemporain est un être sceptique et méfiant, même, sinon surtout, à l’égard de lui-même. Il hésite à se … Poursuivre la lecture de Paroles de femmes : Wislawa Szymborska

La Pluie d’été – Marguerite Duras/Sylvain Maurice au CDN de Sartrouville


La pluie d’été mise en scène par Sylvian Maurice Avec Nicolas cartier, Pierre-Yves Chapalain, Philippe Duclos, Julie Lesgages, Philippe Smith, Catherine Vinatier Collaboration à la mise en scène, Nicolas Laurent, scénographie et costumes, Maria La Rocca, assistée de Jules Infante, lumière de Marion Hewlett, son de Jean de Almeida, construction décor du Bureau d’Etudes Spatiales, … Poursuivre la lecture de La Pluie d’été – Marguerite Duras/Sylvain Maurice au CDN de Sartrouville

Marguerite Duras – La pluie d’été


Vitry, banlieue tentaculaire, immense, vidée de tout ce qui fait une ville, réservoir plutôt avec, çà et là, des îlots secrets où l’on survit. C’est là que Marguerite Duras a tourné son film Les Enfants : « Pendant quelques années, le film est resté pour moi la seule narration possible de l’histoire. Mais souvent je pensais … Poursuivre la lecture de Marguerite Duras – La pluie d’été

Les femmes et la littérature : Sara Stridsberg


« Je ne me vois pas comme une femme écrivain mais comme un écrivain, c’est tout. Qu’est ce que c’est qu’un homme écrivain ? Y-a-t-il une littérature d’homme et une écriture de femme ? Je ne crois pas. Justement, ce que j’aime dans la littérature et l’art en général c’est qu’il est transgressif. L’art n’a pas … Poursuivre la lecture de Les femmes et la littérature : Sara Stridsberg

Les femmes et la littérature : Sara Stridsberg


« Une des raisons d’être de ma littérature est de faire naître le paradoxe. La littérature embrasse le monde entier et peut être un asile pour les indésirables et tous les marginaux du monde. » Sara Stridsberg Photo wikipédia Sara Stridsberg (née en 1972 à Solna) est un écrivain et traducteur suédois Son premier roman, Happy Sally, … Poursuivre la lecture de Les femmes et la littérature : Sara Stridsberg

Paroles de femmes (3) : Médée de Heiner Müller


Tout en moi est à toi instrument tout entière Pour toi j’ai tué et enfanté Moi ta chienne ta putain moi Moi barreau sur l’échelle de ta gloire Ointe de tes déjections sang de tes ennemis et voudrais-tu pour commémorer ta victoire Sur mon pays et mon peuple qui fut ma trahison de leurs entrailles … Poursuivre la lecture de Paroles de femmes (3) : Médée de Heiner Müller

Paroles de femmes : Herbjørg Wassmo


« Pourquoi l’as-tu fait ? demande-t-elle. Assise dans son fauteuil de lecture à côté de la bibliothèque, les mains nouées entre ses  genoux, Virginia Woolf ne répond pas. Je comprends que tu aies été déprimée par la guerre qui arrivait. Ou un chagrin d’amour ? Mais tu avais du succès. Étais respectée. Avais écrit des livres, … Poursuivre la lecture de Paroles de femmes : Herbjørg Wassmo

Etre femmes et écrire… Ces instants-là de Herbjørg Wassmo


Ces instants-là de Herbjørg Wassmo Gaïa éditions (2014) – édition originale 2013 traduit du norvégien par Céline Romand-Monnier Herbjørg Wassmo est née en 1942, dans le nord de la Norvège. Ses romans et nouvelles sont empreints de l’atmosphère de ces régions septentrionales. Auteure de sagas flamboyantes telles que la Trilogie de tara, Le livre de … Poursuivre la lecture de Etre femmes et écrire… Ces instants-là de Herbjørg Wassmo

