Simonetta Greggio – Elsa mon amour/ La femme qui voulait changer le monde


Simonetta Greggio – Elsa mon amour – Flammarion 2018 – 240 pages « Elsa Morante, née à Rome le 18 août 1912, est écrivain, poète et traductrice. Elle épouse Alberto Moravia en 1941, mariage qui durera jusqu’à sa mort le 25 novembre 1985. En 1957, avec L’Île d’Arturo, elle est la première femme récompensée par le prix … Poursuivre la lecture de Simonetta Greggio – Elsa mon amour/ La femme qui voulait changer le monde

Amalia Guglielminetti /Les femmes qui écrivent… (1881-1941)


– Quel dommage : elle est vraiment belle ! – Si au moins elle était analphabète. – Mais elle écrit ! – Elles sont odieuses, les femmes qui écrivent ! – Si elles écrivent mal, elles nous irritent. – Si elles écrivent bien, elles nous humilient. Deux lettrés turinois parlent ainsi d’Amalia Guglielminetti, jeune poétesse, … Poursuivre la lecture de Amalia Guglielminetti /Les femmes qui écrivent… (1881-1941)

Annette Messager/ Truqueuse, bricoleuse L’été des femmes artistes


Elle a étudié aux Arts décoratifs de Paris mais a interrompu ses études en mai 1968. En 1971-1972, elle crée Les pensionnaires « Le Repos des pensionnaires » constituée de 72 oiseaux naturalisés reconstitués, emmaillotés de tricots posés sur un tissu blanc (Centre Pompidou) et de huit vitrines « La promenade », « La punition », « Dans la baignire », « La réserve … Poursuivre la lecture de Annette Messager/ Truqueuse, bricoleuse L’été des femmes artistes

Accabadora de Michela Murgia


Accabadora de Michela Murgia, traduit de l’italien par Nathalie Bauer, Editions Seuil 2011, 216 pages Dans la Sardaigne des années cinquante, Maria enfant solitaire et délaissée, se voit offrir l’espoir d’une vie meilleure grâce à Tzia Bonaria, la « accabadora », couturière déjà âgée, célibataire sans enfants, qui fait d’elle « sa fille d’âme », c’est-à-dire sa fille adoptive. … Poursuivre la lecture de Accabadora de Michela Murgia

Rosa Ventrella – Votre amie prodigieuse ?


Rosa Ventrella  – Storai di una famiglia perbene – (2018) – Une famille comme il faut – Editions Les Escales, 2019 Une fille née dans un quartier pauvre, mais intelligente et tenace, dans le sud de l’Italie, un père en proie à de violentes colères, le système de dépendance maffieux, voilà le cocktail censé vous … Poursuivre la lecture de Rosa Ventrella – Votre amie prodigieuse ?

Les paysages de Marina Belleza : un nouvel Eldorado


Dans les lieux, Silvia Avallone traque l’authentique beauté, la beauté de la terre de la Valle Cervo. Le lieu est la métaphore d’autres lieux, de cette vallée Cervo abandonnée, où les usines, les filatures ont fermé. Il faut trouver sa terre promise, son Eldorado, qui sera là où tu décides qu’il sera. Reconquérir le pays … Poursuivre la lecture de Les paysages de Marina Belleza : un nouvel Eldorado

Romancière italienne : Matilda Serao ( 1856-1927)


De père napolitain et de mère grecque, elle fit ses études à Naples et entra à l’Ecole normale. Elle fut employée des télégraphes pendant trois ans, expérience qu’elle a relatée dans son roman  » Le Télégraphe d’Etat » (1885). Elle commença sa carrière littéraire avec des nouvelles et des croquis parus dans les journaux, dont Simple Vérité … Poursuivre la lecture de Romancière italienne : Matilda Serao ( 1856-1927)

Silvia Avallone – Marina Belleza/ Un monde à réenchanter


Silvia Avallone – Marina Belleza  (2013) – Liana Levi 204 (J’ai Lu n°11 630) Dans une Italie désenchantée, au fond de la vallée Cervo,  Andrea rêve de reprendre la ferme d’alpage de son grand-père, Marina court les télécrochets afin de se faire un nom, et de décrocher le succès et l’argent. Ils s’aiment depuis toujours, mais … Poursuivre la lecture de Silvia Avallone – Marina Belleza/ Un monde à réenchanter