Printemps Sigrid Undset


Printemps , 1914   Née en 1882, Sigrid Undset s’est consacrée très tôt à la littérature. Parallèlement à son travail de secrétaire, elle écrit. Auteure entre autres de Maternités, Jenny (qui fera scandale), de Vigdis la Farouche et de Kristin Lavransdatter, elle a reçu le prix Nobel de littérature en 1928. Elle est morte à … Poursuivre la lecture de Printemps Sigrid Undset

Le pur et l’impur – Colette


Le pur et l’impur a été écrit par Colette à l’âge de 59 ans en 1932. Publié d’abord sous le titre « Ces plaisirs… ». Il possède une dimension autobiographique et la narratrice est bien Colette qui convoque les amis passés, de Marguerite Moreno à Francis Carco, en passant par Renée Vivien et Edouard de Max. Cette … Poursuivre la lecture de Le pur et l’impur – Colette

Nella Larsen – Clair-obscur / Noire ET blanche ?


En 1927, à Chicago, se retrouvent deux amies d’enfance, perdues de vue depuis longtemps. Leurs caractères et leurs ambitions sont très différents ; on peut même dire que tout les oppose, hormis le fait d’être suffisamment claires de peau pour passer pour blanches, alors qu’elles possèdent du sang noir toutes les deux. La ségrégation, depuis les … Poursuivre la lecture de Nella Larsen – Clair-obscur / Noire ET blanche ?

Madame Riccoboni – Histoire de M. le marquis de Crécy


Madame Riccoboni – Histoire de M. le marquis de Cressy – folio femmes de lettres – Gallimard 2009   Marie-Jeanne Riccoboni (1713-1792), amie de Diderot, David Hume et Horace Walpole, fut longtemps actrice à la Comédie-Italienne avant d’écrire des romans qui eurent beaucoup de succès. Sa vie commença sous de sombres auspices : un père bigame, … Poursuivre la lecture de Madame Riccoboni – Histoire de M. le marquis de Crécy

Mme Riccoboni : XVIIIe siècle. L’histoire d’une vie…


Je mets mes pas dans ceux de Marie-Jeanne Riccoboni, femme de lettres extraordinaire du XVIIIe siècle.  Mme Jeanne Riccoboni, née de La Boras est une actrice et femme de lettres françaises (Paris, 1714 – 6 décembre 1792)[1]. Le mariage de ses parents fut dissous du fait de la bigamie du père. Elle passa une grande … Poursuivre la lecture de Mme Riccoboni : XVIIIe siècle. L’histoire d’une vie…

Parole de femmes : Leïla Sebbar


Pour arriver un jour jusqu’à moi il m’a fallu le détour des livres. Détour politique. Le détour de la guerre. Le détour des femmes. Enfin.  […] Enserrée dans la langue de ma mère, je n’entendais que ce qui venait d’elle, ce qui était véhiculé par elle, imposé, reçu, digéré, appris, recraché. In L’arabe comme un … Poursuivre la lecture de Parole de femmes : Leïla Sebbar

La littérature est un mode majeur de transmission des valeurs…


Dans sa préface à ce recueil de textes édités sous le titre « Femmes de l’être », Serge Guérin, président du MOTif écrit : « L’histoire de la littérature et de l’écrit ne relève pas seulement de l’art : c’est aussi un mode majeur de transmission des valeurs, donc un enjeu de pouvoir. D’ailleurs longtemps l’écrit fut réservé … Poursuivre la lecture de La littérature est un mode majeur de transmission des valeurs…

La Femme auteur – Madame de Genlis


Stéphanie-Félicité Du Crest, comtesse de Genlis (1746-1830)  fut très admirée en son temps et se présente comme la figure emblématique de la grande aristocratie de l’Ancien Régime. Disciple de Rousseau, elle réfléchit sur l’éducation et exposa ses théories pédagogiques dans son roman « Adèle et Théodore ». Mais cette communauté de pensées n’alla pas plus loin car … Poursuivre la lecture de La Femme auteur – Madame de Genlis

Histoire d’un fleuve en Nouvelle-Zélande – Jane Mander


                 1920 : Histoire d’un fleuve en Nouvelle-Zélande, Jane Mander La seule notoriété de ce livre vient de la polémique qui a eu lieu en Nouvelle-Zélande semble-t-il sur la possible filiation entre le livre de Jane Mander et le film de Jane Campion ,« La leçon de piano », film magnifique, à la sensualité bouleversante, qui retrace l’histoire … Poursuivre la lecture de Histoire d’un fleuve en Nouvelle-Zélande – Jane Mander

Janet Frame (1924-2004) – Vers l’autre été


On ne peut évoquer une des œuvres de l’auteure Janet Frame (1924-2004) sans rappeler le contexte dans lequel elle a été produite. Diagnostiquée schizophrénique, suite à une tentative de suicide et un diagnostic hâtif, elle a subi quelque deux cents électrochocs, pendant les huit années où elle fut internée en hôpital psychiatrique. Elle a échappé … Poursuivre la lecture de Janet Frame (1924-2004) – Vers l’autre été

Paroles de femmes : Ingeborg Bachmann (1926-1973)


« L’écrivain — c’est dans sa nature — souhaite être entendu. Et cependant cela lui semble prodigieux, lorsque, un jour, il sent qu’il est en mesure d’exercer une influence — d’autant plus s’il n’a rien de très consolant à dire à des êtres humains qui ont besoin de consolation comme seuls les êtres humains, blessés, offensés … Poursuivre la lecture de Paroles de femmes : Ingeborg Bachmann (1926-1973)

Paroles de femmes : Claire Keegan


«Je vais jusqu’au bout des crises que vivent mes personnages, pour voir comment ils s’en sortent.» « …’histoire de l’Irlande, […] la colonisation […] a contraint au langage codé, souterrain. Il y a toujours plusieurs couches de sens dans la manière de parler, jusque dans les considérations sur le temps qu’il fait. Dire les choses directement … Poursuivre la lecture de Paroles de femmes : Claire Keegan

Les jours de la femme Louise – Madeleine Bourdouxhe


  Née à Liège en 1906, Madeleine Bourdouxhe a fait des études de philosophie à Bruxelles. Résistante lors de la Seconde Guerre mondiale, elle refusa de publier ses nouvelles chez les éditeurs parisiens contrôlés par les Allemands. Secrétaire perpétuelle de la Libre académie de Belgique à partir de 1964, elle est décédée en 1996. (source … Poursuivre la lecture de Les jours de la femme Louise – Madeleine Bourdouxhe

Paroles de femmes : Lidia Jorge


« Je m’associe à ceux qui pensent que narrer, quelles qu’en soient les modalités, est toujours une façon de perpétuer l’enfance du monde. Et votre oreille, qu’il ne faut pas confondre avec la seule matière sensible, est assurément infinie. » Extrait de « La nuit des femmes qui chantent », traduit du portugais par Geneviève Leibrich.   Lídia Jorge est … Poursuivre la lecture de Paroles de femmes : Lidia Jorge

Le coup de grâce – Marguerite Yourcenar


Marguerite Yourcenar dit de ce récit qu’il semblait se « prêter admirablement à entrer dans le cadre du récit français traditionnel, qui semble avoir retenu certaines caractéristiques de la tragédie . Unité de temps , de lieu et « unité de danger ». Alors que la révolution bolchevique fait rage, embusqués dans le  château de Kratovicé situé dans un … Poursuivre la lecture de Le coup de grâce – Marguerite Yourcenar

Paroles de femmes – Fanny Raoul 1801


« Dans ce siècle où pour être philosophe on n’en est pas plus juste, on a encore pensé ainsi. Rousseau en parlant des femmes auteurs ou à talents, a dit : « On connaît toujours l’homme de lettres qui tient la plume, ou l’artiste qui tient le pinceau. » Ce grand homme ne fut pas exempt d’erreur, et … Poursuivre la lecture de Paroles de femmes – Fanny Raoul 1801

La brave Anna – Gertrude Stein – Un coeur simple ?