Le Centre Pompidou a réouvert ses portes : un chef d’oeuvre, l’autoportrait de Frida Kalho


Et lors de l’attente, au-dehors, le mètre de distance est ponctué de phrases d’artistes. J’adore ce musée. On peut voir en ce moment une exposition temporaire consacrée à Christo (1935-2020) et Jeanne-Claude (1935-2009) entre 1958 et 1964, ainsi que l’histoire du projet Le Pont-Neuf empaqueté, projet pour Paris (1975-1985). On n’en saura pas beaucoup plus sur Jeanne-Claude, … Poursuivre la lecture de Le Centre Pompidou a réouvert ses portes : un chef d’oeuvre, l’autoportrait de Frida Kalho

Valentina D’Urbano – Le bruit de tes pas / L’été des romancières italiennes


Le bruit de tes pas – Valentina D’Urbano, Philippe Rey, 2013, Traduit de l’italien par Nathalie Bauer « La Forteresse » est une cité de squats dans la banlieue de Rome, le lieu du pire déclassement, où échouent ceux qui n’ont pas d’avenir : « Siciliens, Calabrais, chômeurs, nomades, exigeant un toit qu’on leur refusait » . Lieu clos sur lui-même, « Les … Poursuivre la lecture de Valentina D’Urbano – Le bruit de tes pas / L’été des romancières italiennes

Valentina d’Urbano – Le bruit de tes pas – présenté par son éditeur Philippe Rey


« « La Forteresse », 1974 : une banlieue faite de poussière et de béton, royaume de l’exclusion. C’est là que grandissent Beatrice et Alfredo : elle, issue d’une famille pauvre mais unie, qui tente de se construire une vie digne ; lui, élevé avec ses deux frères par un père alcoolique et brutal. Presque malgré … Poursuivre la lecture de Valentina d’Urbano – Le bruit de tes pas – présenté par son éditeur Philippe Rey

Dolores Prato – Brûlures /Eté 2020 des romancières italiennes


Éditeur : ALLIA (31/08/2000), nouvelle traduite par Monique Bacelli « Cette nouvelle, que tous les critiques ont définie comme « parfaite », condense un univers poétique élaboré au long de toute une vie, et en même temps le dépasse par la description miraculeuse de l’instant du passage, de l’ouverture au monde, avec sa promesse effrayante de bonheur et de … Poursuivre la lecture de Dolores Prato – Brûlures /Eté 2020 des romancières italiennes

Dolores Prato – France Culture – Un penchant pour le peuple


France Culture – « Un penchant pour le peuple » – Dolorès Prato Tout le mystère qu’il y a dans le livre est uniquement basé sur la langue, sur les mots qui composent cette langue, et chaque mot va éclore, s’expliquer et se réexpliquer au fur et à mesure du déroulement du ruban narratif. (Laurent Lombard) Dans … Poursuivre la lecture de Dolores Prato – France Culture – Un penchant pour le peuple

Dolores Prato 1892-1983, « Je suis née sous une petite table »/ L’été 2020 des romancières italiennes


« Je suis née sous une petite table », écrit Dolores Prato dont la naissance illégitime en 1892 à Rome de Maria Prato et d’un avocat de Calabre, marquera à jamais l’existence et aussi les lieux de la mémoire. Abandonnée par ses parents, elle fut recueillie par un oncle et une tante, membres d’une petite noblesse désargentée … Poursuivre la lecture de Dolores Prato 1892-1983, « Je suis née sous une petite table »/ L’été 2020 des romancières italiennes

L’été 2020 des romancières italiennes sur Litterama


Milena Agus – Sibilla Aleramo -Isabella Andreini (XVIe siècle) –Silvia Avallone – Cristina Caboni – Paola Capriolo – Luciano Castellina – Fausta Cialente – Antonella Cilento – Marquesa Colombi – Cristina Comencini – Cristina di Belgiojoso – Teresa Cremisi (Keisha)- Grazzia Deledda -Francesca D’Aloja – Luce d’Eramo – Isabelle d’Este – Caterina di Siena – … Poursuivre la lecture de L’été 2020 des romancières italiennes sur Litterama