Gertrude Stein – La brave Anna – Traduit de l’américain par Raymond Schwab, nouvelle extraite du recueil « trois vies » (Gallimard, L’imaginaire N°87) repris dans la collection folio 2€       Anna Federner, vieille gouvernante allemande, dont la vie nous est contée ici, est un cœur simple. Elle est généreuse, travailleuse et fidèle. Mais ces qualités ne … Poursuivre la lecture de La brave Anna – Gertrude Stein – Un coeur simple ?

Adélaïde Dufrénoy (née Billet) – 1765-1825


Elle naît à Paris le 3 décembre 1765 dans un milieu aisé et libéral. Son éducation est celle des filles de l’époque et ses lectures se bornent aux Evangiles et au grand catéchisme de Montpellier.Encore a-t-elle eu la chance, grâce à son milieu, d’apprendre à lire ! Intelligente et vive, sa soif d’apprendre la guide … Poursuivre la lecture de Adélaïde Dufrénoy (née Billet) – 1765-1825

Les gens de Hellemyr/ Vesle- Gabriel d’Amalie Skram


Les gens de Hellemyr, composée de trois volumes est la fresque réaliste de la Norvège de la fin du XIXe siècle, tour à tour dans sa campagne la plus reculée et le long des rues de la ville si particulière de Bergen. Le premier volume décrit les origines de Sivert, personnage central du cycle, et … Poursuivre la lecture de Les gens de Hellemyr/ Vesle- Gabriel d’Amalie Skram

Des femmes et de l’écriture – le bassin méditerranéen


« Qu’il soit prise directe avec soi-même pour compenser des manques, ou affrontement avec les mots, ou même dénonciation d’un ordre établi, le roman écrit par des femmes est une mise à feu, un règlement de compte avec un monde créé par l’homme aux mesures de l’homme qui a inventé la guerre, hérissé la planète de barbelés et fait … Poursuivre la lecture de Des femmes et de l’écriture – le bassin méditerranéen

Charivari – Nancy Mitford


Nancy Mitford – Charivari – 1935 réédition Christian Bourgois Editeur, 2011 pour la traduction française, traduit de l’anglais par Anne Damour. Poche 10/18 n° 4547 Nancy Mitford (1904-1973) est née à Londres mais a passé une grande partie de sa vie en France. Elle connaît le succès avec « La poursuite de l’amour » qui, publié en … Poursuivre la lecture de Charivari – Nancy Mitford

Manon Roland – Enfance / Autobiographie d’une étoile


En 1791, le 31 mai Manon Roland est emprisonnée, à l’âge de 39 ans. La terreur, responsable de plus de 17 000 exécutions entre mars 1793 et 1794, va la broyer à son tour mais elle ne le sait pas encore. Le 8 novembre, elle n’est pas autorisée à lire le texte qu’elle a préparé … Poursuivre la lecture de Manon Roland – Enfance / Autobiographie d’une étoile

Manon Roland-Philipon – Histoire d’une vie


Roland (Manon) – née Jeanne-Marie Philipon. Femme politique et écrivain française (17 mars 1754-8 novembre 1793).   Fille d’un maître graveur, elle se révéla une enfant intelligente et même précoce et apprit très tôt à lire et à écrire. À huit ans, elle se passionna pour la lecture de la Vie des hommes illustres et Plutarque … Poursuivre la lecture de Manon Roland-Philipon – Histoire d’une vie

Les raisons du coeur – Mary Wesley


Mary Wesley – Les raisons du cœur , 1990 Mary Wesley, 2010 pour la traduction française. Traduit de l’anglais par Michèle Albaret C’est dans l’atmosphère des vacances, au printemps 1926, que débute ce roman. L’Hôtel Marjolaine résonne des cris et des rires d’une joyeuse colonie anglaise. Seule Flora, dix ans, ne semble pas participer à … Poursuivre la lecture de Les raisons du coeur – Mary Wesley