Arrêter la vie pour qu’elle ne s’échappe pas, Milena Agus


https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-culture/milena-agus J’écris tout le temps, oui tout le temps, j’ai un cahier dans mon sac, j’écris aux arrêts de bus, et surtout j’écris le matin, très tôt, parce que je me réveille très tôt, même à quatre heures du matin, et en fait je remets ensemble tous les morceaux que j’ai écrits. in France Culture

Mélancolie ouvrière – la belle figure de Lucie Baud, une des premières femmes syndicalistes françaises


Vendredi 10 juillet à 20h55 sur Arte. Téléfilm français de Gérard Mordillat (2018). Avec Virginie Ledoyen. 1h30. (Disponible en replay jusqu’au 11 août sur Arte.tv). Mélancolie ouvrière, Michelle Perrot, Le Seuil, 2014 J’ai regardé ce soir ce beau film de Gérard Mordillat adapté d’un livre de Michelle Perrot, « Mélancolie ouvrière » qui a tenté de retracer la … Poursuivre la lecture de Mélancolie ouvrière – la belle figure de Lucie Baud, une des premières femmes syndicalistes françaises

La parthénogenèse – Anne-Laure Julien Des filles, rien que des filles ?


La parthénogenèse – Anne-Laure Julien – La P’tite Hélène Editions – 2019 Le titre du livre m’a d’abord fait penser à l’utopie féministe « Herland » dans laquelle les femmes se reproduisent uniquement par parthénogenèse et ne donnent naissance qu’à des filles. C’est aussi le cas, en quelque sorte, dans ce livre, mais « La parthenogenèse » est plutôt … Poursuivre la lecture de La parthénogenèse – Anne-Laure Julien Des filles, rien que des filles ?

Annie Besant (1848-1933), écrivaine et libre-penseuse britannique


Annie Besant (1847-1933) Quelle curieuse personnalité et quel tempérament que ceux d’Annie Besant, née Wood ! Orpheline de père, elle fut élevée dans un milieu  très mystique, dans lequel se mêlaient de manière très originale, les récits religieux irlandais et les histoires merveilleuses des contes de fée.  Cette manière non conventionnelle de pratiquer la spiritualité … Poursuivre la lecture de Annie Besant (1848-1933), écrivaine et libre-penseuse britannique

Dix Petites Anarchistes – Daniel de Roulet – « Ni Dieu, ni patron, ni mari »


Dix Petites Anarchistes – Daniel de Roulet – Ni Dieu, ni patron, ni mari Libretto – Editions Bûchet/Chastel, Libella, Paris, 2018 A l’instar des « Dix Petits Nègres » d’ Agatha Christie, nos Dix Petites Anarchistes, ouvrières horlogères, émigrant de Suisse à la fin du XIXe siècle vers la lointaine Patagonie pour y bâtir une société anarchiste, … Poursuivre la lecture de Dix Petites Anarchistes – Daniel de Roulet – « Ni Dieu, ni patron, ni mari »

Farah-Martine Lhérisson – Une fois encore


J’ai lu sur « Le temps littéraire » de Jonel Juste auquel je suis abonnée, la nouvelle de l’assassinat de la poétesse haïtienne Farah-Martine Lhérisson. J’ai trouvé la voix magnifique du diseur Pierre Brisson sur l’album A Voix Basse, vol 1 pour la célébrer une fois encore. « Je remue le silence d’une main ». Un moment d’émotion profonde … Poursuivre la lecture de Farah-Martine Lhérisson – Une fois encore

Angèle Dussaud Bory d’Arnex- Femme de lettres française (1849-1942)


Son portrait par Leon Comerre en 1887 au Musée d’Orsay Angèle Bory D’arnex, née Angèle Berthe Venem (1849-1942), fut une femme de lettres française, épouse d’un riche banquier. Si elle signa ses articles « Mme Angèle Bory » dans le Revue des Deux Monde à laquelle elle collabora, elle[1] publia sous le pseudonyme de Jacques Vincent une … Poursuivre la lecture de Angèle Dussaud Bory d’Arnex- Femme de lettres française (1849-1942)

Un Texte Une Femme : « Pleins feux sur les autrices » !


« Recevez chaque jour un texte écrit par une femme, qui parle des femmes ! De la romancière à la salonnière, de la physicienne à la journaliste, redécouvrez la condition féminine dans tous ses états. » Voici la présentation de cette merveilleuse application créée par Sarah Sauquet, et Dominique Sauquet, Fondatrice d’It’s Sauquet.com, Directrice technique des applications. … Poursuivre la lecture de Un Texte Une Femme : « Pleins feux sur les autrices » !

La guerre des Scarlett


Nous avons pu lire dans la presse ou écouter à la radio différentes chroniques ou des brèves relatant les conflits qui opposent les deux maisons d’éditions Gallmeister et Gallimard pour la réédition du texte (la première édition date de 1939) tombé cette année dans le domaine public mais publié à l’origine par Gallimard, et la … Poursuivre la lecture de La guerre des Scarlett

Fières de lettres – Une chronique de Gallica sur Libération


Quel magnifique titre de chronique, j’aurais aimé l’avoir trouvé ! Il dit tout et plus encore ! Chaque première semaine du mois, l’équipe de Gallica, dans une chronique intitulée « Fières de lettres » va mettre en avant une femme de lettres oubliée. Son oeuvre sera téléchargeable gratuitement. Ce mois-ci, il s’agit de Sabine de Marie- Amélie … Poursuivre la lecture de Fières de lettres – Une chronique de Gallica sur Libération

Rachel Carson, pionnière de l’écriture au service de l’environnement !


Elle commença sa carrière au Bureau des pêches comme biologiste mais très vite se consacra à l’écriture. En 1951, elle publie son premier best-seller, « Cette mer qui nous entoure » (The sea around us), troisième volet d’une trilogie consacrée à la mer. Il lui assura la reconnaissance et une certaine renommée. Elle explora l’écosystème marin du … Poursuivre la lecture de Rachel Carson, pionnière de l’écriture au service de l’environnement !

Le repos du guerrier – Christiane Rochefort. Le roman qui fit scandale !


Le repos du guerrier, est le premier roman de Christiane Rochefort en 1958. Il fit scandale par sa liberté de ton et de mœurs. En effet, l’héroïne découvre le plaisir sexuel avec son amant Renaud, qu’elle a sauvé du suicide en entrant par erreur dans sa chambre. D’ailleurs, c’est peut-être cela qui fait de cette … Poursuivre la lecture de Le repos du guerrier – Christiane Rochefort. Le roman qui fit scandale !

Charlotte Perkins Gilman – Herland – Une des plus grandes utopies féministes à découvrir de toute urgence…


Charlotte Perkins Gilman – Herland – Pavillon poche – Robert Laffont, 2016 et 2019 pour la présente édition. Traduit de l’anglais par Bernard Hoepffner. Charlotte Perkins Gilman, dont j’ai déjà parlé ici, crée, grâce à ce roman, une utopie féministe sans concessions, qui influencera plus tard, selon Alberto Manguel, la génération qui suivit l’œuvre de … Poursuivre la lecture de Charlotte Perkins Gilman – Herland – Une des plus grandes utopies féministes à découvrir de toute urgence…

Paroles de femmes : Auður Ava Ólafsdóttir


Credit photo : éditions Zulma « L’idée de l’écrivain s’accordait au masculin [années 60]. il n’y avait pas de place pour une femme et justement on ne pouvait pas la publier parce qu’elle écrivait différemment des hommes. Elle était trop originale. Et je me disais que si le monde avait été différent et la société, on … Poursuivre la lecture de Paroles de femmes : Auður Ava Ólafsdóttir

Auður Ava Ólafsdóttir – Miss Islande / Le feu sous la glace


Auður Ava Ólafsdóttir – Miss Islande, 2018 – Zulma, 2019 pour la traduction française. Sois belle et tais-toi ! Ou plutôt sois belle et n’écris pas ! Dans les années 60, comme partout ailleurs, être une femme et écrire est terriblement compliqué. L’Islande, à l’époque est très isolée, deux avions transatlantiques seulement, et à peine notée sur … Poursuivre la lecture de Auður Ava Ólafsdóttir – Miss Islande / Le feu sous la glace

Très bonne année 2020 – Mes coups de cœur 2019


Ils sont vraiment très peu nombreux ! Et finalement, je n’ai pas beaucoup lu d’écrits de fiction cette année ! Les Testaments – Margaret Atwood/ Eblouissant ! Dominique Bona –  Berthe Morisot, Le secret de la femme en noir / L’été des femmes artistes – Litterama Lady Chatterley D.H. Lawrence Rita Mestokosho – Née de … Poursuivre la lecture de Très bonne année 2020 – Mes coups de cœur 2019